Burkina : campagne de sensibilisation sur la TVA
22-03-2008

La Direction générale des impôts (DGI) a entrepris depuis deux mois une campagne de sensibilisation sur la facturation et le reversement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).


Par cette campagne à grande échelle qui touchera environ 20 000 contribuables, la DGI espère améliorer les recettes des zones commerciales à fort potentiel fiscal de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et des autres chefs-lieux de provinces. L’objectif est de faire passer la contribution de cet impôt (au taux de 18%) à 50% du budget cette année contre 40% en 2007.
Il faudrait pour cela réduire les fraudes et autres pratiques telles que la facturation de la TVA selon le bon vouloir du client, les doubles facturations, la déduction de TVA fictives, etc.
Pour le directeur général des Impôts, Grégoire Sankara, « nos sorties ont permis d’avoir une idée de la masse à imposer. L’écart entre les prévisions et les recettes réelles augmente d’année en année. »
L’année dernière, la TVA a rapporté plus de 400 millions d’euros sur un total de recettes fiscales de 535 millions d’euros, a encore indiqué le directeur général des Impôts. Les prévisions de la TVA pour 2008 s’élèvent à 430 millions d’euros.

Hamza Touré