Les fonds vautours dans le collimateur du Club de Paris Version imprimable
International
18-06-2008

Le Club de Paris, qui réunit les principaux pays créanciers de la planète, s'est à nouveau inquiété mercredi de l'action des fonds dits vautours, spécialisés dans le rachat de créances douteuses, qui profitent indirectement de l'annulation d'une partie de la dette des pays pauvres très endettés.

Au total, environ 1 milliard de dollars ont déjà été obtenus par ces fonds spécialisés devant différentes juridictions dans le monde et de nombreuses procédures sont encore en cours.

Le Congo et le Liberia sont notamment concernés.

Pour contrer l'action de ces fonds, les membres du Club de Paris se sont engagés à ne pas céder leurs créances sur les pauvres très endettés, suivis récemment dans cette voie par l'Union européenne.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×