L’ONU annonce une réforme des opérations de maintien de la paix en Afrique
22-06-2018
Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé le 29 mai 2018 à Bamako, au Mali, une réforme des opérations de maintien de la paix en Afrique, précisant que celle-ci concerne les missions onusiennes au Mali, en Centrafrique, en République Démocratique du Congo et au Soudan du Sud, a rapporté APA.
«Aujourd’hui au Mali, en Centrafrique, en République Démocratique du Congo et au Soudan du Sud, nous avons quatre opérations de maintien de la paix qui ne correspondent plus à ce qui était conçu comme maintien de la paix quand les Nations Unies ont commencé à développer ces opérations. Nous sommes conscients qu’il nous faut travailler pour changer cet état des choses. Nous sommes en train de développer l’action pour le maintien de la paix afin d’améliorer nos procédures intérieures, pour mieux appuyer les casques bleus dans tous les domaines », a dit M. Guterres. Il s’exprimait au premier jour de sa visite au Mali dans le cadre de la 70ème journée internationale des casques bleus qui a pour thème : «70 ans de service et de sacrifice».

Poursuivant, le Sg de l’ONU a aussi appelé à soutenir la force du G5 Sahel composée des armées du Burkina, du Niger, du Tchad, de la Mauritanie et du Mali. « Nous travaillons à garantir une effective solidarité internationale à la force du G5 sahel. Mais, il faut que la communauté internationale comprenne qu’elle doit assurer au pays du G5 sahel un appui prévisible et un appui garanti », a dit M. Guterres qui s’est rendu mercredi à Tombouctou (Nord) pour rendre visite à des milliers de casques bleus.La mission de l’ONU au Mali est réputée être l’une des plus meurtrières de l’histoire des casques bleus. En effet, 172 casques bleus ont perdu la vie dans le pays depuis le déploiement de la mission en juillet 2013, selon les chiffres de l’ONU.

Les Afriques