Libye : la charia comme fondement de la constitution Version imprimable
Libye
02-11-2011

"Au moment de la cérémonie de proclamation de la libération effective de la Libye, dimanche 23 octobre à Benghazi, Mustapha Abdeljalil, président du Conseil national de transition (CNT), a martelé que la prochaine constitution libyenne aurait pour fondement la charia ou loi de la religion musulmane.

Face à plusieurs milliers de ses concitoyens, il a souligné : « En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violera la charia sera légalement nulle et non avenue. »

Pour nombre d’observateurs, une telle décision ne surprend pas.

Déjà vers la moitié du mois de septembre, il avançait à qui voulait bien l’entendre que « l’islam serait la principale source de législation dans la nouvelle Libye », mais avait rejeté toute idéologie extrémiste.

Ainsi, outre l’ouverture de banques islamiques, de nouvelles pratiques seront en vigueur, notamment celles relatives au code de la famille. "

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Dans cet entretien, Christian Harbulot défend entre autres que la démarche IE, plus facile à...
[La suite...]

La femme du chef de l’Etat congolais, Antoinette Sassou-Nguesso, a été convoquée, lundi 27 juin,...
[La suite...]

L’ingénieur statisticien économiste mauritanien, Mamadou Lamine N'Dongo, qui occupait les fonctions...
[La suite...]

Le Brexit l'a emporté avec près de 52% des voix à l'issue du référendum du 23 juin 2016. La...
[La suite...]

L’Afrique comptera deux fois plus de consommateurs aisés que le Royaume-Uni en 2020, selon le...
[La suite...]

En dépit du premier rejet par la commission bancaire du dossier d’obtention d’agrément bancaire...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :