Gabon-Guinée Equatoriale : l’incident qui gâche les retrouvailles Version imprimable
Gabon
03-06-2013
Les 5e Assises de la Commission mixte de coopération Gabon-Guinée Equatoriale ouvertes le vendredi 10 mai à Libreville ont tourné court. En effet, le vice ministre de la Sécurité nationale de la Guinée Equatoriale, le général Nicolas Nchama Obama, a été retrouvé le lendemain à 7h30 gisant dans sa chambre d’hôtel, des entailles au visage et sur le dos. L’examen médical n’aurait révélé rien d’alarmant. Ni la Direction générale gabonaise de la documentation et de l’immigration (DGDI, équivalent de la «piscine» en France, encore moins la Police nationale et la Gendarmerie, ne sont parvenus à expliquer l’énigme. L’ambassadeur du Gabon en Guinée Equatoriale a été saisi de l’incident. La délégation guinéenne a quitté dare-dare la capitale gabonaise. Un incident à vite oublier, pour le bonheur de la Cemac.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La masse monétaire des pays d’Afrique centrale a connu une légère baisse par rapport à l’année...
[La suite...]

Extraits de l'éditorial paru dans le magazine Les Afriques numéro 383, signé Abderrazzak Sitaïl,...
[La suite...]

Rarement on aura vu ces dernières années, des discours convergents sur l’Afro positivisme. Il y a...
[La suite...]

Le moratoire proposé aux fonctionnaires par le président de la République a été rejeté par l’Union...
[La suite...]

Le président Libérien George Weah a matérialisé ce 14 juin la signature du contrat d’attribution...
[La suite...]

En dépit du nombre de morts préoccupant enregistrés sur la route qui mène vers un « Eldorado »...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×