Accès abonné :              


Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTLa demande d'augmentation des salaires des députés et sénateurs, une absence de morale
PIED DE LETTREPour un développement solidaire
RELATIONS INTERNATIONALESBilan 2014 et prévisions 2015
DOSSIERCorruption La Tunisie classée 79ème sur 175 pays
DOSSIERRapport de Transparency International sur la corruption
DOSSIERAlgérie L'option du gaz de schiste
DOSSIERBaisse des cours Nécessité d'une réorganisation gouvernementale
DOSSIERL'impact de la dégringolade du prix du brut dans le Golfe de Guinée
DOSSIERBaisse du pétrole, les grands perdants
Entreprises et MarchésUn port sec pour décongestionner la place portuaire de Douala
Entreprises et MarchésSÉNÉGAL Cevital va investir dans des mégaprojets industriels
Entreprises et MarchésKENYA Ballon d'oxygène de KfW à Shelter Afrique
Entreprises et MarchésMAROC Le groupe Holmarcom acquiert JNP
Entreprises et MarchésSÉNÉGAL Eiffage, un bâtisseur philanthrope
Entreprises et MarchésCÔTE D'IVOIRE 14 milliards de f CFA pour les ponts Jacqueville et Béoumi
Entreprises et MarchésMARRAKECH Forum économique Maroc-Côte d'Ivoire, un bon début
Banque - AssurancesASSURANCE Le groupe SUNU uniformise sa dénomination dans ses 19 filiales
Banque - AssurancesBURKINA FASO Coris Assurance décroche son quitus assurance-vie
Banque - AssurancesAFFAIRE THIERRY TANOH Ecobank interjette appel
BoursesBCEAO Les dessous d'un placement du Sénégal
BoursesTUNISIE Emission d'un emprunt obligataire
BoursesEGYPTE Régression des réserves en devises, à fin décembre 2014
Politique - EconomieNIGER Libération de Hadiza Ahmadou et de Moussa Haitou
Politique - EconomieTUNISIE Taux d'inflation moyen à 5,5%en 2014
Politique - EconomieCÔTE D'IVOIRE Qui veut la tête de Charles Konan Banny ?
Politique - EconomieCAMEROUN-CEEAC Pour améliorer le climat des affaires
Politique - EconomieLa BEAC table sur une croissance de 5%en 2015 en Afrique centrale
Politique - EconomieRDC Joseph Kabila, début du compte à rebours
Politique - EconomieCONGO Sassou Nguesso veut s'éterniser au pouvoir
En bref - Entreprises et Marchés Version imprimable
17-02-2010

Mines

RDC : le gouvernement lève l’interdiction sur les exportations de 16 compagnies minières

La riche province du Katanga, de la RDC, a levé l’interdiction sur les exportations de 16 compagnies minières qui ont accepté de se conformer à une exigence d’aider à travailler 500 hectares de maïs. « Tous les mineurs, y compris ceux de Kamoto Copper Co. et de Katanga Mining Ltd, ont décidé de planter du maïs », selon François Kashinda, porte-parole du gouverneur du Katanga Moïse Katumbi. L’initiative des cultures vise à réduire les importations de produits alimentaires du Katanga. Les sociétés concernées sont : Compagnie Miniere du Sud- Katanga, Congo Loyal Will Mining, Cota Mining, Feza Mining, Golden African, JMT/MJM, Katanga Copper Co., Katanga Metals, Magma Minerals, Mehul Mining, MIEL International, Mining Yue, New Dathu Minerals, Rubamin SPRL, SARDC et Volcano Mining.

Energie

Côte d’Ivoire : la Société ivoirienne de raffinage en pourparlers avec des banques

La Société ivoirienne de raffinage, seule raffinerie de pétrole de la Côte d’Ivoire, est en pourparlers avec des banques nationales et internationales pour un crédit de 50 milliards de FCFA (104,9 millions de dollars), pour permettre à sa raffinerie de continuer à fonctionner. La raffinerie, qui a une capacité de traitement de 71 000 barils de pétrole par jour, a vu ses bénéfices chuter à 1,20 $ par baril raffiné, contre 7,40 $ en 2008. Le 11 janvier dernier, la société a déclaré la baisse des volumes traités. « Le gouvernement est en pourparlers avec un certain nombre de banques pour régler le financement de la dette de la raffinerie », a déclaré Karamoko Tahirou, porte-parole de la compagnie.

Agriculture

Tanzanie : le prix du café gagne 5% sur une forte demande

Le prix du café de qualité de référence de la Tanzanie a augmenté de 5% en raison d’une forte demande engendrée par la reconstitution des stocks. Selon Tanzania Coffee Board, l’arabica AA s’est vendu en moyenne à 244,98 $ le sac de 50 kg, contre 233,33 $ une semaine plus tôt. Les ventes de cette catégorie de café ont augmenté de 78% en une semaine, ce qui correspond à 1152 sacs. La Tanzanie est le quatrième plus grand producteur de café après l’Ethiopie, l’Ouganda et la Côte-d’Ivoire. L’arabica représente 75% de ce pays, contre 25% pour le robusta.

 

Kenya : le bénéfice des exportations de fleurs baisse à 421 millions de dollars en 2009

Les recettes d’exportation des fleurs au Kenya ont chuté à 32 milliards de shillings (environ 421 millions de dollars) en 2009, contre 40 milliards en 2008, en raison de la sécheresse qui a frappé le pays et le ralentissement économique mondial qui a réduit les commandes. Le volume des exportations a baissé à 87 000 tonnes, contre 93 000 tonnes un an auparavant, selon Jane Ngige, directeur général du Kenya Flower Council. Ce secteur est parmi les principaux pourvoyeurs de devises étrangères pour l’économie du pays. Le principal marché des fleurs du Kenya est l’Union européenne. « Cette année nous espérons faire mieux que l’année 2009. Nous tenons à dépasser l’objectif fixé en 2008 de 93 000 tonnes », affirme la même source, qui considère que « le plus grand défi pour conquérir d’autres marchés est la distance et le fait que nous n’avons pas de vols directs vers les Etats-Unis ».

 

Mines

Afrique du Sud : le passage à 6 jours par semaine chez Gold Fields contesté

Gold Fields Ltd, deuxième plus grand producteur d’or en Afrique, ne va pas améliorer son efficacité en passant à 6 jours de travail par semaine, car la productivité des mineurs va décroître en raison de la fatigue, estime un analyste de la Royal Bank of Canada. « Le travail à 6 jours par semaine ne donnera pas de résultats » en raison « d’un très mauvais environnement où les gens qui y travaillent ont vraiment besoin de deux jours de repos », affirme Leon Esterhuizen. Gold Fields a annoncé récemment avoir entamé des négociations avec les syndicats au sujet d’un allongement de la semaine de travail, pour compenser la production perdue en raison des vacances de Noël et Pâques et des arrêts pour motifs de sécurité. L’objectif, affirme la compagnie, est d’améliorer l’efficacité et d’éviter les suppressions d’emplois.

 

Afrique du Sud : Simmer & Jack Mines Ltd envisage de revoir sa participation dans First Uranium

La société Simmer & Jack Mines Ltd devra décider du sort de sa participation de 37% dans la compagnie First Uranium Corp, après l’annonce par cette dernière qu’elle allait retarder ses projets. Un comité a été mis en place par Simmer & Jack Mines pour étudier les « différentes options ». First Uranium a déclaré, le 2 février dernier, que sa situation financière est « sévèrement » compromise après la décision du gouvernement de la North West Province de lui retirer l’autorisation d’un projet, pour des considérations environnementales.

 

Zambie : Mopani prévoit un projet de cuivre de 100 millions $

La société Mopani Copper Mines (MCM) de Zambie, une filiale du suisse Glencore International AG, prévoit de dépenser 100 millions de dollars pour couler un nouveau puits et étendre de 25 ans la durée de vie de sa mine. Selon le ministre des Mines, Maxwell Mwale, Mopani va développer le nouveau puits, afin d’accéder à des ressources minérales inexploitées, estimées à environ 100 millions de tonnes de minerai de cuivre, dans ses deux mines de Nkana, dans le Sud, et Kitwe, à 330 km au nord de Lusaka. « Le minerai extrait touche à sa fin et l’infrastructure existante ne peut pas aller plus profond pour accéder à d’autres couches du gisement », explique-t-il. Rayford Mbulu, le président de l’Union des travailleurs miniers de Zambie (MUZ), a révélé de son coté que la société envisage également de « construire une mine à ciel ouvert à partir de cette année, d’une durée de vie d’environ 18 à 20 ans ».

 

Zimbabwe : les compagnies minières proposent 10% à des partenaires locaux

Un groupe de firmes minières du Zimbabwe a proposé que les populations locales détiennent 10% des sociétés sous contrôle étranger, et non pas 51% comme veut le gouvernement, dans le cadre d’un projet de loi qui a ébranlé les investisseurs et qui pourrait encore nuire à une économie déjà dévastée. Le gouvernement a proposé, dans un projet de loi, que « les Zimbabwéens autochtones » puissent posséder 51% de toutes les compagnies étrangères, y compris les mines et les banques. Le groupe minier Rio Tinto a annoncé cette semaine que ce plan menace ses opérations de diamants.

 

Afrique du Sud : Harmony Gold renoue avec les bénéfices

Harmony Gold Mining Ltd, le troisième plus grand producteur d’or en Afrique, a renoué avec les bénéfices durant le dernier trimestre 2009, après avoir bénéficié d’un prix supérieur de l’or en monnaie sud-africaine, le rand. Le bénéfice de Harmony a atteint 264 774 rands (34 112 dollars) le kilogramme d’or au cours du 4e trimestre de l’année dernière, soit une hausse de 10,6% par rapport aux trois mois précédents. La production d’or, durant la période indiquée, a diminué de 1,2% à 11 569 kg en raison de la fermeture de plusieurs exploitations dans les provinces de Mpumalanga et de Free State, en raison du coût élevé des opérations dans ces anciennes mines.

 

Zambie : des mineurs suspendus pour sabotage présumé

La société chinoise NFC Africa Mining a suspendu 80 mineurs dans sa mine de cuivre de Chambishi en Zambie, soupçonnés de sabotage d’équipements en sous-sol. 17 mineurs ont été hospitalisés la semaine dernière à Kitwe, à 330 km au nord de Lusaka, étouffés par la fumée qui se dégageait d’un câble électrique qui a pris feu. Les responsables de la mine de Chambishi ont soupçonné un sabotage par des travailleurs. Le ministre des Mines, Maxwell Mwale, a été informé de ces actes présumés de sabotage. Une réunion devait avoir lieu mardi dernier entre la direction de la firme et des représentants du Syndicat des travailleurs des mines de Zambie (MUZ).

 

Energie

Ouganda : Tullow ne vendra pas ses actifs sans l’accord du gouvernement

Tullow Oil Plc n’acceptera pas de vendre une participation dans ses actifs en Ouganda sans l’approbation des transactions par le gouvernement. La compagnie chinoise CNOOC Ltd a accepté d’acheter une participation de 2,5 milliards de dollars dans des projets de Tullow en Ouganda. Le français Total SA a également déclaré, la semaine dernière, qu’il était intéressé à faire équipe avec Tullow. « A ce stade, aucun accord n’a été signé avec aucune entreprise », a déclaré George Cazenove, porte-parole de Tullow. La compagnie, qui opère dans 15 pays africains, envisage de produire au moins 5000 barils par jour en Ouganda en 2012, avec une production s’élevant à 150 000 barils par jour d’ici cinq ans.

 

Nigeria : JRC revendique l’attaque d’un oléoduc de Shell

Le Conseil révolutionnaire conjoint (JRC), un groupe armé nigérian, a revendiqué l’attaque, survenue le dimanche 7 février, d’un important oléoduc du groupe Shell, à Obunoma dans la localité de Akukutoru, dans la région pétrolifère du delta du Niger. L’oléoduc relie les stations de Nembe Creek, Belema, Soku Field, Ekulama 1 et 2 au terminal d’exportation de l’île de Bonny, dans l’Etat de Rivers. C’est la deuxième attaque en une semaine que subit Shell.

 

Shell nie vouloir se désengager du Nigeria

Shell Petroleum s’est engagée à poursuivre ses activités au Nigeria, en dépit de la vente de trois licences de production de pétrole dans le delta du Niger, a déclaré, le 10 février, le directeur général de la compagnie, Mutiu Sunmonu. Shell avait annoncé, le 1er février dernier, la vente de ses trois actifs OML, au coût de 5 milliards de dollars, à un consortium dirigé par une société nigériane. Sunmonu a indiqué que la vente des actifs de Shell aux entreprises locales entre dans le cadre de l’objectif du gouvernement d’accroître les opportunités pour les entreprises énergétiques locales. « Toute déclaration selon laquelle Shell aurait désinvesti ses actifs et quitté le Nigeria est trompeuse et inexacte, nous avons une présence de longue date au Nigeria. »

 

Ouganda : 1,3 milliard de dollars pour une centrale hydroélectrique

L’Ouganda financera la construction d’une centrale hydroélectrique pour un montant de 1,3 milliard de dollars. Cette décision intervient après l’échec des tentatives pour attirer des investisseurs étrangers pour le projet. Le barrage hydroélectrique de Karuma, sur le fleuve Nil, dans le nord-ouest du pays, aura une capacité de 500 MW. Le gouvernement a repris le projet en 2008, après le retrait de la société norvégienne Norpak Power Ltd. Les travaux de cette centrale devaient commencer il y a un an. L’Ouganda ambitionne d’exporter de l’électricité vers ses voisins.

 

Ghana : pas d’opposition du gouvernement au rachat des actifs de Kosmos par Exxon

Le Ghana, qui prévoit de commencer la production de pétrole à la fin de 2010, ne s’oppose pas à l’acquisition par Exxon Mobil Corp des actifs de Kosmos Energy LLC, dans le champ pétrolier de Jubilee, dont les réserves récupérables sont estimées à 800 millions de barils. Selon le ministre de l’Energie, Joe Oteng-Adjei, le gouvernement attend que Kosmos et la compagnie publique Ghana National Petroleum Corp (GNPC) résolvent leurs divergences sur la vente de ces actifs. Une fois qu’un accord sera conclu, « le Ghana est ouvert aux partenaires étrangers qui travaillent avec la GNPC », dit-il. Plusieurs compagnies pétrolières sont en compétition pour de nouvelles réserves en Afrique, notamment en Ouganda et au Ghana, afin de compenser la raréfaction des ressources et un accès limité dans d’autres parties du monde.

 

Zambie : l’Etat a versé 5,5 millions $ à Total pour l’unique raffinerie du pays

Le gouvernement zambien a versé 5,5 millions de dollars pour acquérir les 50% de parts détenues par le groupe français Total dans l’unique raffinerie de pétrole du pays. La firme française avait décidé l’année dernière de se retirer de cette coentreprise, en raison des difficultés que connaît la raffinerie d’Indeni, qui est souvent en panne. Selon le secrétaire permanent du Ministère de l’énergie et de l’aménagement des eaux, Teddy Kasonso, une somme de 16,7 millions de dollars devra être payée à Total avant l’acquisition de l’ensemble des parts.

 

Tunisie : la BID accorde 64 millions DT pour un projet à Gafsa

La Banque islamique de développement (BID) a accordé un crédit de 64 millions DT (33,40 millions d’euros) à la société tunisienne de l’électricité et de gaz (STEG) pour financer un projet du gaz naturel à Gafsa, dont le coût global est estimé à 67 millions DT. Le prêt sera remboursé sur 20 ans, dont 3 années de grâce avec un taux d’intérêt fixe de 5,1%. Le projet consiste à construire, d’ici 2011, un gazoduc de 175 kilomètres pour alimenter la ville de Gafsa et sa cimenterie.

Kenya : Anadarko signe un contrat d’exploration

La compagnie américaine Anadarko Petroleum Corp a signé avec le gouvernement du Kenya un accord d’exploration de pétrole et de gaz sur cinq blocs offshore dans le bassin de Lamu. Il s’agit des blocs L5, L7, L11a, L11B et L12. Le gouvernement est convaincu, après une récente découverte de pétrole chez le voisin Ougandais, que le sous-sol kenyan peut disposer de réserves similaires.

 

Ouganda : ENI se retire du projet d’acquisition des actifs d’Heritage Oil

La compagnie italienne ENI SpA s’est officiellement retirée de son projet d’acquisition de 1,5 milliard de dollars d’actifs ougandais de la société Heritage Oil Plc. Ce retrait s’apparente à un revers pour les ambitions du groupe pétrolier italien, qui entendait croître en Afrique pour stimuler la production en baisse. « ENI a révoqué le contrat signé le 19 décembre 2009 pour l’acquisition des 50% de parts d’Heritage Oil sur les blocs 1 et 3A, sur lequel Tullow Oil a exercé son droit de préemption », a déclaré un porte-parole de la compagnie.

 

Egypte : AOC retarde à 2012 le lancement de la production pétrolière

La compagnie japonaise AOC Holdings a décidé de différer à 2012 le lancement de la production de pétrole brut du bloc offshore Octobre Nord-Ouest, dans le nord du golfe de Suez. La production été prévue au plus tard pour 2010. AOC détient une participation de 50% dans ce bloc, en partenariat avec la compagnie publique Egyptian General Petroleum Corp. L’entreprise s’attend à une production de l’ordre de 6000 barils par jour.

 

Sénégal : le marché de la centrale à charbon attribué à la Corée du Sud

Le ministre sénégalais de la Coopération, Karim Wade, lors d’une visite en Corée du Sud, a signé un accord portant sur la construction d’une centrale à charbon d’une capacité de 250 MW. D’autres contrats ont été signés, notamment le lancement d’études pour la construction d’une centrale solaire de 300 MW, d’une usine de dessalement d’eau et des voies ferroviaires à grande vitesse entre l’aéroport de Diass et la capitale sénégalaise.

 

Egypte : Maridive & Oil Services prévoit d’augmenter sa flotte de navires

La société égyptienne Maridive & Oil Services prévoit d’investir 200 millions de dollars pour augmenter sa flotte de navires et profiter d’une reprise de la demande des services dans le secteur. Selon son directeur général, Issa Eleish, la firme a formé une coentreprise de services avec la compagnie Total, pour se lancer dans l’exploration et la production au Cameroun. Les entreprises de services pétroliers ont été durement touchées par la crise financière mondiale, en raison de la baisse des commandes de la part des producteurs de pétrole et de gaz. « C’est le meilleur moment pour investir dans de nouveaux équipements et des unités marines, car les coûts sont faibles aujourd’hui en raison de la récession. Mon plan est de construire trois à quatre navires et une autre barge qui seront livrés vers 2013-2014 », ajoute Eleish. Maridive travaille avec plusieurs compagnies, dont Total, Royal Dutch Shell Plc, BP, Saudi Aramco, Qatargas et la Kuwait Oil Company.

 

Transports

Maroc : Telvent signe un contrat de 3,2 millions $ pour le tramway Rabat-Salé

Pour un montant de 3,2 millions de dollars, Telvent, société espagnole spécialisée dans les technologies de l’information, a signé un contrat pour l’installation d’un système de gestion du trafic du futur tramway de l’agglomération Rabat-Salé. Le système permettra de coordonner, de manière effective, l’interaction entre le trafic routier et le tramway Rabat-Salé, dans le but de réduire au maximum les retards éventuels et de renforcer les niveaux de sécurité du réseau, indique le groupe espagnol dans un communiqué.

 

Ethiopian Airlines n’exclut pas un « sabotage » pour l’accident du 25 janvier dernier

La compagnie Ethiopian Airlines n’a exclu aucune piste, y compris celle du sabotage, pour expliquer l’accident du Boeing qui s’est abîmé le 25 janvier au large de Beyrouth avec 90 personnes à bord. Mardi, une source proche de l’enquête avait déclaré que les enquêteurs étaient parvenus à une première conclusion, basée sur les informations contenues dans la boîte noire, selon laquelle il s’agissait d’une erreur de pilotage. « Ethiopian Airlines n’écarte aucune piste, y compris celle du sabotage, jusqu’à ce que l’on connaisse les résultats de l’enquête », dit la compagnie dans un communiqué, qualifiant de « spéculation » la thèse d’une erreur de pilotage. Le Boeing 737-800 a plongé dans la Méditerranée quelques minutes après son décollage de Beyrouth, par temps orageux. Selon la compagnie, seul l’enregistrement des données a été retrouvé et il est « donc trop tôt pour connaître l’origine de l’accident ».

 

Algérie : Dessau signe un contrat de 38,8 M$ dans le secteur ferroviaire

La compagnie canadienne Dessau-Soprin a décroché un contrat dans le secteur ferroviaire, pour un montant de 38,8 millions de dollars. Le contrat porte sur la réalisation des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé pour la conception-réalisation d’une ligne électrifiée à double voie entre les villes de Bordj Bou Arreridj et Thenia. Cette ligne, d’une longueur de 170 km, servira à l’exploitation d’un service mixte (passagers et marchandises), avec des vitesses pouvant atteindre 160 km/h.

 

Maroc : le trafic aérien en hausse de 3,8% en 2009

Le transport aérien des passagers a augmenté de 3,8% au Maroc. Près de 13,5 millions de voyageurs ont transité par les 22 aéroports du royaume. Le fret aérien est en baisse de 6% avec 59 160 tonnes. Le hub régional de Casablanca a totalisé 6,4 millions de passagers, ce qui correspond à 47% du trafic total. Il est en hausse de 2,9% par rapport à 2008. En matière de fret, l’aéroport de Casablanca s’accapare environ 94% du volume, qui est en diminution de 2,83% par rapport à 2008. L’aéroport de Marrakech-Menara a enregistré plus de 3 millions de passagers, soit près de 21% du trafic total.

 

Algérie : quatre ports programmés pour le transport « bout en bout » en 2010

Les ports d’Alger, de Bejaia, de Skikda et de Ghazaouet seront dotés, en 2010, de pôles logistiques pour le transport « bout en bout », qui assure l’acheminement des marchandises du fournisseur au destinataire en recourant aux modes de transport maritime, ferroviaire et routier. Selon des responsables de la Société de gestion des participations des ports (SDP-Sogeports), les travaux d’extension du terminal à conteneurs d’Oran auront lieu cette année dans le cadre de ce projet.

