24-05-2018
Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle en croissance continue, a déclaré le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, à l'Assemblées annuelles 2018 du groupe à Busan, en Corée du Sud.
« Entre 2012 et 2018, la valeur ajoutée de l’industrie en Afrique a diminué de 702 milliards de dollars à 630 Md$. Cependant, le Maroc se portait bien et sa production industrielle s’est amélioré d’environ 16% durant cette période, faisant du Royaume un hub pour les entreprises de l’industrie aéronautique », a indiqué le président de la BAD qui s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture officielle des Assemblées annuelles 2018 du groupe.

Le président de la BAD a précisé que durant la période 2012-2018, la plus forte chute de la valeur ajoutée industrielle a été enregistrée par l’Algérie de 67%, l’Egypte (-64%), le Nigeria (-41%) et l’Afrique du sud (-26%), relevant que cette décélération de la production industrielle est l’une des causes majeures de la hausse du chômage des jeunes en Afrique.

« C’est pour cette raison que la BAD envisage d’investir 35 milliards de dollars au cours des dix prochaines années pour accompagner l’industrialisation du continent », a-t-il ajouté.

Les Afriques