Gabon-Guinée Equatoriale : l’incident qui gâche les retrouvailles Version imprimable
Gabon
03-06-2013
Les 5e Assises de la Commission mixte de coopération Gabon-Guinée Equatoriale ouvertes le vendredi 10 mai à Libreville ont tourné court. En effet, le vice ministre de la Sécurité nationale de la Guinée Equatoriale, le général Nicolas Nchama Obama, a été retrouvé le lendemain à 7h30 gisant dans sa chambre d’hôtel, des entailles au visage et sur le dos. L’examen médical n’aurait révélé rien d’alarmant. Ni la Direction générale gabonaise de la documentation et de l’immigration (DGDI, équivalent de la «piscine» en France, encore moins la Police nationale et la Gendarmerie, ne sont parvenus à expliquer l’énigme. L’ambassadeur du Gabon en Guinée Equatoriale a été saisi de l’incident. La délégation guinéenne a quitté dare-dare la capitale gabonaise. Un incident à vite oublier, pour le bonheur de la Cemac.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×