 

Algérie : baisse du trafic maritime en 2009

Le trafic maritime a enregistré un volume de 123,1 millions de tonnes dans les dix ports algériens, contre 128,1 millions de tonnes en 2008, soit une baisse de 3,92%. Dans ce volume, 15,7 millions de tonnes correspondent à des marchandises non conteneurisées. 41 808 véhicules ont transité par les ports de Djendjen et de Mostaganem.

 

Afrique du Sud : Transnet lancera un emprunt obligataire de 2 milliards $ aux USA et en Europe

La compagnie publique sud-africaine de transports Transnet Ltd prévoit de lancer un emprunt obligataire de 2 milliards de dollars sur les marchés américain et européen pour aider à financer ses dépenses d’infrastructure. L’opération sera lancée sans la garantie « explicite » du gouvernement. Transnet a nommé Barclays Capital et Goldman Sachs Group Inc pour les conseils sur le programme d’endettement à l’international. Le programme de développement de Transnet prévoit un investissement global d’environ 93,4 milliards de rands sur cinq ans. Le plan prévoit la construction d’autoroutes, de ports et de lignes de chemin de fer, pour répondre à la demande croissante de la première économie d’Afrique.

 

Industries

Gabon : la CIM perd des parts de marché dans le ciment

Les Ciments du Gabon (CIM Gabon) n’a pu écouler que 53% de sa production en janvier. Selon son directeur général, David Jamieson, sur une production de 28 000 tonnes de ciment, la société n’a pu vendre que 13 000 tonnes. « Cette chute des ventes est le prolongement des contre-performances enregistrées en 2009 », a ajouté Jamieson, qui attribue cette situation à la concurrence du ciment importé de Chine et du Cameroun. La part de marché de la CIM est passée de 70% à fin 2009 à 60% en janvier 2010. L’année dernière, la CIM n’a pu produire que 240 000 tonnes, sur des besoins estimés à 400 000 tonnes. Un investissement de 80 à 100 millions de FCFA sera consenti pour l’exploitation d’une nouvelle carrière, en vue de l’augmentation de la production.

 

Tunisie : Dermscan prévoit de lancer son activité en avril 2010

Récemment installée en Tunisie, la société française Dermscan, spécialisée dans les essais cliniques ainsi que les tests des produits cosmétiques et pharmaceutiques pour le compte des fabricants, prévoit de démarrer ses activités d’ici la fin mars ou début avril de cette année.

Egypte : hausse des prix des engrais nitratés

L’Egypte a augmenté, à partir du 1er février, le prix des engrais nitratés à 1400 LE la tonne, au lieu de 1250 LE précédemment. Le Ministère de l’agriculture entend ainsi inciter le secteur privé à se lancer dans le commerce des engrais. Une source au Ministère estime que cela ne signifie pas la libéralisation du commerce des engrais et que la priorité dans la distribution restera à la Banque de développement et du crédit agricole, qui garantit aux petits agriculteurs de ne pas être soumis à la pression des prix.

 

Tunisie : chamboulement dans les importations du textile et habillement

Les quatre premiers fournisseurs du marché tunisien en textile et habillement ont enregistré une baisse de leurs exportations au cours de janvier par rapport au même mois de 2009. Au cours de la même période, d’autres fournisseurs affichent une hausse de leurs exportations vers ce pays. Les importations en provenance d’Italie, de France, de Belgique et d’Allemagne ont baissé respectivement de 7,5%, 7,8%, 2,6%, et de 3%. Quant à la Turquie, l’Espagne, la Chine et le Portugal, leurs exportations sont en hausse respectivement de 6,9%, 18%, 17,9%, et de 17,1%. Pour ce qui est des exportations tunisiennes de textile et d’habillement, elles ont diminué de 3,7%, atteignant 444 millions DT.

 

Le bénéfice de Guinness Nigeria a baissé de 11% au premier semestre

Guinness Nigeria Plc, la première brasserie du pays, a réalisé un bénéfice de 7,18 milliards de nairas au premier semestre de l’année fiscale 2009/2010, soit une baisse de 11% par rapport à la période correspondante de l’année écoulée. Cependant, les recettes pour les six mois à décembre 2009 ont grimpé de 24% à 53,8 milliards de nairas. Guinness a « nettement investi pour stimuler la croissance » et « l’expansion de ses capacités », ce qui a entraîné une baisse des bénéfices

 

Mauritanie : la société chinoise CGGIC décroche un contrat d’assainissement

La 1re étape du projet d’assainissement de la ville de Nouakchott a été attribuée à la société China Gezhouba Group International Corporation pour un montant de 199 millions de dollars. La durée des travaux est estimée à trois ans et demi, pour la réalisation d’un plan d’assainissement de quatre départements de la capitale mauritanienne. Ce programme intervient après les fortes inondations qui ont affecté la capitale.

Tourisme

Maroc : hausse de 6% du nombre de touristes en 2009

Quelque 8,34 millions de touristes ont visité le Maroc en 2009, ce qui correspond à une hausse de 6% par rapport à 2008. Cette hausse du nombre de touristes ne s’est pas traduite dans les recettes, puisque ces dernières ont reculé de 5%. Selon l’Observatoire marocain du tourisme, les recettes touristiques ont atteint 52,8 milliards de dirhams, contre 58 milliards de dirhams en 2008. Le nombre de touristes en provenance de France a augmenté de 4%, soit 3,1 millions, contre 1,8 million (+10%) pour les Espagnols et 469 000 (+12%) pour les Belges. L’objectif du pays est d’atteindre les 10 millions de visiteurs en 2010.

 

Libye : 14 sociétés participent au Salon du tourisme de Milan

Le 30e Salon touristique italien, qui aura lieu du 18 au 21 février prochain à Milan, verra la participation de quatorze sociétés libyennes. Selon l’Office général libyen du tourisme et de l’artisanat, cette participation s’inscrit dans le cadre de la stratégie du pays d’attirer davantage de touristes, en particulier en provenance d’Italie, qui se place en tête des arrivées de touristes en Libye.

 

Egypte : le gouvernement cible des recettes touristiques de 11,5 milliards $ en 2010

L’Egypte cible des recettes touristiques de l’ordre de 11,5 milliards de dollars et 14 millions de touristes en 2010. Les rentrées touristiques en 2009 ont chuté à 10,76 milliards de dollars, contre 11 milliards de dollars il y a un an.

 

BTP

Egypte : Orascom va investir en Irak

Orascom Housing Communities, filiale suisse d’Orascom Development Holding, est en négociations avec l’Irak pour acheter du terrain envue de lancer un projet de logements. La compagnie vise deux parcelles, d’un superficie de 9 millions de m2 chacune, l’une à Taji, dans le centre de l’Irak, et l’autre à Bassorah, dans le sud du pays. L’Irak veut lancer pour au moins 30 milliards de dollars de projets de logements et autres projets de développement, durant la prochaine décennie.

 

Niger : lancement des travaux de la route Say-Tapoa

Le groupement d’entreprises tuniso-burkinabé SGTI-ATP a lancé les travaux de bitumage du tronçon Say-Tapoa, à l’ouest du Niger, d’une longueur de 92 km et 6 mètres de largeur. Le coût de cette route est de 12 milliards FCFA. Elle est financée à hauteur de 43% par la Banque islamique de développement (BID) et 46% par le Fonds OPEP pour le développement international (OFID). Les 11% restants ont été apportés par le gouvernement nigérien. La durée des travaux est de 24 mois.

 

Nigeria : NPA et NNPC collaborent à la réhabilitation de la jetée Atlas Cove

La Nigerian Ports Authority (NPA) et la compagnie pétrolière NNPC vont collaborer à la réhabilitation et la modernisation des installations de la jetée Atlas Cove du port de Lagos, construite il y a 21 ans. Selon Malam Abdulsalam Mohammed, directeur général de la NPA, les études lancées ont constaté que le tirant d’eau actuel de la jetée n’est pas compatible avec sa conception. Le projet devrait coûter environ 8 milliards de nairas. « Nous avons besoin de réduire surtout la durée des surestaries. Nous considérons la sécurité comme l’un des grands problèmes de la jetée », a précisé Femi Olayisade, secrétaire permanent au Ministère des transports.

 

Telecoms et TIC

Egypte : extension de six mois du contrat d’OTH au Liban

Orascom Telecom Holding (OTH) a bénéficié d’une extension de six mois du contrat de gestion de l’opérateur libanais de télécommunications mobiles Alfa, qui prendra fin en juillet prochain. Cette décision intervient après qu’OTH a dépassé le cap du million d’abonnés, comme prévu dans le contrat de gestion signé en janvier 2009, en vertu duquel l’opérateur égyptien perçoit 2,5 millions de dollars chaque mois en plus de 8,5% des recettes totales. Les actifs du réseau mobile d’Alfa ont été transférés au gouvernement libanais, en août 2002, après la fin du contrat de construction, d’exploitation et de transfert. « Nous espérons pouvoir assurer une présence pour OTH dans les plans à long terme du Liban pour son marché de la communication mobile », a déclaré Khaled Bichara, PDG d’Orascom Telecom.

 

Nigeria : lancement d’appels d’offres pour la privatisation de Nitel

Le Nigeria lance les appels offres pour la privatisation de la société nationale de télécommunications Nitel, un projet longtemps retardé. Le Nigeria Bureau of Public Enterprises (BPE) a annoncé que six des 14 consortiums, qui avaient initialement manifesté leur intérêt pour l’achat de parts de Nitel et de sa filiale mobile MTEL, prendraient part au processus d’appel d’offres financière. L’offre devrait porter sur l’acquisition d’un minimum de 75% de participation dans le conglomérat Nitel, dont le réseau de lignes fixes, le bras mobile MTEL et le terminal de câble sous-marin de l’Atlantique Sud (SAT-3). Le groupe MTN, Emirates Telecommunications Corporation (Etisalat) et MTNL (Inde) ont manifesté leur intérêt pour cette acquisition.

 

Commerce

Une étude sur les causes de la grande mortalité des entreprises africaines d’exportation

La majorité des entreprises africaines sont incapables de survivre pendant plusieurs années sur le marché international des exportations, a estimé un économiste principal à la Banque mondiale, Leonardo Iacovone. Dans une étude consacrée aux « succès et échecs des économies africaines sur le marché des exportations » fondée sur un échantillon de 3210 entreprises opérant au Mali, Malawi, Sénégal et Tanzanie, M. Iacovone note que sept sur dix des nouvelles relations d’exportation disparaissent au bout de deux ans. Il estime que la survie des entreprises africaines dans le marché d’exportation augmente avec l’accumulation de l’expérience, soit au bout de quatre à cinq ans d’exploitation. M. Iacovone suggère aux entreprises africaines de se concentrer et de coopérer, au lieu de se livrer à une concurrence sur le marché d’exportation.

 

Maroc : La FNAC prévoit d’ouvrir un magasin à Casablanca en 2011

La FNAC, le spécialiste français de la distribution de produits culturels et électroniques, prévoit son premier magasin marocain à Casablanca, Fnac Maroc. D’une superficie de 3000 m2, il sera ouvert en 2011 au Morocco Mall. Quelque 400 personnes seront employées dans ce magasin de la FNAC, qui table sur 14 millions de visiteurs par an.

Telecoms et TIC

Les appels à l’international sont au même prix que le local chez Tunisie Telecom

Du 4 février dernier et jusqu’au 31 mars, les appels à l’international sur le réseau mobile prépayé de Tunisie Telecom sont aux mêmes tarifs que le local, soit 225 millimes/minute. Cette promotion est valable pour les appels vers des numéros fixes de plusieurs pays, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, la Turquie, l’Angleterre, les Etats-Unis, le Canada et la Belgique.

 

Tchad : passage à la numérotation de 7 à 8 chiffres en mars

A partir du 15 mars, la numérotation téléphonique passera de 7 à 8 chiffres au Tchad. Selon l’Office tchadien de régulation des télécommunications (OTRT), ce changement intervient pour conformer le pays aux standards internationaux en matière de numérotation, mais également pour répondre aux besoins du marché de la téléphonie fixe et mobile. Ainsi, les numéros de l’opérateur Zain doivent êtres précédés du chiffre 6, le 9 pour l’opérateur Tigo, le 7 pour l’opérateur Salam, et le 2 pour Sotel et Tawali.

BTP

Cameroun : les travaux de construction du port en eaux profondes de Kribi à la fin mars

Les travaux de construction du port en eaux profondes de Kribi, au Cameroun, seront lancés d’ici la fin du premier semestre. Selon le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, le projet marque « le début d’une ère nouvelle dans le développement économique du Cameroun, l’ère des grands projets structurants, intégrateurs et générateurs de croissance, d’emplois et de richesse ». Le port pourra accueillir des grands navires d’une capacité allant jusqu’à 100 000 tonnes et d’un tirant d’eau de 15 à 16 mètres. Sa construction permettra d’alléger la pression sur le port de Douala, dont la capacité reste limitée aux navires de 15 000 tonnes et 6 à 7 mètres de tirant d’eau. Sa réception est prévue en 2013.

 
< Précédent   Suivant >