Ghana : Le gouvernement veut réévaluer le PIB Version imprimable
Ghana
19-02-2010
Le Ghana va, en milieu d'année, réorganiser les statistiques de sa production économique nationale, en l'étendant à des activités actuellement exclues des données officielles. 

Certains secteurs pourraient accroître le produit intérieur brut (PIB) de 50%. Une telle évolution peut être controversée.
 
L'on se rappelle que l'Union européenne avait bloqué en 2006 une tentative de la Grèce d'ajouter 25% du PIB en incluant des activités comme la prostitution, tandis que l'Afrique du Sud, l'an dernier, a été accusée de minimiser l'importance de son secteur illégal.
 
« Tout ce que je sais, c'est qu'il affectera considérablement la taille de certains des chiffres tels que le PIB, le déficit budgétaire, 
l'endettement public », a déclaré Ebo Duncan, expert ghanéen en statistiques économiques. 

Les données qui pourraient êtres incluses portent sur les frais d'obsèques, le transport aérien et l'enseignement privé. 
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

J’ai été peiné d’apprendre la mort de quatre «démobilisés» cette semaine, surtout après le décès...
[La suite...]

L’institut Vigeo Eiris vient de désigner le groupe Cosumar TOP Performer RSE 2017 avec un score...
[La suite...]

Il n’est pas besoin de passer beaucoup de temps en Afrique, dans n’importe quelle ville, pour...
[La suite...]

Le président nigérien Mahamadou Issoufou et le président tunisien Beji Caid Essebsi seront reçus...
[La suite...]

L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la...
[La suite...]

L’extension des usines et la construction de nouvelles cimenteries devraient décupler la production...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×