Gabon : Un leader d'ONG gagne son procès contre l'Etat du Gabon Version imprimable
Gabon
14-12-2009
Un tribunal de Libreville a condamné l'Etat gabonais pour voie de fait à l'égard de Marc Ona, leader d'ONG et figure de la société civile, qui avait saisi la justice, en 2008, pour avoir été interdit de sortir du pays.
 
La plainte de M. Ona visait André Mba Obame, ministre de l'Intérieur à l'époque des faits, et l'Etat gabonais.
 
M. Mba Obame est passé dans l'opposition quelques semaines avant l'élection présidentielle du 30 août, dont il a été déclaré perdant.
 
Dans sa décision, rendue le 25 novembre, le Tribunal de première instance de Libreville a déclaré André Mba Obame, en qualité de ministre de l'Intérieur, et l'Etat gabonais responsables de voies de fait à l'égard de Marc Ona et les a condamnés à lui verser 5 millions de FCFA (7600 euros) à titre de dommages et intérêt. 

 
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Dans des éditions précédentes, Les Afriques avait démêlé l'écheveau de cette vaste opération...
[La suite...]

Le géant français de la téléphonie Orange se livre à un jeu de chaises musicales dans 4 de ses...
[La suite...]

Élu le 28 mai dernier, à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque africaine de...
[La suite...]

La crise qui a sévi dans les régions du Nord-Mali avait occasionné le pillage des sites historiques...
[La suite...]

L'entreprise publique nigérienne des produits pétroliers ( SONIDEP ) vient de décrocher la triple...
[La suite...]

Le siège principal de la Banque africaine de développement (BAD), situé dans la rue des Banques,...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :