Accès abonné :              
Mali : Alger dénonce « l'attitude inamicale » de Bamako Version imprimable
Mali
04-03-2010
L'Algérie a qualifié la décision des autorités maliennes de libérer 4 terroristes d'Al Qaida en échange d'un otage français de « dangereuse » et a dénoncé « l'attitude inamicale » du gouvernement malien.
 
Le Ministère des affaires étrangères estime que la libération « sous le prétexte fallacieux qu'ils ont été jugés et qu'ils ont purgé leurs peines, viole les résolutions pertinentes et contraignantes du Conseil de sécurité des Nations Unies et les engagements bilatéraux, régionaux et internationaux de lutte contre le terrorisme ».
 
De ce fait, les autorités algériennes ont rappelé leur ambassadeur à Bamako pour consultation et ont convoqué celui du Mali à Alger pour « demander des explications » sur cette libération de quatre terroristes, dont les deux Algériens Mohamed Ben Ali et Tayeb Nail, sous l'effet d'une demande d'extradition formulée par l'Algérie en 2009.
 
< Précédent   Suivant >