Mauritanie : Manifestation réprimée des opposants au régime militaire Version imprimable
Mauritanie
17-04-2009

La marche, interdite, des manifestants du Front national de défense de la démocratie (FNDD) s’est transformée en échauffourées avec les éléments de la police, le jeudi 2 avril à Nouakchott.

Les marcheurs ont brûlé des pneus et jeté des pierres alors que les policiers ripostaient par des jets de grenades.

On compte plusieurs blessés parmi les manifestants.

La foule, à la tête de laquelle se trouvait le président de l’Assemblée nationale, Messoud Ould Boulkheir, scandait des slogans rejetant l’agenda unilatéral établi par le Haut conseil d’Etat, qui a décidé d’organiser une élection présidentielle le 6 juin prochain.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L'endettement mondial atteint des records sous l'impulsion de la Chine, au point de dépasser...
[La suite...]

Plus de 200 enfants ont été libérés de différents groupes armés au Soudan du Sud, annonce ce...
[La suite...]

Une aide de trois millions d'euros au nouveau Parlement de Sierra Leone, a annoncé L'Union...
[La suite...]

Quelques jours après les bombardements de la coalition regroupant la France, les Etats-Unis et la...
[La suite...]

Lundi, un porte-parole de la police locale a confirmé l'assassinat de quatre policiers lors d'une...
[La suite...]

La Banque mondiale (BM) vient d'approuver une enveloppe de 210 millions de dollars pour le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×