Les fonds vautours dans le collimateur du Club de Paris Version imprimable
International
18-06-2008

Le Club de Paris, qui réunit les principaux pays créanciers de la planète, s'est à nouveau inquiété mercredi de l'action des fonds dits vautours, spécialisés dans le rachat de créances douteuses, qui profitent indirectement de l'annulation d'une partie de la dette des pays pauvres très endettés.

Au total, environ 1 milliard de dollars ont déjà été obtenus par ces fonds spécialisés devant différentes juridictions dans le monde et de nombreuses procédures sont encore en cours.

Le Congo et le Liberia sont notamment concernés.

Pour contrer l'action de ces fonds, les membres du Club de Paris se sont engagés à ne pas céder leurs créances sur les pauvres très endettés, suivis récemment dans cette voie par l'Union européenne.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La Banque mondiale a annoncé, hier, dimanche qu'elle apportera un soutien technique au Soudan...
[La suite...]

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue italien, Sergio Mattarella, ont décidé...
[La suite...]

Au premier trimestre de l’année 2018, l’indice des Prix des Actifs Immobiliers (IPAI) s’est...
[La suite...]

Extraits de l'éditorial à paraître dans le magazine Les Afriques numéro 379, signé Abderrazzak...
[La suite...]

En réunion à Lomé, les chefs d'état-major de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de...
[La suite...]

Le virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) a atteint pour la première fois...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×