Accès abonné :              
Journal en ligne - []
PIED DE LETTREPréalables au libre-échange
DOSSIERMehdi Jomâa, le pragmatique
Entreprises et MarchésL'Égypte ambitionne d'attirer 12 millions de touristes, d'ici à fin 2014
Entreprises et MarchésEGYPTAIR Un chiffre d'affaires en augmentation de 21%durant le premier trimestre 2014
Entreprises et MarchésCAMEROUN Des entreprises en course pour la notation financière
Entreprises et MarchésDOING BUSINESS Le climat des affaires s'améliore en Afrique
Entreprises et MarchésMARRAKECH Joe Biden, Alpha Condé et Ali Bongo au GES Maroc
Banque - AssurancesLa Boad a financé 700 projets dans la zone Uemoa
BoursesTUNISIE Création d'un fonds d'investissement destiné aux secteurs hôtelier et touristique
BoursesLIBREVILLE Le décollage en pointillés de la Bourse régionale
BoursesLa Douala Stock Exchange en quête de vitalité
BoursesTUNISIE La BVMT, un marché financier fortement influencé par la vie politique
BoursesPME Des instruments ad hoc pour des besoins spécifiques
BoursesBOURSES AFRICAINES A la recherche de liquidités
BoursesUne efficiente contribution
FocusBurkina Faso L'énigme Gilbert Djendéré
FocusL'épreuve ultime de l'après-Compaoré
FocusValse de limogeages des DG de Sonabel, Sonabhy, à qui le tour ?
FocusBurkina Faso Le lieutenantcolonel Isaac Zida, nouveau sherpa de la primature
FocusBurkina Faso Le diplomate Michel Kafando désigné nouveau président intérimaire
Politique - EconomieRÉVOLTE AU BURKINA FASO Vers un Printemps africain ?
Politique - EconomieMARZOUKI «Ne pas voter pour le retour de l'ancien régime»
Politique - Economie EGYPTE La BERD lance une ligne de crédit de 30 millions de dollars pour l'appui...
Politique - EconomieTUNISIE Le taux d'inflation à 5,4%(INS)
Politique - EconomieOMD Les Pays d'Afrique centrale en ballottage défavorable
Politique - EconomieTUNISIE Une croissance du PIB en deçà de 2,5%
L’OHADA en questions Version imprimable
02-06-2010

Chaque semaine, Me Arlète Tonye répond aux questions de nos lecteurs concernant le droit des affaires en Afrique.

Henri-Paul B., Douala : « Je possède 30% dans une société à responsabilité limitée et la gestion du gérant m’inquiète. Puis-je demander une expertise de gestion ? »

Oui, car vous détenez au moins le cinquième du capital social. En effet, la loi dispose qu’un ou plusieurs associés représentant au moins cette fraction peuvent, soit individuellement, soit en se regroupant sous quelque forme que ce soit, demander au président de la juridiction compétente du siège social la désignation d’un ou de plusieurs experts chargés de présenter un rapport sur une ou plusieurs opérations de gestion. Inquiétude ou pas, c’est le seul critère légal. Ce critère pose des problèmes au niveau de sa recevabilité :

- L’appréciation en cas de désaccord de propriétaires d’actions indivises : pour que la demande soit recevable, suffit-il de l’action de quelques-uns ou l’unanimité doit-elle être exigée ?

- En cas de démembrement de l’action, qui de l’usufruitier ou du nu-propriétaire peut faire cette demande ? (L’usufruit est le droit de jouir des choses dont un autre a la propriété, en l’occurrence, le nu-propriétaire).

Les avis étant partagés, il appartient à la juridiction de trancher, encore faut-il que la question lui soit posée.

Quant à l’opération de gestion, elle désigne tous les actes de la compétence des dirigeants sociaux, individuellement ou collectivement. S’il accède à la demande, le juge détermine l’étendue de la mission et les pouvoirs des experts, dont les honoraires sont supportés par la société. Le rapport est adressé au demandeur et aux organes de gestion, de direction ou d’administration.

 

Vous souhaitez soumettre votre problème  juridique à Me Tonye ? N’hésitez pas à lui écrire à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir Seuls votre prénom et l’initiale de votre nom seront publiés.

Nous vous invitons à rédiger vos questions de manière précise et concise, en ne soumettant qu’un seul problème à la fois.

Me Tonye est une avocate camerounaise, titulaire d’un DEA de droit privé de l’Université Paris XII Val-de-Marne. Elle a exercé de 1989 à 2010 au barreau du Cameroun avec résidence à Douala et, depuis cette année, au barreau du Val d’Oise avec résidence à Pontoise.

Elle est auteur de Pratique Juridique des Financements structurés en Afrique, aux éditions L’Harmattan. Et de Droit des Banques en difficultés en Afrique francophone, édité par Overscore.

 
Suivant >