Libye : la charia comme fondement de la constitution Version imprimable
Libye
02-11-2011

"Au moment de la cérémonie de proclamation de la libération effective de la Libye, dimanche 23 octobre à Benghazi, Mustapha Abdeljalil, président du Conseil national de transition (CNT), a martelé que la prochaine constitution libyenne aurait pour fondement la charia ou loi de la religion musulmane.

Face à plusieurs milliers de ses concitoyens, il a souligné : « En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violera la charia sera légalement nulle et non avenue. »

Pour nombre d’observateurs, une telle décision ne surprend pas.

Déjà vers la moitié du mois de septembre, il avançait à qui voulait bien l’entendre que « l’islam serait la principale source de législation dans la nouvelle Libye », mais avait rejeté toute idéologie extrémiste.

Ainsi, outre l’ouverture de banques islamiques, de nouvelles pratiques seront en vigueur, notamment celles relatives au code de la famille. "

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les autorités académiques de l’Ecole Inter-Etats des Sciences et Médecines Vétérinaires de Dakar...
[La suite...]

Les enjeux sécuritaires ont dominé la visite du président français au Cameroun, François Hollande...
[La suite...]

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique