Gabon : Un leader d'ONG gagne son procès contre l'Etat du Gabon Version imprimable
Gabon
14-12-2009
Un tribunal de Libreville a condamné l'Etat gabonais pour voie de fait à l'égard de Marc Ona, leader d'ONG et figure de la société civile, qui avait saisi la justice, en 2008, pour avoir été interdit de sortir du pays.
 
La plainte de M. Ona visait André Mba Obame, ministre de l'Intérieur à l'époque des faits, et l'Etat gabonais.
 
M. Mba Obame est passé dans l'opposition quelques semaines avant l'élection présidentielle du 30 août, dont il a été déclaré perdant.
 
Dans sa décision, rendue le 25 novembre, le Tribunal de première instance de Libreville a déclaré André Mba Obame, en qualité de ministre de l'Intérieur, et l'Etat gabonais responsables de voies de fait à l'égard de Marc Ona et les a condamnés à lui verser 5 millions de FCFA (7600 euros) à titre de dommages et intérêt. 

 
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les patrons des filiales de ce groupe bancaire sont réunis du 16 au 20 octobre 2017 autour du top...
[La suite...]

Dans le cadre d’une tournée régionale, Horst Köhler, envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU...
[La suite...]

Depuis janvier 2017, l’Afrique a enregistré une augmentation de 13,3% de ses arrivées touristiques...
[La suite...]

Concernant le désir des opérateurs nationaux d’exporter le «poulet marocain» sur le marché de l’UE...
[La suite...]

En faisant exploser, samedi dernier, un camion piégé au centre de Mogadiscio, les terroristes...
[La suite...]

Le Groupement togolais d’assurances compagnie africaine d’assurances (GTAC2A-VIE), filiale du...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×