Libye : dékadhafisation musclée aux affaires étrangères Version imprimable
Libye
10-05-2013
Depuis la «révolution», le libyen lambda n’hésite plus à se faire justice lui-même pour contrer les lenteurs de l’administration. Le 28 avril, un groupe d’hommes armés, à bord d’une trentaine de véhicules dont plusieurs armés de canons anti-aériens, a pris en otage le ministère des affaires étrangères, réclamant l’épuration des agents de l'ancien régime et l'exclusion des ambassadeurs qui ont travaillé sous le règne de Mouammar Kadhafi.En examen par le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, une loi sur l'exclusion politique des collaborateurs du régime déchu de Mouammar Kadhafi, qui risque de mettre sur la touche plusieurs hauts responsables, provoque des remous, parmi la classe politique libyenne.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’exigence de l’accroissement du rendement des produits agricoles, halieutiques et de l’industrie...
[La suite...]

Deux nouvelles usines aéronautiques ont été inaugurées le 4 juillet 2018 à Casablanca, ce qui est...
[La suite...]

La Banque des Etats de l’Afrique centrale rappelle aux banques commerciales de se conformer aux...
[La suite...]

Nouakchott, la capitale de la Mauritanie a abrité le 1er et 2 juillet 2018, le 31è sommet de...
[La suite...]

Les ministres des Transports et de l’Aviation civile de la Communauté économique et monétaire de...
[La suite...]

Plus de 10 000 djihadistes en Afrique, 343 attentats recensés et au moins 2 600 victimes, le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×