Accès abonné :              
Migrants noirs africains abattus à la frontière avec Israël Version imprimable
Egypte
05-07-2011

"Un responsable égyptien des services sécurité a dévoilé, la semaine dernière, que quatre migrants africains, probablement des Soudanais, avaient été tués par balle, samedi 25 juin, par la police égyptienne.

Ces Soudanais, qui tentaient de passer clandestinement en Israël, faisaient partie d'un groupe qui essayait de franchir la frontière égypto-israélienne en compagnie de passeurs.

Repéré par une patrouille de la police égyptienne, le groupe, qui a essuyé des tirs de sommation des forces de sécurité, a riposté.

D'après cette source, c'est au cours des échanges de tirs que ces quatre migrants, dont l'identité reste inconnue, ont été abattus.

Le reste du groupe a pu prendre la fuite, souligne-t-on.

Depuis le début de l'année, le décompte macabre est arrivé à huit migrants africains noirs tués à la frontière égypto-israélienne.

Comparés à l'année dernière, où le bilan a atteint plus de 30 morts, dont la majorité a été abattue par la police, ces chiffres baissent relativement.

Si la communauté internationale continue de s'indigner face à la multiplication de tirs mortels contre ces migrants, l'Egypte continue de faire allusion au caractère hautement sensible de cette région. "

 
< Précédent   Suivant >