Accès abonné :              
Journal en ligne - [n°116 du 15/04/2010 au 21/04/2010 ]
EditorialLe franc des ex-colonies françaises d'Afrique
FocusLa BOAD veut être la meilleure sur le marché financier africain comme international
FocusCemac : l'introuvable passeport communautaireCemac : l'introuvable passeport communautaire
ActualitéBolloré, les limites d'un monopole tropical
En bref par secteur et paysEn bref - Finance
En bref par secteur et paysEn bref - Entreprises et Marchés
En bref par secteur et paysEn bref - Economie et Politique
Banques et AssurancesGuinée : Ecobank privilégie l'option monétique
Banques et AssurancesStandard & Poor's : dynamique positive du secteur bancaire nord-africain
Banques et AssurancesLondres : 100 millions d'investissements réalisés par le CDC en Afrique
BoursesCasablanca : 20 milliards de dirhams de dividendes
BoursesLa Douala Stock Exchange inaugure son compartiment obligataire
BoursesLes fonds avec Morningstar
Industrie et servicesGabon : « Une des priorités fondamentales du président est la diversification de l'économie »
Entreprises et MarchésPêche illicite : l'autre pillage des ressources africaines
Entreprises et MarchésL'OCP veut changer la donne des engrais en Afrique
TechnologiesAccès aux TIC : l'Afrique mieux connectée, mais…
TechnologiesAutoroute Est-Ouest : pots-de-vin et avenants alourdissent la facture
Technologies « Eepad a joué le jeu du politique pour l'ADSL en Algérie à tout prix...
TechnologiesAutomates bancaires : Diebold à l'assaut de l'Afrique
HistoireDe la Haute-Volta au Burkina Faso…De la Haute-Volta au Burkina Faso…
Economie - PolitiqueEthiopie : élections verrouilléesEthiopie : élections verrouillées
Economie - PolitiqueLa revue de presse africaine de Londres
InternationalL'Afrique et le début du tsunami économique et financier grec
InternationalVerbatim
InternationalValeurs africaines
L\'africain de la semaineSouhayr Belhassen, femme arabe, musulmane et gardienne des libertés
En bref - Entreprises et Marchés Version imprimable
14-04-2010

Agriculture

Egypte : Citadel Capital investit dans la production de riz au Soudan

Citadel Capital, société privée égyptienne de capital-investissement, a signé un bail de 30 ans pour l’exploitation de terres agricoles au sud de Khartoum (Soudan), afin de construire sa première ferme de riz, à échelle commerciale. Les terres louées par El Nahda for Integrated Solutions s’étendent sur 25 210 hectares. « La ferme va produire du riz principalement pour la consommation intérieure du Soudan, un importateur net de riz. Mais tout excédent sera exporté vers d’autres pays d’Afrique et du Moyen-Orient », affirme Citadel.

 

La Banque nationale d’Egypte pourrait investir en Ethiopie

La Banque nationale d’Egypte pourrait investir jusqu’à 150 millions de dollars dans un projet de 20 000 hectares agricoles en Ethiopie. Elle a déjà ouvert dans ce pays un bureau de représentation qui favorisera les échanges commerciaux et les investissements.

 

Tunisie : achats de blé et d’orge

L’Office tunisien des céréales a acheté 25 000 tonnes de blé tendre et 25 000 tonnes d’orge, livrables entre juin et juillet. Le blé a été acheté à 191,49 dollars la tonne, coût et fret inclus, et l’orge à 165,87 dollars la tonne, coût et fret inclus également. La Tunisie était à l’origine à la recherche de 92 000 tonnes de blé et de 42 000 tonnes d’orge.

 

Ghana : les achats de cacao ont chuté de 6,8% pour la période allant jusqu’au 25 mars

Les achats de cacao au Ghana, deuxième producteur mondial, ont chuté de 6,8% durant les 23 premières semaines de la saison. Les acquéreurs privés qui s’approvisionnent chez les agriculteurs pour le compte du Ghana Cocoa Board ont indiqué avoir acheté 516 467 tonnes durant cette saison jusqu’au 25 mars dernier, contre 554 412 tonnes à la même période de l’année dernière.

 

Cameroun : les exportations de cacao en baisse

Les exportations de cacao du Cameroun pour les sept premiers mois de la saison 2009-2010 ont chuté de 4,3% par rapport à la même période de la saison précédente, selon les données de l’Office national du cacao et du café (ONCC). Les exportations du 5e producteur mondial de cacao ont atteint 150 880 tonnes depuis le début de la saison, du mois d’août 2009 jusqu’à fin février 2010, contre 157 678 tonnes à la même période de la saison précédente, selon les données de l’ONCC. « La récolte principale a commencé beaucoup plus tôt cette saison (…) et a également été plus courte, de sorte que nous ne sommes pas surpris qu’il existe quelques haricots sur le marché aujourd’hui », a déclaré le chef des opérations de l’ONCC, André Marie Lema. La production devrait repartir à la hausse au début de la mi-récolte, fin avril ou début mai. Les exportations ont totalisé 9246 tonnes en février, soit moins de la moitié des 20 233 tonnes réalisées en janvier.

 

Nigeria : les producteurs de cacao veulent une politique nationale pour sauver le secteur

Les producteurs de cacao au Nigeria, quatrième plus grand producteur mondial de la fève, ont demandé au ministre de l’Agriculture nouvellement nommé, Cheikh Ahmed Abdallah, d’élaborer une politique nationale visant à résoudre les problèmes de l’industrie. « Il n’y a pas de pays sérieux producteur de cacao dans le monde qui ne possède pas une politique de l’industrie du cacao », a déclaré Akindolani Olusuyi, président de l’Association des transformateurs de cacao du Nigeria. La Cocoa Association of Nigeria représente les agriculteurs, les transformateurs, les acheteurs et les régulateurs. La production de cacao du pays a baissé de 36% pour atteindre 212 000 tonnes durant la saison 2008-2009, en partie en raison d’un manquement du gouvernement à fournir de nouveaux plants aux agriculteurs.

 

Egypte : les importations de viande continueront

Selon le ministre de l’Agriculture et de la Réhabilitation des sols, Amin Abaza, l’Egypte continuera à importer des viandes en provenance d’Inde et des pays d’Amérique latine « aussi longtemps que ces pays seront en mesure de satisfaire aux normes internationales ». Mona Omar, assistante du ministre des Affaires étrangères aux questions africaines, a déclaré qu’un lot de plus de 2000 bovins sera bientôt importé de Djibouti, après avoir subi les contrôles vétérinaires nécessaires. Les prix de la viande devraient atteindre 85 LE/kg. Des dizaines d’habitants de Minya ont attaqué un abattoir public, dans la ville de Maghagha, dans une tentative d’obtenir de la viande éthiopienne qui aurait été vendue à 26 LE/kg.

 

Algérie : les fermes-pilotes ouvertes aux capitaux privés algériens et étrangers

Le Conseil des participations de l’Etat (CPE) a décidé d’ouvrir aux capitaux privés, algériens ou étrangers, l’acquisition des quelque 70 fermes-pilotes que compte le pays. Le partenariat est toutefois conditionné à l’exercice de trois activités principales de production de semences et de plants de qualité, d’aliments de bétail, nécessaires pour accompagner le programme de développement agricole lancé par l’Etat. A ces 70 entités viendront s’ajouter d’autres spécialisées dans la promotion de la production de dattes, d’huile d’olive et de vigne.

 

Algérie : l’excédent de pommes de terre sera racheté par l’Etat

Le surplus de production de pommes de terre sera racheté par le Ministère de l’agriculture et du développement rural. Cette décision a été prise récemment pour éviter aux agriculteurs de vendre à perte, mais surtout pour les encourager à continuer à produire ce féculent, dont les prix avaient dépassé 100 dinars le kilo l’année dernière, en raison d’une faible production. La Société de gestion des participations productions animales (SGP-PRODA) a été instruite par le ministère pour racheter l’excédent de production et le stocker dans des entrepôts frigorifiques. L’important repli des prix « s’explique par la production obtenue en arrière-saison et évaluée à environ 1 million de tonnes, contre 700 000 tonnes à la même période de l’année écoulée », note le ministère. Le rendement à l’hectare est passé de 20 à 26 tonnes.

