Mauritanie : La médiation sénégalaise veut des pressions américaines… Version imprimable
Mauritanie
18-06-2009
Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a sollicité l'aide des Etats-Unis dans l'application de l'accord conclu entre les protagonistes de la crise mauritanienne. L'accord prévoit la formation d'un gouvernement d'union nationale et d'une commission électorale composée des principaux protagonistes, en l'occurrence le général Mohamed Ould Abdelaziz, le Front national de défense de la démocratie (FNDD) et le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) d'Ahmed Ould Daddah. Par ailleurs, le décret désignant le gouvernement devra être signé par le président déchu, Ould Cheikh Abdellahi, qui démissionnera « volontairement ». Mais ce dernier conditionne cette phase de l'accord à la dissolution du Haut conseil d'Etat (HCE) et son retour au Palais présidentiel.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les enjeux sécuritaires ont dominé la visite du président français au Cameroun, François Hollande...
[La suite...]

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique