Gabon-Guinée Equatoriale : l’incident qui gâche les retrouvailles Version imprimable
Gabon
03-06-2013
Les 5e Assises de la Commission mixte de coopération Gabon-Guinée Equatoriale ouvertes le vendredi 10 mai à Libreville ont tourné court. En effet, le vice ministre de la Sécurité nationale de la Guinée Equatoriale, le général Nicolas Nchama Obama, a été retrouvé le lendemain à 7h30 gisant dans sa chambre d’hôtel, des entailles au visage et sur le dos. L’examen médical n’aurait révélé rien d’alarmant. Ni la Direction générale gabonaise de la documentation et de l’immigration (DGDI, équivalent de la «piscine» en France, encore moins la Police nationale et la Gendarmerie, ne sont parvenus à expliquer l’énigme. L’ambassadeur du Gabon en Guinée Equatoriale a été saisi de l’incident. La délégation guinéenne a quitté dare-dare la capitale gabonaise. Un incident à vite oublier, pour le bonheur de la Cemac.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Find & Fund, nouvelle plateforme de crowdfunding immobilier en France, vient d’ouvrir sa...
[La suite...]

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) va au-delà de générer des emplois et des...
[La suite...]

Investisseurs et Partenaires, un fonds de financement français destiné à accompagner le...
[La suite...]

Le marché de l’enseignement privé va-t-il lui aussi connaître une grande croissance dans les années...
[La suite...]

Le mémorandum d’entente (MOU), signé vendredi dernier, entre le groupe BCP, acteur panafricain de...
[La suite...]

Désormais, aux côtés du Nigéria, du Kenya, de la Zambie, de l’île Maurice et de Madagascar, le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×