Accès abonné :              
Journal en ligne - []
PIED DE LETTRELa leçon non sue de Mandela
RELATIONS INTERNATIONALESOMC Entre échec et espoir
DOSSIERAhmed Ezz Condamné mais riche
DOSSIERAli Wakrim Le discret d'Akwa Group
DOSSIERStrive Masiyiwa Un pionnier de la libéralisation des télécoms en Afrique
DOSSIERMoulay Hafid Elalamy Le patron 2.0
DOSSIERMohamed Bensalah La force douce des affaires
DOSSIERTony Elumelu Le Nigérian qui monte, qui monte
DOSSIERRostam Azizi Premier milliardaire tanzanien
DOSSIERAnas Sefrioui Addoha, c'est moi
DOSSIERSamih Sawiris Un «Swiris» en cache un autre
DOSSIERSudhir Ruparelia L'Ougandais le plus riche
DOSSIERTheophilus Danjuma Le général philanthrope
DOSSIERMiloud Chaabi Le self-made-man
DOSSIERAziz Akhannouch Le ministre homme d'affaires
DOSSIEROnsi Sawiris Le patriarche
DOSSIERStephen Saad A la tête du plus grand groupe pharmaceutique d'Afrique
DOSSIERKoos Bekker Le magnat des médias sud-africains
DOSSIERMohammed VI Le royal homme d'affaires
DOSSIERPatrice Motsepe Le sémillant minier
DOSSIERYasseen Mansour La fortune, la fraude et moi…
DOSSIEROthman Benjelloun Le leader
DOSSIERFolorunsho Alakija Une femme magnat du pétrole
DOSSIERYoussef Mansour Maître du Métro au pays du Nil
DOSSIERNaguib Sawiris Les télécoms c'est son métier
DOSSIERIssad Rebrab Le privilégié de l'Élysée
DOSSIERIsabel Dos Santos Se fait un prénom
DOSSIERMohamed Mansour Un jongleur en politique et économie
DOSSIERMike Adenuga De la dentelle à Globacom
DOSSIERChristoffel Wiese Le magnat de la distribution
DOSSIERNassef Sawiris Le vrai pharaon de l'Égypte
DOSSIERNicky Oppenheimer Le diamantaire philanthrope
DOSSIERJohann Rupert Discrétion et franc-parler
DOSSIERAliko Dangote Un self-mademan devenu milliardaire
Entreprises et MarchésTUNISAIR Première compagnie d'Afrique à bénéficier de la nouvelle génération A320
Entreprises et MarchésTUNISIE Le taux de la dépendance énergétique atteint 40%en octobre 2014
Entreprises et MarchésMAROC OCP double ses exportations vers l'Afrique en une année
Entreprises et MarchésMAROC i-conférence met en avant la poste africaine
Banque - AssurancesBID 98,4 millions de $ en faveur de 4 pays au sud du Sahara
Banque - AssurancesL'assureur panafricain SUNU blinde ses coffres
Banque - AssurancesCAMEROUN Chanas-Assurances cherche de nouveaux dirigeants
Banque - Assurances75 milliards de f CFA de la Banque mondiale pour la formation en Afrique
Bourses GABON Emission de 25 milliards de f CFA de titres sur le marché de la...
BoursesCAMEROUN Les grandes lignes de l'emprunt obligataire de 150 milliards de f CFA
BoursesBOURSE DE TUNIS Hausse du revenu global des sociétés cotées
Politique - EconomieMALI Reprise des avances du Fonds monétaire international
Politique - EconomieBURKINA FASO Nouvel appui budgétaire de la Banque mondiale
Politique - EconomieNIGÉRIA Boko Haram sème la terreur dans le nord
Politique - EconomieFRANCOPHONIE Michaelle Jean, nouvelle secrétaire générale
Politique - EconomieFRANCOPHONIE Le rendez-vous de Dakar
Politique - EconomieTUNISIE Le taux de croissance s'élève à 2,3%, durant le 3ème trimestre 2014
L’OHADA en questions Version imprimable
02-06-2010

Chaque semaine, Me Arlète Tonye répond aux questions de nos lecteurs concernant le droit des affaires en Afrique.

Henri-Paul B., Douala : « Je possède 30% dans une société à responsabilité limitée et la gestion du gérant m’inquiète. Puis-je demander une expertise de gestion ? »

Oui, car vous détenez au moins le cinquième du capital social. En effet, la loi dispose qu’un ou plusieurs associés représentant au moins cette fraction peuvent, soit individuellement, soit en se regroupant sous quelque forme que ce soit, demander au président de la juridiction compétente du siège social la désignation d’un ou de plusieurs experts chargés de présenter un rapport sur une ou plusieurs opérations de gestion. Inquiétude ou pas, c’est le seul critère légal. Ce critère pose des problèmes au niveau de sa recevabilité :

- L’appréciation en cas de désaccord de propriétaires d’actions indivises : pour que la demande soit recevable, suffit-il de l’action de quelques-uns ou l’unanimité doit-elle être exigée ?

- En cas de démembrement de l’action, qui de l’usufruitier ou du nu-propriétaire peut faire cette demande ? (L’usufruit est le droit de jouir des choses dont un autre a la propriété, en l’occurrence, le nu-propriétaire).

Les avis étant partagés, il appartient à la juridiction de trancher, encore faut-il que la question lui soit posée.

Quant à l’opération de gestion, elle désigne tous les actes de la compétence des dirigeants sociaux, individuellement ou collectivement. S’il accède à la demande, le juge détermine l’étendue de la mission et les pouvoirs des experts, dont les honoraires sont supportés par la société. Le rapport est adressé au demandeur et aux organes de gestion, de direction ou d’administration.

 

Vous souhaitez soumettre votre problème  juridique à Me Tonye ? N’hésitez pas à lui écrire à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir Seuls votre prénom et l’initiale de votre nom seront publiés.

Nous vous invitons à rédiger vos questions de manière précise et concise, en ne soumettant qu’un seul problème à la fois.

Me Tonye est une avocate camerounaise, titulaire d’un DEA de droit privé de l’Université Paris XII Val-de-Marne. Elle a exercé de 1989 à 2010 au barreau du Cameroun avec résidence à Douala et, depuis cette année, au barreau du Val d’Oise avec résidence à Pontoise.

Elle est auteur de Pratique Juridique des Financements structurés en Afrique, aux éditions L’Harmattan. Et de Droit des Banques en difficultés en Afrique francophone, édité par Overscore.

 
Suivant >