Les fonds vautours dans le collimateur du Club de Paris Version imprimable
International
18-06-2008

Le Club de Paris, qui réunit les principaux pays créanciers de la planète, s'est à nouveau inquiété mercredi de l'action des fonds dits vautours, spécialisés dans le rachat de créances douteuses, qui profitent indirectement de l'annulation d'une partie de la dette des pays pauvres très endettés.

Au total, environ 1 milliard de dollars ont déjà été obtenus par ces fonds spécialisés devant différentes juridictions dans le monde et de nombreuses procédures sont encore en cours.

Le Congo et le Liberia sont notamment concernés.

Pour contrer l'action de ces fonds, les membres du Club de Paris se sont engagés à ne pas céder leurs créances sur les pauvres très endettés, suivis récemment dans cette voie par l'Union européenne.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Des hommes armés auraient attaqués une base de l’ONU et un point de contrôle de l’armée malienne...
[La suite...]

La première tranche de la centrale solaire Noor (lumière en arabe), située à Ouarzazate, localité...
[La suite...]

Jorf Lasfar, localité située à quelques encablures de la ville d’El Jadida, étrenne depuis lundi...
[La suite...]

Afin de contribuer au renforcement de la sécurité sanitaire des produits alimentaires en Afrique,...
[La suite...]

Il ne sera pas facile pour les entrepreneurs maghrébins, face à une concurrence acerbe, de...
[La suite...]

Malgré les engagements de mobilisations de ressources déjà consentis (55 milliards de f CFA) d'un...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :