Maroc
Morocco Awards : double distinction à la Banque Populaire
17-11-2017
L’édition 2017 des Morocco Awards vient de connaître son épilogue. La Banque populaire y remporte deux distinctions. En effet, au cours de la 8e édition, tenue, mercredi 15 novembre à Casablanca, et placée sous le thème «Les marques marocaines au coeur de notre quotidien», le groupe Banque Populaire a raflé deux trophées dans les catégories Prix de la Marque qui se développe à l’international, décerné en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), et Prix du Public, attribué sur la base des votes des consommateurs qui désignent ainsi leur marque préférée.
En marge de la cérémonie de remise des Prix, Asma Lebbar, directrice du Cabinet de la Présidence & Communication Groupe, qui représentait la Banque Populaire, a notamment indiqué: « Nous sommes très honorés de recevoir ces deux récompenses. Tout d’abord, le Prix de la Marque qui se développe à l’international représente à nos yeux une reconnaissance d’une symbolique importante, notamment en ce qui concerne nos actions engagées en faveur du développement socioéconomique dans la région. Ensuite, être plébiscité par les Marocains -à travers le Prix du Public- est un immense honneur, mais aussi un challenge exaltant. ». On peut le croire, ces récompenses viennent sanctionner les efforts déployés par les entreprises marocaines, de promouvoir les marques marocaines, en particulier celles des « Champions nationaux » et celles qui représentent le Maroc à l’international.
 
Maroc: le budget 2018 d'investissement de la pêche maritime bondi de 27%
10-11-2017
Le budget consacré au secteur de la pêche maritime s’élève à 732,5 millions de dirhams (MDH) au titre de l’année 2018, a indiqué, jeudi à Rabat, la secrétaire d’État chargée de la Pêche maritime, Mbarka Bouaida.
Le budget de fonctionnement s’élève à 422,3 MDH, en hausse de 24,7 % par rapport à 2017, tandis que le budget d’investissement se chiffre à 310,09 MDH (+26,7 %) en comparaison avec l’année écoulée, a précisé Bouaida, qui s’exprimait devant la Commission des secteurs productifs de la Chambre des représentants, en présence du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.
Le budget de fonctionnement se répartit entre l’avancement social et professionnel et la sécurité des pêcheurs (26,11 MDH), le développement du secteur de la pêche et la valorisation des ressources (151,58 MDH), la gouvernance (51,06 %), les dépenses de personnel (193,6 MDH), alors que le budget d’investissement se répartit entre l’avancement social et professionnel et la sécurité des pêcheurs (16,98 MDH), le développement du secteur de la pêche et la valorisation des ressources (270,55 MDH) et la gouvernance (22,56 MDH), a indiqué la responsable.
Parmi les principaux projets programmés dans le cadre du budget d’investissement figurent notamment le soutien au Fonds de développement de la pêche (100 MDH), répartis entre l’Office national de la pêche-ONP (40 MDH) dans le cadre de la convention relative au financement des investissements qui seront lancés dans le cadre de la gestion des ports, 30 MDH au profit de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la région de l’Oriental dans le cadre de la convention d’indemnisation des pêcheurs après la perte de leurs filets, ainsi que 3,5 MDH au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale et l’équipement des navires de pêcheurs de Sidi Ifni (25 MDH), a-t-elle précisé.
Ces projets portent également sur les projets intégrés de pêche artisanale (45 MDH), le soutien à l’ONP (50 MDH), l’Institut national de recherche halieutique (50 MDH) et l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (15 MDH).
Il s’agit également du contrôle et de valorisation des ressources halieutiques (5,15 MDH) et l’équipement des services centraux et extérieurs (22 MDH)
 
Marrakech: Nigeria-Morocco Business Women Summit & Exhibition
03-11-2017
Pluriflash Nigeria Ltd et l’«Association Marocaine pour le Développement en Afrique» organisent, à Marrakech du 15 au 17 novembre2017 au Musée Mohammed VI pour la civilisation de l'eau au Maroc, le premier «Nigeria-Morocco Business Women Summit & Exhibition» auquel prendront part une cinquantaine de sociétés du Nigéria.
La rencontre s’inscrit dans le sillage d’une coopération sud-sud forte et solidaire entre pays africains, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI promeut depuis plus d’une décennie et d’un accord signé entre le Maroc et le Nigéria pour la réalisation d’un projet de gazoduc sur la façade Atlantique, auxquels s’ajoutent une quinzaine d’autres accords dans différents secteurs d’activité à caractère économique, social et culturel. A noter qu’elle est placée, sous la présidence effective de la Première Dame du Nigéria, Mme Aisha M. BUHARI, et vise :
- L’instauration de partenariats entre les Femmes d’affaires du Nigéria et celles du Maroc ;
- Le débat sur les opportunités d’affaires entre les femmes et les hommes d'affaires marocains et la délégation du Nigéria ;
- La mise en avant des investissements directs étrangers des femmes d'affaires marocaines au Nigéria et vice-versa ;
- La compréhension de l'environnement des affaires pour les femmes au Nigéria et au Maroc ; - Le travail sur un modèle de bonne gouvernance transparent et durable pour les entrepreneurs dans les deux pays ;
- La création d’une plateforme dynamique qui aidera les entrepreneures panafricaines en général et celles du Nigéria et du Maroc en particulier à fructifier l’entreprenariat ;
- La création de l’association des Femmes d’affaires du Nigéria et du Maroc.

D’ores et déjà un certain nombre de personnalités, outre la Première Dame du Nigéria, ont confirmé leur participation. Il s’agit de Hajya Aisha ABUBAKAR., ministre d’Etat chargée du Commerce et de l’Investissement, Hajya Khadijah BUKAR ABBA IBRAHIM, ministre d’Etat chargée des Affaires étrangères, des officiels de différents ministères, agences et organismes pour la promotion des investissements, du développement et de l’entreprenariat ainsi que les épouses de plus d’une dizaine de gouverneurs d’Etats fédéraux…
 
Maroc : conclave régionale sur la migration
30-10-2017
Du lundi 30 octobre au mercredi 1er novembre 2017, se tient au Palais des congrès de Skhirat une Retraite régionale sur la migration. Ce sont quelque 11 ministres des Affaires étrangères, ministres d'Etat et Vice-ministres africains représentant toutes les régions de l'Afrique qui y seront en conclave. Il est aussi annoncé la participation de représentants de l'UA et COMESA, CEMAC, CEDEAO, CEN-SAD, UMA, la représentante personnelle du SG de l’ONU pour la migration, du Pacte, de l’ONUDC, du HCR, de l’OIM et du Pacte Mondial en plus d'universitaires, centres de recherches et la société civile travaillant sur la migration.
La première journée sera marquée par les allocutions de Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Louise Arbour, Représentante Personnelle du SG de l’ONU et un ministre d’un pays africain.
 
Dakar : présentation des outils pédagogiques de la F. M. VI pour la Protection de l’Environnement
11-10-2017
La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et l’ISESCO organisent, du mardi 10 au mercredi 11 octobre 2017 à Dakar au Sénégal, un séminaire de présentation d’outils pédagogiques pour l’éducation et la sensibilisation à l’environnement. Il s’agit d’un atelier régional Sud-Sud sur les outils pédagogiques de sensibilisation et d’éducation à l’Environnement. Une occasion pour partager avec les autres pays du continent, venus de Mauritanie, de Guinée, de Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina et du Sénégal, une expertise, des engagements et un réseau de partenaires internationaux comme l’ISESCO, le PNUE, la FAO et l’UNESCO. Pour rappel, cette structure est notamment partie prenante du programme d’action global de l’UNESCO (GAP) qui réunit plus de 120 partenaires au niveau mondial (réseau régional, experts, Universitaires, Chercheurs, ONG…) et dont elle est membre depuis 2014. L’objectif de ce programme étant de former les éducateurs, principaux vecteurs de changement des comportements facilitant l’apprentissage des principes du développement durable auprès des apprenants.
 
Tanger : inauguration de la première usine de pales d'éoliennes en Afrique et au Moyen-Orient
11-10-2017
Siemens Gamesa a officiellement inauguré son usine de fabrication de pales d’éoliennes à Tanger au Maroc. Au cours d’une cérémonie, présidée par Moulay Hafid El Alamy, ministre marocain de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Économie numérique et Markus Tacke, GDP de Siemens Gamesa Energies renouvelables (SGRE), il a été précisé que l’usine de 37 500 m² se situe dans la zone industrielle de Tanger, à environ 35 km du Port de Tanger Med et a nécessité un investissement de 100 millions d’euros, générant 600 emplois. Idéalement positionnée entre l'Europe et l'Afrique, elle produira des pales à partir de matériaux composites pour l'Exportation vers l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.
 
Kénitra : 3ème édition de Ta3mal Camp Ambassadors
11-10-2017
Microsoft et Silatech viennent d’organiser à Kenitra la 3ème édition de Ta3mal Camp Ambassadors. Ce sont 50 jeunes de l’écosystème Ta3mal qui étaient en conclave. Une rencontre fort utile au renforcement de l’employabilité et l’insertion économique et sociale des jeunes, en ce qu’elle apporte en termes de formation professionnelle et de développement personnel. En effet, le camp de formation, qui a réuni 4 générations d’ambassadeurs Ta3mal, leur a permis de travailler sur comment améliorer l’employabilité, promouvoir l’entrepreneuriat et s’engager efficacement auprès de leurs communautés respectives, tout en mettant l’accent sur les Best Practices, avec au menu des ateliers, des travaux de groupe et des plénières. Hicham Iraqi Houssaini, directeur général de Microsoft Maroc, n’a pas manqué de soutenir que : « Ce camp est une occasion annuelle pour réunir les ambassadeurs de l’écosystème Ta3mal au Maroc. A travers cet événement nous cherchons à améliorer et renforcer leurs compétences en matière de coaching et d’orientation personnelle et professionnelle ».
 
Casablanca : Greenpeace dévoile « Maroc - Exploiter l'énergie du soleil »
11-10-2017
Greenpeace Monde Arabe et Afrique du Nord a dévoilé son court documentaire “Maroc - Exploiter l'énergie du soleil”, qui met en lumière l’incroyable potentiel de l'énergie solaire décentralisée lorsqu’il s’agit d'améliorer le quotidien des citoyens marocains, et en particulier celui des plus vulnérables. Le documentaire relate les efforts en cours de Greenpeace au royaume pour faire avancer le déploiement des énergies renouvelables essentiellement au niveau décentralisé tout en faisant partie de son engagement continu auprès des communautés marocaines locales et des acteurs environnementaux. Justement, Dimitris Gkotsis, réalisateur du film a révélé: « Afin de raconter une histoire avec des images, il faut regarder plus loin que ce qui est capturé par la caméra. Il y a cette règle chez les cinéastes à propos du “mur” imaginaire qui existe entre l’objectif de la caméra et le public. Et la plupart du temps, c’est là où l’histoire prend vie. Derriere la camera ! Donc si le public ressent ce qu’il ne peut pas voir, alors nous avons une histoire bien racontée ! ». Pour Ghalia Fayad, directrice du programme Monde Arabe et Afrique du Nord de Greenpeace : « Le film raconte l’histoire des gens du Maroc, de la dure réalité de leur vie au quotidien à la perspective d’avoir à portée de main une source d'énergie durable, sûre, et infinie qui pourrait éclaircir leur futur. Il est temps que l'énergie solaire décentralisée devienne réalité dans le pays ».
 
Casablanca : 2ème Forum AEFS
11-10-2017
L’AEFS (Association des Experts Africains de Sécurité Sanitaire des Aliments) annonce l’organisation de son second Forum, sous le thème « La Maîtrise de la Sécurité Sanitaire des Aliments : Clef pour booster la compétitivité de l’Afrique ». Dans un document rendu public, il a été indiqué que la rencontre est prévue du 30 novembre au 1er décembre 2017 à Casablanca. ePour cette deusième éditio, l’AEFS compte parmi ses partenaires la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services de Casablanca-Settat, l'Université Hassan II de Casablanca, la Faculté des Sciences de Ben M'Sik de Casablanca…
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 2306
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×