Accès abonné :              
Journal en ligne - []
ZOOMAlgérie Impact de l'assouplissement du Crédoc
PIED DE LETTRErédacteur en chef exécutif Entre intérêts et circonspection
RELATIONS INTERNATIONALESDiplomatie de connivence
RELATIONS INTERNATIONALESLes tares de l'aide publique en Afrique
DOSSIERAlain Mascart «Il ne faut pas trop blâmer le politique»
DOSSIERAbdelali Belghiti Alaoui «Le Maroc accompagne l'Afrique pour construire des infrastructures sanitair
DOSSIERFaux médicaments Un problème de santé en Afrique
DOSSIERDorothée Kindé Gazard «Notre budget est de 75 milliards de f CFA»
DOSSIERMarrakech examine la santé africaine
DOSSIERMARRAKECH, CAPITALE AFRICAINE DE LA SANTÉ
Entreprises et MarchésGUINÉE Cadeau du Nouvel An d'Orange Guinée au ministre conseiller Youssou Ndour
Entreprises et MarchésLa Banque mondiale pour la facilitation des transports et du transit en Afrique centrale
EditorialLa santé, un droit pour l'Afrique
Banque - AssurancesMARATHON INTERNATIONAL DE BAMAKO Bank of Africa soutient la 6ème édition
Banque - AssurancesCAMEROUN La Banque des PME sur les rails
Banque - AssurancesDONALD KABERUKA, PRÉSIDENT DE LA BAD «La BAD a joué sa partition»
Banque - AssurancesLes banquiers francophones en conclave à Abidjan
Banque - AssurancesCÔTE D'IVOIRE Afreximbank octroie 250 Mrds de f CFA aux entreprises locales
BoursesIntroduction prochaine de Mega African Capital à GSE
BoursesAFFAIRES La note du Cameroun pourrait passer de B à B+
Politique - EconomieMAGHREB Triptyque bonne gouvernance, sécurité et développement
Politique - EconomieL'Afrique cherche son modèle économique à Rabat
Politique - EconomieBURKINA FASO La démocratie à l'épreuve
Politique - EconomieGABON Jean Ping siffle la fin du match
Il y a 50 ans... le Togo Version imprimable
17-03-2010

Sylvanus Olympio, le 27 avril 1960, proclamation de l’indépendance.

Moins de trois ans après son indépendance acquise le 27 avril 1960, le Togo allait être le théâtre du premier coup d’Etat de l’Afrique indépendante. Le 12 janvier 1963, le président Sylvanus Olympio est assassiné alors qu’il tentait désespérément de trouver refuge dans une ambassade étrangère. Le président, qui a déserté son palais, poursuivi par les mutins, rencontre l’ambassadeur américain qui n’avait pas de clé pour le faire entrer dans l’ambassade. L’ambassade française, contactée, ne viendra pas à temps. Rattrapé par d’anciens tirailleurs de l’armée coloniale française conduits par le sergent-chef Etienne Eyadema Gnassingbé, le président togolais sera tué. Les réseaux de Jacques Foccart sont indexés alors que se multipliaient les interrogations sur le rôle joué ou non par le commandant Maîtrier, officier français qui commandait la gendarmerie togolaise.

Sylvanus Epiphanio Kwami Olympio, première victime des coups d’Etat sanglants en Afrique.

Nicolas Grunitzky, qui succédera à Olympio, sera renversé en 1967 par Eyadema Gnassingbé (photo). L’ancien sergent chef de l’armée française gouvernera le pays d’une main de fer.

Eyadema Gnassingbé, deuxième à partir de la gauche.

Chirac-Eyadema : à la mort du président togolais Eyadema Gnassingbé, le 5 février 2005, Jacques Chirac déclarera qu’il s’agissait d’un « ami de la France et d’un ami personnel ».

Faure Gnassingbé prêtant serment devant la Cour constitutionnelle. Successeur de son père, le nouveau président se montre beaucoup plus ouvert, mais doit d’abord faire taire les rivalités familiales.

Kpatcha Gnassingbé, député et demi-frère du président Faure Gnassingbé, a été accusé de complot contre l’Etat puis arrêté en avril 2009.

Evolution du PIB du Togo de 1960 à 2008.