Accès abonné :              
Journal en ligne - []
PIED DE LETTREJusqu'à quand ?
DOSSIERRAM Poursuite des dessertes sur le continent
DOSSIERSénégal Plus aucun cas de fièvre Ebola
DOSSIERBanque mondiale Déblocage de 105 M de $
DOSSIERUE Aide de 5 millions d'euros pour une nouvelle mission de l'UA
DOSSIERWashington L'aide à 250 millions de dollars
DOSSIERRisques extrêmes Pourquoi les investisseurs devraient s'inquiéter d'Ebola
DOSSIERBAD Ebola entraînera une baisse de 1 à 1,5% du PIB en Afrique de l'Ouest
DOSSIEREbola Peur dans la sousrégion Afrique de l'Ouest
DOSSIEREbola «L'existence du Libéria est gravement menacée»
DOSSIEREbola Danger pour l'économie
Entreprises et MarchésFORUM MAROC-GUINÉE Signature de 3 conventions sectorielles
Entreprises et MarchésGUINÉE-AFFAIRE SIMANDOU Benny Steinmetz Group porte plainte contre l'Etat
Entreprises et MarchésGabon Airlines à la quête de 6,9 Mrds f CFA
Entreprises et MarchésPRIX MO IBRAHIM Un indice pour évaluer la bonne gouvernance en Afrique
Entreprises et MarchésAFRIQUE DE L'OUEST Plaidoyer pour la taxation du prix du tabac à 70%
Entreprises et MarchésCAMEROUN Normalisation des activités au port de Douala
Entreprises et MarchésUEMOA Bling-bling à Dubai
Banque - AssurancesBOA-BURKINA Augmentation du capital
Banque - AssurancesAFRIQUE CENTRALE Mise en place d'un Comité de stabilité financière
Banque - AssurancesCIH BANK Aquisition de 10% d'Atlanta
Banque - AssurancesBPCE remet le cap sur l'Afrique
Banque - AssurancesMICROASSURANCE Pour un déploiement en Afrique centrale et de l'Ouest
Banque - AssurancesSÉNÉGAL ICB dans le giron de First Bank of Nigeria
Banque - AssurancesMAROC BCP réalise des résultats en hausse au premier semestre 2014
Economie - PolitiqueImbroglio politico-judiciaire à Niamey
Politique - EconomieUS AFRICA BUSINESS FORUM Obama attendu à Marrakech en novembre
Politique - EconomieTHIERRY TANOH Adoubé secrétaire général adjoint
Politique - EconomieRCA La Minusca entre en lice
Politique - EconomieDRAME EN MÉDITERRANÉE Noyade provoquée, 500 morts
Brèves droit-fisc-douanes Version imprimable
30-04-2008
L’arbitrage au menu d’un forum de l’IEAM au Maroc
Le recours à l'arbitrage et à la médiation pour le règlement des litiges commerciaux a été au centre d'une rencontre organisée, vendredi à Casablanca, à l'initiative de l'Institut français d'expertise, d'arbitrage et de médiation (IEAM).Cette rencontre, à laquelle ont pris part des experts judiciaires, des magistrats et des avocats, a été marquée par la présentation d'exposés sur le système d'arbitrage franco-arabe, la situation et perspective de l'arbitrage au Maroc, la gestion des risques dans le contentieux international, les spécificités de la médiation et la formation des médiateurs.

Vers la libéralisation des télécoms en Afrique
Les représentants de 14 pays membres de l'Assemblée des régulateurs de l'Afrique de l'Ouest (ARTAO) sont en concertation à Abidjan en vue de la mise en place d'un « marché commun libéralisé » du secteur des télécommunications dans l'espace CEDEAO/UEMOA, a-t-on appris jeudi. A l'ouverture des travaux, mercredi, le représentant du ministre ivoirien des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l'information et de la communication, Lemassou Fofana, a situé l'enjeu de cette rencontre et réaffirmé l'intérêt des Etats à capitaliser les opportunités d'affaires offertes par le secteur, à travers ses inventions et autres créations connexes.

La Zambie appelle à un cadre fiscal africain
La Zambie a appelé les pays africains à mettre en place un cadre fiscal pour attirer les investissements et réduire leur dépendance vis-à-vis de l'aide extérieure, a rapporté jeudi le Times of Zambia. Le ministre zambien des Finances par intérim, Felix Mutati, cité par le journal, a dit qu'il faut « maintenir la stabilité macroéconomique, réévaluer la monnaie en vue d'améliorer la collecte d'impôts, un moyen de mobiliser les ressources domestiques ». Il existe un déséquilibre entre la collecte d'impôts et ce qui se passe sur le terrain, a noté le ministre, citant l'exemple de la Zambie, qui n'a collecté que 300 millions de dollars d'impôts sur 3,5 milliards de dollars de produits miniers exportés.

Congo : trop de taxes fiscales selon les opérateurs
Le président du Patronat congolais et président de l'Union nationale des opérateurs économiques du Congo (Unoc), El Hadj Djibril Bopaka a plaidé mardi, dans un entretien avec la presse, en faveur de la révision des taxes fiscales et douanières jugées excessives pour lutter contre la flambée des prix des produits de premières nécessité. « Ce qui nous préoccupe présentement, ce sont les taxes douanières et la fiscalité qui font souffrir le secteur privé. Cette fiscalité décourage les opérateurs économiques parce qu'elle n'est pas maîtrisée à cause des multiples bureaux qui augmentent le volume des taxes qui ne relèvent nullement des textes réglementaires reconnus par la nation», a déclaré Djibril Bopaka.

La Zambie encadre les biocarburants
La Zambie a signé un cadre juridique pour accorder des permis et régulariser les producteurs de biocarburant dans le but de stabiliser les prix de l'essence dans le pays, a rapporté mardi Daily Mail. Ce plan a pour but de faire face à la flambée des prix sur le marché international avec la politique récemment adoptée sur les biocarburants, selon le journal. Cette décision a été prise seulement quelques jours après que le prix de l'essence a connu une augmentation moyenne de 7%. Producteurs de jatropha et autres cultivateurs de céréales en faveur de biocarburants sont invités à envoyer les documents aux ministère de l'Energie qui établira une base de données pour le planning, a ajouté le journal.

Togotélécom accuse les opérateurs alternatifs
Des opérateurs alternatifs constituent les causes majeures de difficultés persistantes de fluidité dans la communication internationale à partir et vers le Togo, selon Togotélécom. Selon son directeur général, Sam Bikassam, qui s'est expliqué dans la semaine à ce sujet sur la télévision nationale, les opérateurs alternatifs sont les opérateurs qui n’ont pas construit un réseau mais qui utilisent le support des opérateurs traditionnels. Pour lui, il n'est pas correct « d'aller acheter des cartes à tout bout de champ et de n'importe quel opérateur sous prétexte que ces cartes sont moins chères».

 
< Précédent