Kenya : des hommes politiques sur la corde raide Version imprimable
Kenya
11-01-2011

Les enquêtes de la Cour pénale internationale (CPI) portant sur les suspects dans les violences postélectorales et sur la lutte contre la corruption mettent un certain nombre de politiciens kényans sur la corde raide.

Cette année, trois ministres – dont deux se sont déclarés intéressés par l'élection présidentielle l'année prochaine – sont confrontés à la CPI, alors qu'au moins quatre autres sont présumés impliqués dans des cas de corruption dans leurs départements ministériels.

Aussi, quatre députés sont poursuivis pour une éventuelle implication dans le commerce de drogue.

Ces politiques, qui risquent d'être partagés entre leur défense au niveau local ou à La Haye et leur avenir politique, sont confrontés à leur survie dans l'arène politique, qui sera probablement déterminée par les résultats de ces investigations.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

À l’initiative du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), une conférence sur le...
[La suite...]

Afin de donner un coup de fouet à l’artisanat marocain, le groupe Holmarcom, le ministère de...
[La suite...]

C’est lundi 20 mars 2017 au Palais Marchane de Tanger que le Roi du Maroc, Mohammed VI, a présidé...
[La suite...]

Le bras de fer entre Washington et les autres grandes puissances de la planète n’a pas réussi à...
[La suite...]

Le PDG de Sonatrach, Amine Mazouzi, vient d’être remplacé, par Moumen Ould Kaddour, le 20 mars...
[La suite...]

En Côte d’Ivoire, nonobstant l’entrée du fonds Development Partners International (DPI) dans le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×