Mali : le Premier ministre prône la réconciliation
28-03-2018
Le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maïga, a prôné la réconciliation nationale et la mobilisation contre les jihadistes, au dernier jour d’une tournée dans le nord et le centre du Mali, zones récemment ensanglantés par des nombreux affrontements intercommunautaires.
Ce périple aura été marqué par sa visite le 23 mars à Kidal, une première depuis près de quatre ans dans ce bastion de l’ex-rébellion à dominante touareg.

Lors de sa dernière étape, à Djenné, le premier ministre malien a visité le chantier d’un barrage-pont détruit par les jihadistes le 8 mars, destiné à relier deux rives du Bani, un affluent du fleuve Niger.

“Nous avons un plan de sécurisation de nos ouvrages sensibles”, a-t-il déclaré. “Non seulement il y aura des militaires, mais aussi d’autres dispositifs. Les terroristes n’auront pas le dernier mot”, a-t-il ajouté.

Pendant cette dernière visite avant de regagner Bamako dans la soirée, le Premier ministre s’est dit “convaincu” que l‘équipe au pouvoir allait “continuer à diriger ce pays”, alors qu’une élection présidentielle est prévue le 29 juillet.

Les Afriques