Libye : dékadhafisation musclée aux affaires étrangères Version imprimable
Libye
10-05-2013
Depuis la «révolution», le libyen lambda n’hésite plus à se faire justice lui-même pour contrer les lenteurs de l’administration. Le 28 avril, un groupe d’hommes armés, à bord d’une trentaine de véhicules dont plusieurs armés de canons anti-aériens, a pris en otage le ministère des affaires étrangères, réclamant l’épuration des agents de l'ancien régime et l'exclusion des ambassadeurs qui ont travaillé sous le règne de Mouammar Kadhafi.En examen par le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, une loi sur l'exclusion politique des collaborateurs du régime déchu de Mouammar Kadhafi, qui risque de mettre sur la touche plusieurs hauts responsables, provoque des remous, parmi la classe politique libyenne.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’Ouganda, limitrophe du Soudan du Sud, abrite dans des camps plus d’un million de réfugiés, dont...
[La suite...]

La filiale camerounaise du groupe français Bolloré, concessionnaire du chemin de fer au Cameroun,...
[La suite...]

Les résultats en hausse de cette banque semblent avoir relégué au second plan les détournements de...
[La suite...]

Après Patrice Talon au Bénin qui a abandonné son projet de nouvelle Constitution, Ibrahim Boubacar...
[La suite...]

Royal Air Maroc et Boeing ont révélé, ce mercredi 21 juin 2017, la commande d’une conversion du...
[La suite...]

Les forums et autres séminaires sont utiles à plus d’un titre, en ce sens que ce sont des...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×