Kenya : croissance à deux chiffres avec Safaricom Version imprimable
Ghana
04-06-2008

Les profits avant impôts du plus grand fournisseur kenyan de services de téléphonie mobile, Safaricom, sont en hausse de 16% à 19,9 milliards de shillings (320 millions de dollars) pour l'année fiscale qui s'est terminée le 31 mars 2008.

Après impôts, ce chiffre est de 13,853 milliards de shillings (223 millions de dollars), soit une hausse de 15,3% par rapport aux 12,01 milliards de shillings (194 millions de dollars) de l'année dernière.

Le PDG de Safaricom, Michael Joseph, a expliqué que pendant cette année, la société avait maintenu une campagne de croissance agressive à la fois pour attirer davantage d'usagers par des promotions et des investissements massifs à cette fin, et pour augmenter la capacité du réseau et améliorer la couverture des zones rurales.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Ces derniers jours, après plusieurs tentatives plus ou moins réussies, ce sont plus de 800 immigrés...
[La suite...]

L’ancien patron de la filiale gabonaise du premier groupe bancaire de l’Afrique centrale a été...
[La suite...]

En marge de la Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, tenues récemment à Marrakech,...
[La suite...]

L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a été désigné président de la Commission de la...
[La suite...]

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui prône une coopération plus étroite avec les pays...
[La suite...]

Les financements de l’’Agence française de développement (AFD) au Cameroun en 2016 s’élèvent à 145...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×