Algérie : Greenpeace appelle à opter pour l’énergie solaire
29-03-2018
L’organisation écologiste internationale Greenpeace appelle l’Algérie à abandonner ses plans d’exploitation du gaz de schiste et à opter pour l’énergie solaire.
Le chargé de campagnes pour le monde arabe et l’Afrique du Nord au sein de Greenpeace Méditerranée, Julien Jreissati, a déclaré que "le gaz des schiste est l’énergie la moins propre qui puisse exister." " Elle est, selon lui, extraite grâce à la fracturation hydraulique, une technique destructrice qui met en péril les maigres ressources en eau du pays", rapporte la presse locale du pays.

Jreissati a dénoncé l’intention du gouvernement d’amender la loi sur les hydrocarbures afin d’accorder des avantages fiscaux aux entreprises internationales spécialisées dans les énergies fossiles, notamment le gaz de schiste. Le responsable de Greenpeace conseille aux autorités algériennes "de regarder vers le ciel afin de se rendre compte que sa véritable richesse est son soleil ardent".

Les Afriques