Accès abonné :              
Communiqué du Cheikh Mohammed Husseinn Al-Amoudi Version imprimable

10/03/2010

S'agissant de l'article publié dans l'hebdomadaire Les Afriques du 11 au 17 février 2010, en page 24, intitulé « Al-Amoudi se donne cinq ans pour tirer l'Ethiopie de la pauvreté », sous la signature de Hance Guèye :

Le Cheikh Mohammed Husseinn Al-Amoudi entend préciser qu'il n'a jamais possédé la banque américaine Capital Trust Bank de New York et qu'il n'a jamais eu aucun lien avec Oussama Ben Laden, ni avec aucune organisation terroriste. M. Al-Amoudi n’a jamais dirigé et n’a pas eu de relations d’affaires avec le Saudi Amoudi Group ou avec Ibrahim Ali Ben Mussalam. La « présumée » princesse saoudienne dont il est fait mention dans cet article n’est ni la fille du Cheikh Al-Amoudi, ni un membre de sa famille.

Un voile de mystère plane sur sa vie. A commencé par sa nationalité. Il a acquis la nationalité du royaume saoudien, où il a grandi en 1965, mais se réclame toujours de l’Ethiopie et vit entre les deux pays.

 

 
< Précédent   Suivant >