Kenya : Suppression du poste de Premier ministre dans le projet de Constitution Version imprimable
Kenya
18-05-2010

Le poste de Premier ministre, qui avait été créé en février 2008, suite à l'accord de partage du pouvoir entre le président Mwai Kibaki et le leader de l'opposition Raila Odinga, a été supprimé dans le projet de Constitution kenyane.

Ce projet sera soumis à référendum avant le 6 août prochain.

Si ce poste de Premier ministre fut le résultat de la crise des élections contestées de décembre 2007, qui avaient fait 1133 tués et plus de 350 000 déplacés, aujourd'hui, le projet de Constitution le supprime et prévoit la réduction du nombre des membres du gouvernement, entre un minimum de 14 et un maximum de 22, qui seront nommés en dehors du Parlement par le chef de l'Etat.

L'actuel gouvernement est composé de 94 membres, entre ministres et ministres assistants, tous choisis parmi les élus de la Chambre des représentants, qui compte 222 députés.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Du 3 au 4 mai 2016, le président Paul Biya du Cameroun est en visite officielle au Nigéria sur...
[La suite...]

Suite au lancement du nouveau programme de Bachelor en management de l’ESCP Europe, les...
[La suite...]

Dans cet entretien, Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs...
[La suite...]

L’axe majeur de la stratégie de la Bourse des valeurs de Casablanca est de soutenir le...
[La suite...]

Depuis deux semaines, la ville stratégique d’Alep, située au nord-est de la Syrie, est sous le feu...
[La suite...]

Michel Eddi, président du Cirad, un institut de recherche agronomique très actif en Afrique,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :