Accès abonné :              
Vodafone Ghana appelée à geler son plan social Version imprimable
Ghana
22-09-2009

La Commission de travail a exigé de l'opérateur de téléphonie mobile Vodafone Ghana, détenu majoritairement par le groupe britannique Vodafone, de suspendre son plan visant à mettre au chômage 950 travailleurs.

Par cette décision, la Commission du travail entend donner l'opportunité aux représentants de la compagnie et des travailleurs de parvenir à un accord.

Elle se prononcera définitivement au début du mois prochain.

Vodafone a versé 900 millions de dollars pour une participation à 70% dans Ghana Telecom.

Le géant britannique affirme que son plan visant à réduire le nombre de salariés (actuellement de 3200) est « crucial pour la relance de l'entreprise ».

Vodafone détient 17% du marché ghanéen de téléphonie mobile, avec près de deux millions d'abonnés, ce qui fait de lui le 3e grand opérateur dans le pays.

 
< Précédent   Suivant >