Marc Ravalomanana accuse! Version imprimable
04-11-2009

Entretien avec Chérif Elvalide Seye, rédacteur en chef des Afriques

Pour l’ex-président de Madagascar sa chute est due aux Karanas, d’origine indo-pakistanaises, mais à 80% de nationalité française : « Ils font 1,2% de la population mais détiennent l’essentiel du négoce. Ils se sont sentis menacés par la création du comité de lutte contre la corruption et ont réagi par la désinformation et en exploitant la détresse des plus pauvres pour les jeter dans la rue. »

Les terres agricoles cédées à la compagnie Daewoo : « Ce sont de fausses informations. Un accord avec la compagnie Daewoo nécessite la ratification du parlement. Nous étions encore en phase de négociations. C’est pourquoi, dès qu’il y a eu ces problèmes, Daewoo s’est déployé en République démocratique du Congo où elle a obtenu 4 millions d’ha. »

Andry Rajoelina : « Je peux vous assurer que pendant la négociation à Maputo, le président Ratsiraka a dit "je veux bien avaler une grenouille vivante si cette personne arrive à résoudre les problèmes de Madagascar" ».

raval.jpg

 
< Précédent   Suivant >
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×