Les fonds vautours dans le collimateur du Club de Paris Version imprimable
International
18-06-2008

Le Club de Paris, qui réunit les principaux pays créanciers de la planète, s'est à nouveau inquiété mercredi de l'action des fonds dits vautours, spécialisés dans le rachat de créances douteuses, qui profitent indirectement de l'annulation d'une partie de la dette des pays pauvres très endettés.

Au total, environ 1 milliard de dollars ont déjà été obtenus par ces fonds spécialisés devant différentes juridictions dans le monde et de nombreuses procédures sont encore en cours.

Le Congo et le Liberia sont notamment concernés.

Pour contrer l'action de ces fonds, les membres du Club de Paris se sont engagés à ne pas céder leurs créances sur les pauvres très endettés, suivis récemment dans cette voie par l'Union européenne.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Avec la signature d’un Protocole d’Accord, le 27 septembre à Tanger, entre le Maroc et Boeing,...
[La suite...]

Les pays de l’OPEP se sont réunis, en informel à Alger les 26 et 27 septembre 2016 au moment où le...
[La suite...]

A quelques semaines de la COP22, les contributions se multiplient pour mettre en exergue les...
[La suite...]

Le président en exercice de l’UA, le président tchadien Idriss Déby Itno, a dans un communiqué...
[La suite...]

A fin juin 2016, le groupe BMCE Bank of Africa annonce un produit net bancaire à 6,7 milliards de...
[La suite...]

Les Rencontres Africa 2016 à Paris ont tenu toutes leurs promesses. Un événement qui a connu la...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :