Guinée
Guinée : nouvelle convention avec Total dans l’exploration pétrolière
10-10-2017
Total et l’Office National des Pétroles de Guinée (ONAP) ont signé une convention d’étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55 000 km². Selon les termes de cet accord, Total disposera d’un an pour effectuer l’évaluation du potentiel du bassin à partir de données existantes. A l’issue de cette période, le Groupe aura la possibilité de sélectionner trois permis en vue d’engager un programme d’exploration. Au titre de cet accord, Total assurera également la formation de collaborateurs de l’ONAP pour développer leurs compétences techniques dans le domaine de l’exploration-production. A noter que Total est le premier distributeur de produits pétroliers en Guinée.
 
Guinée : L’ONU pour un consensus
30-11-2015
Le représentant du SG des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, a appelé le président guinéen à former un gouvernement de large consensus au lendemain de sa réélection à la tête de ce pays. Ce serait une bonne chose pour la Guinée et pour toute la sous-région dans le cadre d’une stabilité politico-sociale à consolider. Rappelant le risque de violences lors de manifestations politiques en Guinée, le responsable de l’ONU a appelé les autorités et les opposants guinéens à agir dans le sens de changer la donne. Il s’agit ainsi de poursuivre le dialogue pour des élections locales apaisées en 2016.
 
Guinée : Inauguration du nouveau siège de l’UFR à Conakry
03-06-2015
Le nouveau siège du parti politique guinéen UFR a été inauguré vendredi 15 mai 2015 à Kaloum. Ce sont des milliers de militants et sympathisants de cette formation politique qui y ont accueilli Sidya Touré, son président. Ce dernier a dû faire à pied le trajet allant du rond-point du Commissariat de police jusqu’à Boulbinet, où se trouve le siège du parti. Après avoir remercié les populations pour l’impressionnante mobilisation, le leader du parti politique a salué l’acte de ceux qui ont contribué pour mettre un tel siège à la disposition du parti. Avant de galvaniser les foules et dérouler les axes stratégiques, il a déploré le manque criard d’infrastructures, notamment en termes d’utilités, dans une commune où se trouvent la Présidence de Guinée, les ministères du gouvernement, l’état-major des armées, les ambassades, la Douane… A cela s’ajoute le chômage chronique des jeunes. Pas du tout tendre avec le pouvoir en place, il a poursuivi son speech haranguant les foules…
 
Lutte contre Ebola : Samsung fait un don de 3 000 smartphones à la Guinée
05-11-2014
Depuis Séoul, capitale de la Corée du Sud, Samsung Electronics Company a annoncé son intention de faire un don de 3 000 smartphones, d’une valeur d’environ 1 million de $, à la Guinée. Le but avoué par la compagnie sud-coréen est de soutenir la lutte permanente contre le virus Ebola. Les appareils, des Galaxy S3 Neo, seront mis à la disposition du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), et seront utilisés dans le Projet de connectivité humanitaire, le projet informatique de l’ONU qui utilise des appareils mobiles pour apporter une aide humanitaire dans les zones sinistrées. Ils seront aussi utilisés dans 60 cliniques médicales dans les 3 pays africains les plus touchés, à savoir la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. En installant l’application mobile Pro Intelligent pour la Santé, le personnel médical pourra utiliser les smartphones pour traiter les patients et recueillir des données médicales, alors que les patients en quarantaine peuvent communiquer avec leurs familles à l’aide des dispositifs.
 
Guinée : La France met en place un centre de traitement d’Ebola
14-10-2014
Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé jeudi 2 octobre 2014 que conformément aux engagements du président français François Hollande, la France qui intensifie son aide médicale à la République de Guinée pour permettre aux autorités guinéennes de faire face à la crise de l’épidémie Ebola, met en place un centre de traitement Ebola en Guinée.
«Le centre sera géré par la Croix- Rouge française avec un important soutien de l’État (ministères des Affaires étrangères, de la Santé, de la Défense et de l’Intérieur), notamment par la mise à disposition de personnels de santé et d’un système d’évacuation sanitaire », a confirmé un communiqué du Quai d’Orsay.
«Il sera doté d’une capacité de 50 lits et d’un laboratoire d’analyse biologique mis en oeuvre par l’Institut Pasteur dans le cadre du projet confié à l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé», a précisé le Quai d’Orsay. La création de ce centre ultra-moderne s’intègre dans le plan d’action global français qui représente aujourd’hui un effort de près de 35 millions d’euros d’aide bilatérale pour la seule Guinée et plus du double si l’on ajoute nos contributions multilatérales.

Ismael Aidara, Rédacteur en chef délégué
 
De la réforme de la justice en Guinée
30-07-2014
Afin d’attirer plus d’investisseurs, Alpha Condé, président guinéen, croit qu’il est nécessaire de réformer la justice de son pays. Au cours de la cérémonie d’installation du Conseil supérieur de la magistrature, mercredi dernier à Conakry, il a martelé que : «Les Guinéens ont soif de pain, c’est vrai, mais ils ont davantage soif de justice, d’égalité et de solidarité». Pour le chef de l’État guinéen, si le rêve, longtemps caressé, d’assurer l’indépendance de la justice devient enfin une réalité, il a tenu néanmoins à préciser que c’est le début d’un processus, mais un processus qui ne doit jamais s’arrêter. Le chef de l’État guinéen croit qu’après la reforme de la sécurité, les jalons sont en train d’être posés pour une véritable justice, indépendante de l’argent, de l’ethnie, de la religion, de l’amitié, qui soit au seul service de la vérité et du peuple pour que la Guinée ait toutes les caractéristiques d’une démocratie et que la Guinée soit un lieu où les investisseurs ont confiance. Il a insisté sur le fait que «les Guinéens sont conscients que l’on ne peut parler d’État de droit ni de démocratie sans une justice indépendante, facteur décisif de paix sociale et de développement économique». Justement, la mise en place du Conseil supérieur de la magistrature par les autorités guinéennes s’inscrit dans le cadre de la réforme initiée dans le secteur judiciaire.
 
Infrastructures routières en Guinée : soutien de l’UE
03-07-2014
Philipe Van Damme, chef de délégation de l’Union européenne (UE) en Guinée, vient d’annoncer le déblocage de 57 millions d’euros pour la réalisation des infrastructures routières dans les régions du sud de la Guinée. Il a précisé que cet appui financier aidera les populations des régions enclavées du sud pour leur mobilité vers d’autres régions et dans le développement de leur commerce interrégional. Un financement, tiré du 10ème FED (Fonds européen de développement), qui permettra la construction avec bitumage à quatre couches d’une route reliant les préfectures de Kissidougou à celle de Guékédou, soit une longueur totale de 83 km, a-t-il ajouté.
 
Guinée : un bilan officiel de 109 cas confirmés d'Ebola, dont 61 décès
02-05-2014
Le ministère guinéen de la Santé a donné un nouveau bilan de la maladie d'Ebola en Guinée, qui est basé sur les «cas confirmés» par les tests biologiques, selon lequel le nombre de cas est de 109 jusqu’ici, dont 61 décès. Il y a donc 56 cas confirmés dont 36 décès à Guékédou, 36 cas dont 15 décès à Conakry, 13 cas dont 2 décès à Macenta, un cas de décès à Kissidougou, et un autre cas de décès à Dabola. Le bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), basé en RD Congo, a indiqué que le gouvernement guinéen a invité les populations à observer les mesures d’hygiènes corporelles, alimentaires, environnementales édictées par les services de santé guinéens.
 
La Banque mondiale accorde 25 millions de $ à la Guinée
05-04-2014
Après l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE (Pays pauvres très endettés) ayant permis la réduction de la dette extérieure guinéenne à hauteur de 2,1 milliards de dollars US, le pays continue de bénéficier de la bonne attention des institutions de Bretton Woods, notamment de la Banque mondiale qui vient d’accorder 25 millions de dollars à la Guinée. Ce fonds géré par le «Projet filets sociaux productifs » est essentiellement dédié à la cause des couches vulnérables composées de femmes et d’enfants et à la promotion de l’emploi jeune par la lutte contre le chômage. Pour cette année 2014, ce programme entend réaliser 82 microprojets pour une enveloppe de 3 millions de dollars avec à la clé la création de 12 000 emplois.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 270
Toute l'actualité

La BGFIBank a réalisé un résultat net de 15 milliards de francs CFA au cours du premier semestre...
[La suite...]

Dix-sept recours ont été déposés dans le délai de soixante-douze heures imparti pour le...
[La suite...]

Confortant son leadership en matière de Responsabilité Sociétale et Environnementale, BMCE Bank...
[La suite...]

Le représentant par intérim des Nations Unies en Guinée, Georges Alfred Kizerbo, a affirmé un...
[La suite...]

Le Groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale (GIMAC) organise du 10 au 12...
[La suite...]

« Le gouvernement libérien signe un accord de partenariat de cinq ans avec l’Organisation Mercy...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×