Libye
Libye : le gouvernement lance une opération militaire pour pourchasser les restes de l'EI
03-04-2018
Les forces loyales au gouvernement libyen soutenu par les Nations Unies ont lancé lundi une opération militaire pour pourchasser les restes de l'État islamique (EI) dans les régions à l'est et au sud-est de la capital, Tripoli, a déclaré un porte-parole du gouvernement Mohamed Al-Sallak.
 
Libye : l'envoyé de l'ONU félicite le retour de l'Organisation dans le pays
23-03-2018
Lors d'une réunion du Conseil de sécurité sur la situation en Libye, le représentant spécial du secrétaire général pour ce pays, Ghassan Salamé, s'est félicité du "véritable retour" de l'Organisation dans le pays. "Je vous présente mon exposé aujourd'hui de Tripoli, où je vis maintenant, comme le font un nombre croissant de mes collègues. Pour que les Nations Unies soutiennent au mieux la Libye, nous devons être en Libye. Je suis fier d'annoncer que nous sommes vraiment revenus dans ce pays", a dit M. Salamé, par vidéoconférence, devant les membres du Conseil de sécurité.
 
Libye : 335 migrants clandestins secourus au large des côtes occidentales
12-03-2018
La marine libyenne a secouru samedi soir 335 migrants illégaux au large de sa côte occidentale, a annoncé un porte-parole de la marine. La Garde côtière a ramassé les migrants dont au moins sept enfants au cours de trois opérations de secours à des dizaines de km à l'ouest de Tripoli, a confirmé à l'agence Xinhua le porte-parole Ayob Qassem. Tous les migrants ont reçu le traitement médical et ont été bien soignés, a précisé M. Qassem, sans mentionner s'il y a des pertes de vies. Après le soulèvement de 2011 en Libye, les migrants clandestins ont tenté de fuir la situation chaotique dans le pays et de traverser la Méditerranée pour atteindre les côtes européennes.
 
Libye : L’Occident met la pression pour un gouvernement d’union
29-02-2016
L’Europe et les Etats-Unis continuent de mettre la pression sur les différentes factions libyennes pour qu’elles mettent en place un gouvernement d’union nationale au moment où on assiste dans le pays à une montée en puissance de l’Etat islamique. C’est dans cette mouvance que le tout nouveau ministre français des affaires étrangères, Jean Jacques Ayrault, a estimé qu’il n’ya d’ailleurs plus de temps à perdre pour que les Libyens installent ce nouveau gouvernement en toute sécurité. C’était à l’occasion d’une grande rencontre tenue à Munich (Allemagne) sur l’avenir de la Libye avec ses collègues des Etats-Unis, de l’Allemagne et d’Italie.
 
Libye : Le Conseil de sécurité rejette la levée de l’embargo sur les armes
11-04-2015
L’embargo sur l’exportation des armes vers la Libye sera maintenue jusqu’à nouvel ordre, c’est ce que vient de décider le Conseil de sécurité de l’ONU. La décision de maintien de l’embargo a été justifiée par les membres du Conseil de sécurité par la crainte que les armes tombent entre les mains des nombreux groupes armés dans ce pays dont le contrôle est partagé entre deux gouvernements installés à Tripoli et Tobrough.
 
Libye : Les factions belligérantes acceptent de reprendre les pourparlers
20-03-2015
Au terme d'une semaine dans l’impasse, les principales factions politiques de la Libye ont convenu de reprendre le dialogue, placé sous l’égide de l’ONU. Le député Aboubaker Eb' era a déclaré que la Chambre des représentants reconnue au plan international a unanimement voté et décidé de participer au dialogue tenu au Maroc. Le député a ajouté que l’émissaire spécial des Nations Unies en Libye Bernardino Leon a rencontré des membres de la Chambre des représentants et donné des «explications appropriées» sur les prochains pourparlers de paix. Depuis les troubles de 2011 qui ont conduit à la destitution de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, la Libye est en proie à un processus politique décousu à présent avec deux Parlements rivaux, la Chambre des représentants, laïque, et le CGN, soutenu par les islamistes.
 
Libye : Vers une croissance de la production pétrolière
11-03-2015
La Libye produit 200 000 barils/jour, contre 350 000 b/j ces dernières semaines. Mais à la suite de la récente reprise des activités au niveau des champs d’al-Msala et al-Serir, dans le Sud-est du pays, la production pétrolière libyenne devrait se renchérir. Pour rappel, la production pétrolière y a été suspendue sur ces deux champs, après que des hommes armés aient endommagé un pipeline réservé au transport de la production vers le port pétrolier d’al-Harriga à Tobrouk, un terminal pétrolier d’une capacité de 120 000 b/j. Confirmation d’Omran al-Zuei, porte-parole de l’Arabian Gulf Oil Company, succursale de la compagnie nationale libyenne de pétrole, pour qui les flux de la production pétrolière à travers ce pipeline sont encore limités.
 
Négociations de paix sur la Libye à Rabat : le Parlement libyen boude
28-02-2015
Face à la situation d’un pays en crise profonde, l’ONU a organisé plusieurs cycles de dialogues entre différentes parties, depuis le mois de septembre. Aux négociations de Rabat, capitale marocaine, la délégation du Parlement libyen a décidé de suspendre sa participation aux négociations de paix et de retirer ses 4 délégués, suite à un vote consécutif à de violentes attaques, notamment l’attaque à la bombe de vendredi à al-Gubba. Confirmation d’Issa Oraibi et d’Essam Jehani, députés au Parlement libyen. Rappelons que le conflit qui s’éternise en Libye a entrainé le déplacement de plus de 120 000 personnes et la Chambre des représentants accuse les factions rivales de répandre la violence, le terrorisme et l’extrémisme.
 
HRW dénonce les attaques répétées contre des journalistes libyens
24-02-2015
Les attaques systématiques contre les journalistes libyens par divers groupes armés ont été vigoureusement dénoncées, lundi dernier, par l’Organisation de défense des droits de l'Homme, Human Rights Watch (HRW). Les témoignages font état de violentes attaques, enlèvements, intimidations, menaces et éliminations physiques de journalistes en toute impunité au cours des2 dernières années. Des exactions qui ont d’ailleurs provoqué leur fuite vers de nombreux pays ou les contraignant à l'autocensure. HRW, qui a produit un rapport d’une cinquantaine de pages sur la question, révèle que l'échec des gouvernements successifs et les autorités provisoires à protéger les journalistes a effacé une grande partie de la liberté limitée des médias qui existait après le soulèvement qui a renversé en 2011 l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. Le rapport, intitulé, «La guerre contre les médias: les journalistes sous attaque en Libye» indique que les autorités n'ont demandé des comptes à personne pour les attaques contre les journalistes et les médias depuis 2012, dont la plupart ont été commis par des acteurs non étatiques.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 491
Toute l'actualité

Extraits de l'éditorial à paraître dans le magazine Les Afriques numéro 380, signé Abderrazzak...
[La suite...]

BMCE Bank of Africa a remporté hier, mardi, 22 mai à Busan en Corée du Sud, le Prix « Socially...
[La suite...]

Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle en...
[La suite...]

Peter Balerin, l'ambassadeur des États-Unis au Cameroun au cours de sa rencontre avec le chef de...
[La suite...]

L'Algérie a enregistré, durant les quatre premiers mois de l'année en cours, un déficit commercial...
[La suite...]

La Banque mondiale a annoncé, hier, dimanche qu'elle apportera un soutien technique au Soudan...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×