Kenya : croissance à deux chiffres avec Safaricom Version imprimable
Ghana
04-06-2008

Les profits avant impôts du plus grand fournisseur kenyan de services de téléphonie mobile, Safaricom, sont en hausse de 16% à 19,9 milliards de shillings (320 millions de dollars) pour l'année fiscale qui s'est terminée le 31 mars 2008.

Après impôts, ce chiffre est de 13,853 milliards de shillings (223 millions de dollars), soit une hausse de 15,3% par rapport aux 12,01 milliards de shillings (194 millions de dollars) de l'année dernière.

Le PDG de Safaricom, Michael Joseph, a expliqué que pendant cette année, la société avait maintenu une campagne de croissance agressive à la fois pour attirer davantage d'usagers par des promotions et des investissements massifs à cette fin, et pour augmenter la capacité du réseau et améliorer la couverture des zones rurales.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le mammouth hôtelier de Bamako baptisé Sheraton Bamako entre dans sa phase ultime. Selon des...
[La suite...]

Depuis un certain temps, des migrants originaires de pays d’Afrique au sud du Sahara occupaient...
[La suite...]

Wafa Assurance vient de lancer la première édition des Trophées de la prévention pour encourager et...
[La suite...]

Désormais, BMCE Bank figure dans le top 70 du nouvel indice ESG (Environnemental, Social et de...
[La suite...]

Le conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), qui s’est réuni...
[La suite...]

En intégrant la liste des banques confirmatrices agréées BERD (Banque européenne pour la...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique