L'ONU, l'UA et l'UE ont aidé des milliers de migrants à quitter la Libye pour rentrer chez eux Version imprimable
International
14-03-2018
Depuis novembre dernier, 10.171 migrants sont rentrés sains et saufs de Libye, a annoncé mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Des retours rendus possibles grâce à l'intensification du programme de retour volontaire humanitaire (VHR) mis en place par l'OIM, l'Union européenne (UE), l'Union africaine (UA) et le gouvernement libyen, selon un communiqué de l'ONU. "Nous continuons à aider les migrants à l'intérieur des centres de détention libyens, tout en intensifiant les efforts pour atteindre les migrants bloqués en dehors de la détention", a déclaré Othman Belbeisi, chef de la mission de l'OIM en Libye. Au cours de la même période, 5.200 autres migrants sont rentrés chez eux avec l'appui de l'UA. "Depuis l'expansion de notre opération VHR, le nombre de migrants dans les centres de détention officiels est passé d'environ 20.000 personnes en octobre 2017 à 4.000 aujourd'hui, soit cinq fois moins", a précisé le responsable onusien.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Extraits de l'éditorial paru dans le magazine Les Afriques numéro 384, signé Abderrazzak Sitaïl,...
[La suite...]

Les principaux protagonistes de la crise libyenne se sont retrouvés le 29 mai 2018 à Paris autour...
[La suite...]

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé le...
[La suite...]

Les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en 2019 à...
[La suite...]

La 13è session du Conseil économique et social du Forum des Nations Unies sur les Forêts, a...
[La suite...]

Lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles, Ana Gomes a fait valoir que la...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×