Baisse de l’investissement direct étranger en Afrique
Afrique
13-05-2016
Le rapport 2016 de la Cnuced indique que «Pour le continent africain, la situation s’est détériorée en 2015, avec une baisse générale de 31,4% des flux d’investissement provenant de l’étranger, qui sont passés de 55 milliards de dollars en 2014 à 38 milliards de dollars l’année passée». Selon la Cnuced, la principale cause de cette contraction réside dans la fin du «supercycle » des matières premières, qui a fait reculer les investissements visant le secteur des ressources naturelles. En termes régionaux, alors que l’investissement direct étranger (IDE) a connu une tendance à la hausse en Afrique du Nord, la moyenne continentale est tirée à la baisse par l’Afrique subsaharienne. L’Afrique centrale et l’Afrique de Sud connaissent les plus nets reculs, avec un effondrement de 74 % de l’IDE pour l’Afrique du Sud...