Guinée : Rio et Chinalco conviennent de développer le projet de fer de Simandou Version imprimable
Guinée
02-04-2010

La société chinoise Aluminum Corp (Chinalco) a accepté de verser 1,35 milliard de dollars pour l'achat d'une participation dans le projet de fer de Simandou de Rio Tinto Group, en Guinée.

Chinalco a signé un accord non contraignant pour acquérir une part de 44,65% du projet par le développement du financement au cours des deux à trois prochaines années.

La compagnie Rio s'emploie à rétablir les relations avec Chinalco, son principal actionnaire, qui ont été détériorées l'année dernière après le refus d'un investissement de 19,5 milliards de dollars prévu par l'entreprise chinoise.

Les entreprises en Chine, le plus grand acheteur de métaux, ont dépensé l'an dernier plus de 30 milliards de dollars pour l'achat de mines et de gisements de pétrole.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

A l’orée de la fin du mandat constitutionnel du président congolais Denis Sassou Nguésso fixé en...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique