Libye : la charia comme fondement de la constitution Version imprimable
Libye
02-11-2011

"Au moment de la cérémonie de proclamation de la libération effective de la Libye, dimanche 23 octobre à Benghazi, Mustapha Abdeljalil, président du Conseil national de transition (CNT), a martelé que la prochaine constitution libyenne aurait pour fondement la charia ou loi de la religion musulmane.

Face à plusieurs milliers de ses concitoyens, il a souligné : « En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violera la charia sera légalement nulle et non avenue. »

Pour nombre d’observateurs, une telle décision ne surprend pas.

Déjà vers la moitié du mois de septembre, il avançait à qui voulait bien l’entendre que « l’islam serait la principale source de législation dans la nouvelle Libye », mais avait rejeté toute idéologie extrémiste.

Ainsi, outre l’ouverture de banques islamiques, de nouvelles pratiques seront en vigueur, notamment celles relatives au code de la famille. "

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après une première en septembre 2015, l’industrie sucrière mondiale se retrouve pour une seconde...
[La suite...]

Les travaux de la 41ème Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf se sont poursuivis,...
[La suite...]

La 41ème Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, qui se tient depuis hier à...
[La suite...]

Les compagnies africaines, réunies au sein de la Fanaf (Fédération des sociétés d’assurance de...
[La suite...]

Dans une étude intitulée «The World in 2050 - The long view: how will the global economic order...
[La suite...]

Les chefs d’État de la Communauté économique monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) se retrouvent...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×