Kenya : croissance à deux chiffres avec Safaricom Version imprimable
Ghana
04-06-2008

Les profits avant impôts du plus grand fournisseur kenyan de services de téléphonie mobile, Safaricom, sont en hausse de 16% à 19,9 milliards de shillings (320 millions de dollars) pour l'année fiscale qui s'est terminée le 31 mars 2008.

Après impôts, ce chiffre est de 13,853 milliards de shillings (223 millions de dollars), soit une hausse de 15,3% par rapport aux 12,01 milliards de shillings (194 millions de dollars) de l'année dernière.

Le PDG de Safaricom, Michael Joseph, a expliqué que pendant cette année, la société avait maintenu une campagne de croissance agressive à la fois pour attirer davantage d'usagers par des promotions et des investissements massifs à cette fin, et pour augmenter la capacité du réseau et améliorer la couverture des zones rurales.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

A quelques jours de sa visite officielle dans la capitale sénégalaise, le chef de l'état guinéen,...
[La suite...]

Plus de 300 millions de personnes en Afrique n’ont pas accès à l’eau potable, selon l’Association...
[La suite...]

La première institution bancaire camerounaise, qui s’appuie sur la Société financière...
[La suite...]

Africa50, fonds d’investissement pour les infrastructures en Afrique, est dans les starting-blocks....
[La suite...]

Pays pauvre ouest-africain, le Mali se voit projeter soudainement au cœur des enjeux du Plan...
[La suite...]

Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement, et Mohammed Boussaïd, ministre...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :