Mali
Mali : acquisition de 44 % du capital d’Albatros Energy par AIIM
20-06-2017
African Infrastructure Investment Managers (AIIM), capital-investisseur dans les projets d’infrastructure en Afrique, vient d’annoncer l’acquisition de 44 % dans Albatros Energy au Mali, par son fonds AIIF3. A travers un Partenariat Public Privé, Albatros Energy construira, possédera, exploitera et transférera une centrale thermique de 90 mégawatts (MW) à Kayes, dans l'ouest du pays. Il s’agit du premier projet de production indépendante d'énergie (IPP) pour alimenter le réseau électrique national de ce pays d’Afrique de l’ouest.
A noter qu’AIIM, membre d’Old Mutual Alternative Investments, investit dans les projets d’infrastructure en Afrique depuis l’an 2000 avec une expérience acquise à travers 7 fonds d’investissement dédiés aux infrastructures. AIIM gère actuellement des actifs valorisés à 1,9 milliard de $, couvrant les secteurs de l’énergie, des télécommunications, des transports, et opérant dans 11 pays à travers l’Afrique de l’est, l’Afrique de l’ouest et l’Afrique australe. Le portefeuille d’investissement d’AIIM couvre tous les sous-secteurs du secteur de l’énergie, allant des projets d’énergies renouvelables aux projets de centrales thermiques, avec une capacité de production combinée de plus de 2 250 MW
 
Mali : Attijariwafa bank lance le Club Afrique Développement
05-05-2017
Le groupe Attijariwafa bank et BIM SA vont procéder, lundi 11 mai 2017 à 15 heures à l’hôtel Radisson Blu, Bamako, au lancement officiel du Club Afrique Développement Mali. Le choix du thème pour ce lancement tourne autour de «Investir au Mali».
L’institutionnalisation de cette nouvelle structure s’inscrit dans le sillage de la dynamique du Forum International Afrique Développement, organisé par le Club Afrique Développement, sous l’égide de son actionnaire de référence, la SNI, et auquel la communauté économique du Mali prend part depuis sa création en 2010.
Pour rappel, l’offre du Club s’articule autour du plaidoyer économique au nom du secteur privé africain, de la mise en relation d’entreprise à entreprise, et de la mise en réseau des banques de projets d’investissements des Etats et les grands investisseurs. Il compte aujourd’hui plus de 400 membres dans 12 pays du continent, après un lancement de ses représentations dans 6 pays, à savoir le Sénégal, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, la République du Congo, le Gabon et le Cameroun.
 
Energie solaire : Akon inaugure Solektra au Mali
19-01-2017
Solektra est une ligne d’assemblage de lampadaires solaires, sise à Bamako. Elle a été inaugurée le 13 janvier dernier par la star planétaire Akon, copropriétaire avec ses associés Samba Bathily et Thione Niang. Nécessitant un 2 millions d’euros, mais 10 millions d’euros dans la recherche & développement, la ligne d’assemblage permettra en pleine capacité de produire 30 000 lampadaires solaires. Aussi, nous apprenons que cette usine, réalisée avec la start-up bordelaise Sunna Design, pourrait employer jusqu’à 30 personnes. Thomas Samuel, fondateur et dirigeant de Sunna Design, a alors soutenu : «Les lampadaires que nous avons développés peuvent fonctionner dans des environnements difficiles, avec du sable, des pluies, pendant 10 ans».
 
Mali : Arrestation d’un grand dirigeant jihadiste
30-11-2015
Allaye Bocari Dia, bras droit d’Amadou Koufa, prédicateur radical et chef du Front de libération du Macina (FLM) a été mis hors d’état de nuire par l’armée malienne. Le jihadiste de renom a été arrêté par l’armée malienne à hauteur de Mopti au centre du pays. Il a été finalement transféré à Bamako. Allaye Bocari Dia est présenté comme le financier du FLM et son arrestation sonne comme un coup dur pour les extrémistes et jihadistes du Nord-Mali. Le groupe apparu en début 2015 dans la zone nord du Mali est dirigé par Amadou Koufa, un prédicateur Peul qui a l’ambition de créer un État islamique au centre du Mali. Le FLM essaie de dérouler un vaste plan de déstabilisation du Mali.
 
Alerte Mali : Deux marocains parmi les otages
20-11-2015
Mustapha AIT RADI responsable de la société Remorque Équipement et OUADIE LAHLOU, Directeur BMCE Bank of Africa, figurent parmi les otages encore détenus par les deux assaillants du Radisson Blu de Bamako.

Les preneurs d’otage de Bamako détiendraient des personnalités. Outre des responsables marocains, des sources autorisées évoquent qu'un haut dirigeant algérien de la DRS (Direction des Renseignements) a été libéré par la GIGN Malienne et les forces spéciales françaises.

Une réunion de crise devra se tenir avant 18 heures locales autour du président IBK et son premier ministre au palais Koulouba

Ismael Aidara
 
Mali : Proparco et le belge BIO financent Azalai
12-10-2015
Le groupe hôtelier panafricain Azalai prend une bouffée d’oxygène. La filiale de l’Agence française de développement destinée à accompagner le secteur privé en joint-venture avec le guichet belge BIO ont accordé une ligne de crédit à Azalai.
En proie à de récurrents soubresauts politico-militaires dans le Nord du Mali, le secteur touristique et hôtelier bat de l’aile. La multiplicité des groupes jihadistes dans le Nord et les contraintes sécuritaires ont porté un lourd préjudice à la destination malienne. Proparco, filiale de l’AFD, et le belge BIO se sont associés pour l’octroi d’une ligne de crédit au profit du groupe hôtelier Azalai affecté l’an dernier par la furie des partisans de la révolution populaire du 30 octobre 2014. Azalai, propriété de l’homme d’affaires malien, Mossadeck Baly, construit en ce moment un hôtel haut de gamme à Abidjan et est en prospection avancée dans certaines capitales africaines.

Ismael Aidara
 
Mali : Le barrage de Kenié lancé par Eranove
27-06-2015
À travers sa filiale Kenié Énergie Renouvelable, le groupe panafricain Eranove et le gouvernement de la République du Mali ont signé une convention de concession d’une durée de 30 ans pour le financement, le développement, la construction et l’exploitation du barrage hydroélectrique de Kenié, à Baguinéda sur le fleuve Niger, situé à 35 km à l’est de Bamako. Avec une puissance installée de 42 MW, le barrage de Kenié produira environ 175 gigawatts-heures (GWh), d’après les premières simulations. Cette estimation correspond à la consommation annuelle moyenne de 175 000 foyers équivalents. La construction du barrage, qui permettra au Mali de mieux exploiter son potentiel hydroélectrique et par le fait même de réduire sa dépendance aux hydrocarbures importés, devrait démarrer en 2016 pour une mise en service en 2020.
 
Mali : La fraude a fait perdre 233 millions d’euros à l’État
21-05-2015
Selon les conclusions des rapports 2013 et 2014 remis au président, Ibrahima Boubacar Keïta, les malversations et la mauvaise gestion ont fait perdre 153 milliards de f CFA, l’équivalent de 233 millions d’€, à l’État malien entre 2010 et 2013. De manière plus détaillée, les comptes rendus concernant les exercices des administrations publiques de ces annéeslà, menés par Amadou Ousmane Touré, vérificateur général du pays, font état de «80,21 Mrds de f CFA dont 12,28 milliards de f CFA de fraude et 67,93 Mrds de mauvaise gestion, au titre du rapport annuel 2013, et 72,97 milliards de f CFA dont 33,95 milliards de fraude et 39, 02 milliards de f CFA de mauvaise gestion, au titre du rapport annuel 2014».
 
Mali : L’opposition dénonce l’accord de paix
27-03-2015
Une dizaine de partis de l’opposition malienne critiquent le pré-accord signé par le gouvernement le 1er mars à Alger. Dans une déclaration commune, plusieurs partis de l’opposition malienne dont l'URD de Soumaila Cissé et le Parena de Tiébilé Dramé, ont annoncé que le pré-accord de paix intermalien est «déséquilibré». Abdoulaye Diallo, président du PDES également signataire de la déclaration, a dit à la BBC que l’opposition «doute de la capacité du gouvernement malien à mettre en œuvre les engagements financiers contenus dans cet accord». Il a ajouté que l’opposition «aurait souhaité un autre accord» pour le Mali, et que le gouvernement malien aurait dû parapher le préaccord en dernier lieu, seulement après que toutes les parties l’aient paraphé. Cette sortie de l'opposition malienne intervient au moment où les tractations se déroulent à Kidal entre les mouvements séparatistes touaregs sur l'opportunité ou non de parapher le pré-accord de paix
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 329
Toute l'actualité

Le 30 janvier 2017, à l’occasion du 28ème Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le Maroc a...
[La suite...]

Du 28 juillet au 31 aout 2017, à Abuja au Nigéria, le gouvernement fédéral du Nigéria et la Cocoa...
[La suite...]

L’usage des drones par la secte terroriste nigériane Boko Haram est source d’inquiétudes dans la...
[La suite...]

Les fonds alloués par la Banque mondiale (BM) au Cameroun pour l’année fiscale 2016-2017, en guise...
[La suite...]

Le Maroc abrite le 1er Forum des managers territoriaux et des instituts de formation ciblant les...
[La suite...]

Pour sa 20ème édition en 40 ans d’existence, le Festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK),...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×