 

Mines

Afrique du Sud : 26% des mines pour les Noirs est un minimum

L’exigence d’au moins 26% de propriété des mines sud-africaines pour les Noirs d’ici 2014 est une « base » et la proportion devra être supérieure pour la « déségrégation » de l’industrie, a déclaré le directeur général de l’industrie minière, Sandile Nogxina. Le gouvernement d’Afrique du Sud exerce des pressions sur les sociétés pour accroître la participation des Noirs dans l’économie, afin d’aider à effacer les traces de la période de l’apartheid, lorsque la majorité noire du pays était empêchée de posséder des actifs économiques. La loi obligeait les sociétés minières opérant en Afrique du Sud à vendre 15% de leurs actifs à des investisseurs noirs à fin 2009, puis un minimum de 26% d’ici 2014.

 

Zambie : Equinox annonce une hausse de 37% de la production de cuivre

La firme australienne Equinox Minerals Ltd a enregistré un bond de 37% de la production de sa mine de cuivre de Lumwana, en Zambie, au premier trimestre 2010. Elle prévoit de pousser encore la production vers la hausse cette année. Elle a affirmé, dans un communiqué, que la production de cuivre pourrait atteindre l’objectif de 135 000 tonnes pour 2010, contre 109 413 tonnes en 2009. La production à Lumwana a totalisé 30 471 tonnes de concentré de cuivre au cours du 1er trimestre, contre 22 242 tonnes pendant la même période de 2009.

 

Energie

Afrique du Sud : vers la participation des Noirs dans l’industrie pétrolière

Le gouvernement sud-africain envisage un nouveau plan pour stimuler la participation des Noirs dans l’industrie pétrolière du pays, qui comprend Royal Dutch Shell Plc and BP Plc, et ce après l’achèvement de l’examen des objectifs chiffrés d’ici avril de l’année 2011. L’Afrique du Sud avait présenté la Charte dite de « combustibles liquides » en 2000 avec le but de transférer le contrôle de 25% de l’industrie pétrolière à la population noire au cours de cette année. La charte « servira de base pour la révision du dispositif de la nouvelle prise de pouvoir pour l’industrie des combustibles liquides », affirme la ministre de l’Energie, Dipuo Peters. La ministre avait déclaré, en juin dernier, qu’elle n’était pas satisfaite des progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif de l’année 2010.

Nigeria : un nouveau DG à la tête de la compagnie pétrolière NNPC

Le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, a nommé Shehu Ladan au poste de directeur général de la compagnie pétrolière NNPC. Ladan, qui avait pris sa retraite en tant que cadre de la NNPC en avril 2009, remplacera Mohammed Barkindo. « Le but du changement est d’injecter du sang neuf à la NNPC et de la réorienter vers une nouvelle direction », a déclaré le porte-parole de la présidence.

 

Algérie : Khelil opposé à la réduction « brutale » de la consommation d’énergies fossiles

S’exprimant lors de la 12e réunion ministérielle du Forum international de l’énergie (IEF), qui s’est déroulée à Cancún (Mexique), le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, s’est dit « foncièrement opposé à toute politique qui œuvrerait à une réduction forte et brutale de la consommation des combustibles fossiles ». « En tant qu’exportateurs de pétrole et de gaz, nous ne sommes pas à l’aise quant à toutes ces politiques annoncées ou planifiées pour réduire fortement, et dans un court délai, la consommation des combustibles fossiles », a-t-il déclaré. « Les capacités non utilisées de pétrole et de gaz sont déjà significatives et elles croîtront vraisemblablement dans le proche avenir, une croissance qui va accentuer les incertitudes et limiter l’investissement pour augmenter les capacités dans les activités en amont et tout au long de la chaîne industrielle », a encore prévenu le ministre.

 

Angola : Eni réalise 2 nouvelles découvertes de pétrole

La compagnie Eni Spa a déclaré avoir réalisé deux nouvelles découvertes de pétrole en offshore en Angola. Le potentiel de production dans le puits Nzanza-1 est de plus de 5000 barils par jour, alors que les tests de production à Cinguvu-1 ont montré un débit maximal de 6400 barils de pétrole par jour.

 

Algérie : la production d’hydrocarbures a atteint 223 millions de tep en 2009

Le bilan établi par le Ministère de l’énergie et des mines fait état d’une production d’hydrocarbures de 223 millions de tonnes équivalent pétrole (mtep) en 2009, contre 202 mtep en 2000. Selon le même bilan, l’année dernière a vu la signature de quatre contrats d’exploration avec les compagnies Eni, British Gas, EON-Rhurgas et Gazprom, et de trois contrats d’exploration avec les groupements Total-Partex, PTTEP-CNOOC et Repsol-Gaz de France-Enel. Les recettes des exportations d’hydrocarbures ont atteint plus de 44 milliards de dollars en 2009 et 393 milliards de dollars pour la période 2000-2009. Plus de 11,8 milliards de dollars ont été investis dans le secteur énergétique en 2009, contre 2,3 milliards en 2000. Le montant de la fiscalité pétrolière enregistrée durant le 1er trimestre 2010 a atteint 640 milliards de dinars, soit une hausse de 236 milliards par rapport à la même période de 2008.

 

Afrique du Sud : BHP et Eskom s’accordent sur le réexamen des contrats d’alimentation

Les compagnies BHP Billiton et Eskom Holdings Ltd ont accepté de revoir les contrats d’approvisionnement en électricité des alumineries de BHP en Afrique du Sud, après les pertes subies par Eskom. Les fonderies de BHP exploitées en Afrique du Sud et au Mozambique peuvent consommer jusqu’à 2150 MW d’électricité fournie par Eskom, ce qui équivaut à plus de 5% de la capacité installée de l’opérateur, qui fournit la quasi-totalité des besoins en électricité de l’Afrique du Sud. Eskom a enregistré une perte nette de 9,75 milliards de rands pour l’année 2009. Les termes du nouveau contrat devraient toucher le prix de l’aluminium et le taux de change du rand. Certains de ces contrats ont été conclus il y a plus de 10 ans, lorsque l’Afrique du Sud avait un surplus de production électrique.

 

Libye : PT Medco va exploiter le bloc pétrolier 47 en remplacement de Verenex

La compagnie indonésienne PT Medco Energi International Tbk est devenue l’opérateur du bloc 47 en Libye, remplaçant ainsi la firme canadienne Verenex Energy Inc. Medco a déjà annoncé son intention d’investir 1,7 milliard de dollars entre 2010-2014 dans plusieurs grands projets, y compris dans des développements pétroliers en Libye. Le bloc 47 devrait produire entre 50 000 et 100 000 barils par jour de pétrole brut et devrait commencer la production en 2014. En décembre 2009, les actionnaires de Verenex Energy Inc. avaient approuvé la vente pour 317 millions de dollars de cette petite société canadienne d’exploration de pétrole à un fonds souverain libyen, mettant fin à une bataille d’OPA internationale qui avait vu la Libye bloquer une offre émanant de la Chine.

 

Namibie : la production de diamants devrait augmenter de 18,8% en 2010

La Banque centrale namibienne a déclaré que la production de diamants devrait augmenter de 18,8% cette année, après une chute de la demande mondiale qui avait contraint les mines à fermer pendant quatre mois au début de 2009. Le pays a produit 929 006 carats l’an dernier, contre 2,22 millions de carats en 2008. La production de l’industrie minière dans son ensemble augmentera de 7,8% cette année et de 2% en 2011, ce qui aidera la croissance économique à atteindre 4,2% durant les deux années.

 

Guinée : l’EDG récupère 10 milliards de francs guinéens de créances

La société Electricité de Guinée (EDG) a récupéré 10 milliards de francs guinéens (1,5 million d’euros) de créances qu’elle détenait sur des institutions publiques. L’Etat a ainsi décidé d’apurer certaines de ses dettes pour « améliorer les conditions de vie et de travail des populations, tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays », a déclaré le Premier ministre, Jean Marie Doré.

 

Libye : la raffinerie de Zaouia a traité 5,64 millions de tonnes de brut en 2009

La raffinerie de Zaouia, appartenant à la Compagnie libyenne de pétrole (NOC), a traité 5,643 millions de tonnes de pétrole brut en 2009. Selon les chiffres de la NOC, elle a produit 1,518 million de tonnes de diesel, 685 752 tonnes d’essence, 940 942 tonnes de kérosène, 738 086 tonnes de gasoil non traité, 1,47 million de tonnes d’huile de moteur et 74 870 tonnes de GPL.

 

Kenya : le bénéfice de KenolKobil augmente de 34% en 2009

La compagnie KenolKobil de distribution de carburants a enregistré une hausse de 34% de son bénéfice imposable pour 2009. Le montant réalisé est de 1,93 milliard Sh, en raison de la baisse des charges financières et des gains provenant de la vente d’actifs non stratégiques. L’entreprise a récupéré durant la seconde moitié de l’année, après les pertes du premier semestre en raison d’une forte baisse du prix du pétrole, tandis que ses activités dans d’autres marchés africains, comme la Zambie, ont montré de bons résultats tout au long de l’année. Le bénéfice par action s’est élevé à 8,80 shillings, contre 5,99 shillings en 2008. Un dividende final de 3,25 shillings par action a été proposé aux actionnaires, contre 3,50 shillings en 2008.

 

Transports

Maroc : la RAM lancera fin 2010 une liaison Moscou-Casablanca-Agadir

D’ici fin 2010, la compagnie aérienne Royal Air Maroc lancera un vol régulier reliant Moscou à Casablanca et Agadir. Un nouveau terminal sera mis à la disposition de la RAM par l’aéroport de Moscou, Vnukovo Airport.

 

Egypte : Gulf Air lance une desserte vers Alexandrie

La compagnie nationale de Bahreïn, Gulf Air, va lancer une desserte vers la ville égyptienne d’Alexandrie à partir du 2 juin, à raison de 4 vols par semaine (lundi, mercredi, jeudi et samedi).

 

South African Airways et Mango sous l’œil du régulateur

Les bureaux de la compagnie aérienne South African Airways et ceux de sa filiale low cost Mango ont été perquisitionnés par le régulateur antitrust sud-africain dans le cadre d’une enquête sur une collusion sur les prix lors de la Coupe du monde 2010. La Commission de la concurrence a saisi des documents et des données électroniques le 31 mars dernier. La perquisition a été motivée par le « soupçon de la commission que la SAA et Mango pourraient avoir dissimulé des informations ayant une incidence sur l’enquête », a indiqué la commission. Les documents saisis « vont maintenant être analysés conjointement avec d’autres informations recueillies, afin de déterminer si une infraction à la loi sur la concurrence a bien eu lieu ». La commission avait annoncé, le 28 janvier dernier, qu’elle avait enquêté sur Comair Ltd, filiale de British Airways Plc, 1time Holdings Ltd, SA Airlink et SA Express pour collusion dans la fixation des prix des billets d’avion pendant cet événement de football.

 

Industries

Ouganda : la production de sucre en hausse de 10,8% en 2010

La production de sucre de l’Ouganda pour 2010 devrait augmenter de plus de 10% par rapport à l’an dernier, stimulée par une augmentation de l’offre de canne à sucre et la hausse des capacités de broyage. Le pays devrait produire quelque 318 000 tonnes de sucre cette année, soit 10,8% de plus que les 287 000 tonnes de 2009, selon un rapport de l’Ouganda Sugar Cane technologues Association (USCTA). « Deux des plus grands producteurs, Kakira et Kinyara, ont considérablement augmenté leurs capacités de broyage, et les petits exploitants ont également indiqué qu’ils augmenteront leurs livraisons de canne cette année », a déclaré le président de l’USCTA, Richard Orr. La production de sucre de l’Ouganda en 2009 était de 20% supérieure à celle de l’année précédente. Elle a plus que doublé au cours des 10 dernières années, selon la même source. Le pays a consommé un total de 325 000 tonnes de sucre l’année dernière. La consommation devrait passer à 700 000 tonnes d’ici 2030.

 

Maroc : hausse de 24% du bénéfice net de Delta Holding en 2009

Le groupe marocain Delta Holding, spécialisé en infrastructures, métallurgie, environnement, parachimie, services et immobilier, a réalisé un bénéfice net de 215,6 millions de dirhams en 2009, soit une progression de 24% par rapport à 2008. Le chiffre d’affaires consolidé s’est établi à 1,965 milliard de dirhams, soit une hausse de 10,3% par rapport à 2008. Le groupe attribue ces résultats à la hausse du volume d’activités au second semestre 2009. Le conseil d’administration proposera, lors de la prochaine assemblée générale ordinaire des actionnaires, le versement d’un dividende de 3 dirhams par action, ce qui correspond à une augmentation de 76,5% par rapport à l’exercice 2008.

 

Gabon : la SNBG veut industrialiser la filière bois

Le bénéficie net de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) pour 2009 est en hausse de 17%, ce qui correspond à 3,047 milliards FCFA, contre 2,616 milliards FCFA en 2008. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 37,271 milliards FCFA, soit une baisse de 30% par rapport aux 53,34 milliards de 2008. La SNBG a exporté 343 224 m3 de bois sur son quota annuel de 350 000 m3. Selon son directeur général, Serge Ruffin Okana, « l’industrialisation de la filière bois au Gabon représente un défi majeur pour le repositionnement de la SNBG ». La superficie forestière exploitée par la société est passée de 191 628 à 300 000 hectares en 2009. En revanche, le nombre de ses effectifs a été réduit de 170 agents en 2008 à 145 en 2009.

 

BTP

Egypte : Emaar Misr accorde un marché de 300 millions LE à OCI

La société Emaar Misr, filiale en propriété exclusive d’Emaar Properties PJSC, a signé avec Orascom Construction Industries (OCI) un contrat de plus de 300 millions LE pour finir le travail sur ses projets de développement de Marassi. Le contrat implique un travail sur les intérieurs et les extérieurs des maisons Catania à Marassi, et un développement de 6,25 millions de mètres carrés à Sidi Abdel Rahman Bay, à Alamein.

 

Algérie : 24 sociétés candidates pour la construction de la Grande Mosquée d’Alger

Quelque 24 entreprises ont soumissionné pour la construction de la Grande Mosquée d’Alger, selon le ministre des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghoulamallah. Parmi ces entreprises, trois sont algériennes. La durée prévue pour la réalisation du projet varie entre 36 et 42 mois.

Algérie : le transfert d’eau In Salah-Tamanrasset réceptionné avant fin 2010

Selon le ministre algérien des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, le projet de transfert d’eau potable d’In-Salah vers Tamanrasset, dans le sud du pays, sera réceptionné d’ici la fin de l’année. Lancés en janvier 2008 par trois compagnies chinoises et l’entreprise algérienne Cosider, les travaux du projet enregistrent un taux d’avancement de 80%. La capacité théorique de transfert est de 100 000 m3/jour, pour des besoins estimés entre 15 000 et 20 000 m3/j. Le projet comprend 48 forages, deux conduites de 750 km, six stations de pompage, deux grands réservoirs de 50 000 m3 chacun et une station de déminéralisation. Son coût est de 197 milliards de dinars (environ 2,7 milliards de dollars).

 

Algérie : deux projets de barrage à Batna

Deux projets de barrage ont été retenus pour la wilaya de Batna dans le cadre du Plan quinquennal 2010-2014. Les barrages, qui seront construits à Bouzina et Tabagart, auront des capacités respectives de 12 et 11 millions de mètres cubes.

 

Algérie : les artisans pourront soumissionner pour des marchés publics

Les artisans pourront désormais soumissionner pour des projets lancés par l’Etat. C’est ce que permettra le nouveau Code des marchés publics, a annoncé le ministre de la PME et de l’Artisanat, Mustapha Benbada. « Il est prévu, lors de la prochaine révision du Code des marchés publics, de reconnaître la carte et le registre de commerce d’artisan comme pièces constitutives du dossier de soumission pour un marché public, aussi petit soit-il », a-t-il expliqué.

 

Télécoms et TIC

Orascom Télécom Algérie fait appel contre les créances fiscales

L’opérateur de téléphonie mobile Orascom Télécom Algérie (OTA) a annoncé qu’il avait déposé un recours au niveau du tribunal administratif d’Alger pour demander la suspension du paiement d’une amende de 175 millions de dollars jusqu’à ce qu’un jugement final soit prononcé dans le cadre du différend fiscal l’opposant à la direction des Impôts du Ministère des finances. OTA affirme avoir payé la somme restante de 254 millions de dollars d’impôts à payer en attendant un règlement du conflit.

 

Libye : vente de participations dans les deux entreprises de téléphonie mobile

La Libye envisage de vendre jusqu’à 40% de participations dans les deux entreprises de téléphonie mobile du pays, Libyana et Al Madar, selon le directeur général de la bourse. Cette démarche, explique Suleiman Ashhoumy, entre dans le cadre de la volonté du gouvernement d’ouvrir son économie afin d’attirer les investissements étrangers. « Cette vente permettra aux investisseurs étrangers et locaux de détenir des actions dans les deux compagnies de téléphonie et d’échanger leurs actions à la bourse libyenne », a déclaré Suleiman Ashhoumy. L’opération commencerait dès que la Commission de privatisation et d’investissement aura terminé l’évaluation financière des deux entreprises. « Immédiatement après la fin de cette évaluation, 5% des participations de chacune des deux sociétés seront vendues à la bourse. Cinq autres parts de 5% vont suivre par étapes successives jusqu’à atteindre 30 ou 40% », a-t-il ajouté. La vente devrait commencer avant la fin de cette année.

 

Commerce

Afrique du Sud : les ventes de véhicules ont augmenté pour le troisième mois consécutif

Les ventes de véhicules sud-africains ont augmenté pour un troisième mois consécutif en mars dernier, gagnant 15% par rapport à la même période de 2009. Le nombre de véhicules vendus a atteint 38 293 unités en mars, soit une hausse de 16,2% par rapport à février, selon les chiffres de l’Association nationale des constructeurs automobiles d’Afrique du Sud. « Les perspectives pour les ventes intérieures pour 2010 continuent de s’améliorer et pourraient prendre de l’élan à mesure que l’activité économique s’améliore encore », a indiqué l’association. « Le marché intérieur devrait également bénéficier de l’amélioration de la confiance des entreprises et des consommateurs, ainsi que de la baisse de l’inflation et des avantages des réductions des taux d’intérêt », ajoute la même source.

 

Egypte : Spinneys va ouvrir un nouveau supermarché dans la ville du 6 Octobre

Le groupe Spinneys, la chaîne de supermarchés, a signé un bail de 20 ans avec Egyptian Centers, une société détenue par le Groupe Fawaz Alhokair, pour ouvrir son troisième magasin en Egypte et son deuxième au Caire. Le supermarché, d’une superficie totale de 11 000 mètres carrés, sera ouvert dans le Mall of Arabia, dans la ville du 6 Octobre. Spinneys exploite déjà un magasin au Caire et un autre à Hurghada. « Nous croyons fermement dans le marché égyptien, et nous sommes ravis d’avoir rejoint Egyptian Centers dans ce magnifique projet », a déclaré Michael Wright, PDG du groupe.

 

Maroc : le méga mall « Almazar » de Marrakech a ouvert ses portes

Le méga mall de Marrakech, « Almazar », a ouvert ses portes le 2 avril dernier sur une superficie de plus de 100 000 m², dont 40 000 m² de surface commerciale. Composé de trois étages et d’un parking en sous-sol pouvant accueillir jusqu’à 1200 véhicules, le mall a coûté 500 millions de dirhams. Quelque 3,5 à 4 millions de visiteurs sont attendus par an.

Mines

Mauritanie : les recettes minières rapportent 180 millions de dollars

Les revenus de l’Etat mauritanien provenant du secteur minier ont atteint plus de 47 milliards d’ouguiyas (180 millions de dollars) en 2009. Selon Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, ministre de l’Industrie et des Mines, ce montant a permis une augmentation « substantielle » des recettes du pays. Le secteur a également permis de créer 1118 postes d’emplois permanents suite à la découverte de nouvelles réserves.

Mines

Ghana : la production d’or a augmenté de 12% en 2009

La production d’or du Ghana, le deuxième plus gros producteur de ce métal précieux en Afrique, a augmenté de 12% en 2009. Les mines du pays ont produit 2,9 millions d’onces, contre 2,6 millions un an auparavant, selon les données de la Chambre des mines du Ghana. Les ventes se sont élevées à 2,8 milliards de dollars, alors qu’elles étaient de 2,2 milliards de dollars en 2008. La mine de Gold Fields Ltd, à Tarkwa, la plus grande du pays, a vu augmenter sa production de 0,8% à 664 515 onces. La Newmont Mining Corp Mine Ahafo a produit 531 470 onces d’or en 2009, contre 524 000 un an plus tôt. Par ailleurs, les revenus de Ghana Bauxite Co sont tombés à 10,9 millions de dollars, contre 19,8 millions de dollars un an plus tôt, en raison d’une baisse de 29% de la production à 490 367 tonnes, selon les mêmes données. La production de Ghana Manganese Co a également baissé de 7% pour atteindre 1 million de tonnes. Son chiffre d’affaires a néanmoins atteint 64,9 millions de dollars, contre 62,3 millions de dollars en 2008.

Energie

Afrique : Shell réduit ses activités en aval dans 21 pays africains

La Royal Dutch Shell Plc a décidé de vendre la plupart de ses activités en aval dans 21 pays africains, et la réduction dans d’autres pays de l’activité raffinage et commercialisation. « Bien qu’un certain nombre d’options soient envisagées, le résultat souhaité est la vente de la plupart des entreprises d’envergure », affirme la compagnie. Il s’agit des pays suivants : Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Côte-d’Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo, Sénégal, Mali, Guinée, Cap-Vert, Kenya, Ouganda, Tanzanie, Botswana, Namibie, Madagascar, Maurice et La Réunion. « Les premières indications suggèrent qu’il existe un certain nombre d’acheteurs potentiels intéressés à acquérir des entreprises », affirme Xavier Le Mintier, vice-président exécutif de Shell Oil Products Africa. « Nous allons maintenant entrer dans un cycle de négociations, en vue d’obtenir un résultat optimal pour nos actionnaires, clients et personnel », a-t-il ajouté. Shell cible 1 milliard de dollars d’économies cette année et la suppression de 2000 emplois d’ici la fin de l’année prochaine pour faire face au ralentissement économique.

Energie

Gabon : report de la vente aux enchères de 42 blocs pétroliers

Le ministre gabonais du Pétrole, Julien Nkoghe Békalé, a annoncé le report à une date ultérieure de la mise en vente aux enchères de 42 blocs pétroliers. Cette opération était prévue pour le 5 mai prochain. « Devant l’engouement sans cesse croissant suscité par ce projet dans l’industrie pétrolière, et pour prendre en compte les nouvelles étapes de marketing, le gouvernement (...) juge opportun de différer la date du lancement officiel de cet important événement », a déclaré le ministre. Les blocs mis en concurrence représentent une superficie de 20 500 km².

Industries

Guinée : grève à l’usine d’alumine de Rusal Friguia

Le gouvernement guinéen a dépêché deux ministres pour s’entretenir avec les travailleurs en grève à la raffinerie d’alumine de Rusal Friguia. Les travailleurs de la plus importante usine d’alumine, d’une capacité de 640 000 tonnes/an, exigent une augmentation salariale de 50% pour compenser une augmentation de 40% des prix du carburant. La direction de Rusal affirme que la production a complètement cessé et que le service minimum est actuellement maintenu pour garantir que les équipements de l’usine ne seront pas endommagés.

Commerce

Nigeria : Actis constate l’émergence d’une classe moyenne

Actis, une société basée à Londres spécialisée dans l’investissement dans les marchés émergents, estime que la croissance de la classe moyenne et l’urbanisation rapide au Nigeria et dans d’autres pays d’Afrique permettent l’ouverture d’énormes possibilités dans les secteurs des biens de consommation et des services financiers. Selon son directeur pour l’Afrique de l’Ouest, Ngozi Edozien, le cas du Nigeria, deuxième économie du continent avec plus de 140 millions d’habitants, est particulièrement intéressant en raison du cadre réglementaire dont dispose le pays et d’un pourcentage croissant de ses habitants se plaçant dans la tranche des revenus intermédiaires. « Nous avons vu au cours des cinq dernières années que près de 10 millions de personnes sont passées d’un faible revenu vers une tranche de revenus intermédiaires », a déclaré Edozien. La même source se dit particulièrement optimiste pour les secteurs des biens de consommation, des services financiers et commerciaux.

 
< Précédent   Suivant >