Mauritanie : La médiation sénégalaise veut des pressions américaines… Version imprimable
Mauritanie
18-06-2009
Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a sollicité l'aide des Etats-Unis dans l'application de l'accord conclu entre les protagonistes de la crise mauritanienne. L'accord prévoit la formation d'un gouvernement d'union nationale et d'une commission électorale composée des principaux protagonistes, en l'occurrence le général Mohamed Ould Abdelaziz, le Front national de défense de la démocratie (FNDD) et le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) d'Ahmed Ould Daddah. Par ailleurs, le décret désignant le gouvernement devra être signé par le président déchu, Ould Cheikh Abdellahi, qui démissionnera « volontairement ». Mais ce dernier conditionne cette phase de l'accord à la dissolution du Haut conseil d'Etat (HCE) et son retour au Palais présidentiel.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le Royaume-Uni, qui a été beaucoup plus le porte-parole des États-Unis en Europe, a une adhésion au...
[La suite...]

Le jeune industriel tanzanien Mohammed Dewji, surnommé le tycoon, a annoncé la création de près de...
[La suite...]

Exclusivement pour nos lecteurs, Réda Faceh, directeur du développement Afrique du Nord & de...
[La suite...]

Libéré dans la soirée du 23 juin, Karim Wade, le fils aîné de l'ex-président sénégalais Abdoulaye...
[La suite...]

En détention depuis avril 2013 à la prison centrale de Reubeuss à Dakar, Karim Meïssa Wade a été...
[La suite...]

L'ancien vice-président congolais, leader du MLC, reconnu coupable, il y a trois mois, de crimes de...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :