Le «Oui, mais» du FMI au Gabon Version imprimable
Gabon
13-03-2013
Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) vient de conclure les consultations de l'article IV avec le Gabon. Le constat du lancement par les autorités gabonaises d’un ambitieux programme d’investissement public, pour transformer le pays et le mettre sur les rails de l’émergence en 2025, a été fait. Néanmoins, les experts du FMI s’interrogent sur une économie fortement dépendante du pétrole et sur l’utilisation des ressources pétrolières et minérales pour soutenir une croissance inclusive. Ils n’ont pas perdu de vue le paradoxe de ce pays qui détient le 4ème revenu/ habitant en Afrique au sud du Sahara, mais où la pauvreté et le chômage restent importants.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’exigence de l’accroissement du rendement des produits agricoles, halieutiques et de l’industrie...
[La suite...]

Deux nouvelles usines aéronautiques ont été inaugurées le 4 juillet 2018 à Casablanca, ce qui est...
[La suite...]

La Banque des Etats de l’Afrique centrale rappelle aux banques commerciales de se conformer aux...
[La suite...]

Nouakchott, la capitale de la Mauritanie a abrité le 1er et 2 juillet 2018, le 31è sommet de...
[La suite...]

Les ministres des Transports et de l’Aviation civile de la Communauté économique et monétaire de...
[La suite...]

Plus de 10 000 djihadistes en Afrique, 343 attentats recensés et au moins 2 600 victimes, le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×