Libye : dékadhafisation musclée aux affaires étrangères Version imprimable
Libye
10-05-2013
Depuis la «révolution», le libyen lambda n’hésite plus à se faire justice lui-même pour contrer les lenteurs de l’administration. Le 28 avril, un groupe d’hommes armés, à bord d’une trentaine de véhicules dont plusieurs armés de canons anti-aériens, a pris en otage le ministère des affaires étrangères, réclamant l’épuration des agents de l'ancien régime et l'exclusion des ambassadeurs qui ont travaillé sous le règne de Mouammar Kadhafi.En examen par le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, une loi sur l'exclusion politique des collaborateurs du régime déchu de Mouammar Kadhafi, qui risque de mettre sur la touche plusieurs hauts responsables, provoque des remous, parmi la classe politique libyenne.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

En faisant exploser, samedi dernier, un camion piégé au centre de Mogadiscio, les terroristes...
[La suite...]

Le Groupement togolais d’assurances compagnie africaine d’assurances (GTAC2A-VIE), filiale du...
[La suite...]

À l’issue du dépouillement de plus de 95% des bulletins, la Commission électorale a dévoilé hier...
[La suite...]

Dans la lignée de ses consœurs, suite à l’adoption de la loi 103.12, relative aux établissements de...
[La suite...]

À la Conférence des Nations unies COP23 sur le climat à Bonn, du 6 au 17 novembre 2017, 19...
[La suite...]

Rallier Tanger à Casablanca en deux heures contre cinq actuellement, c’est ce que devrait permettre...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×