Mauritanie : Manifestation réprimée des opposants au régime militaire Version imprimable
Mauritanie
17-04-2009

La marche, interdite, des manifestants du Front national de défense de la démocratie (FNDD) s’est transformée en échauffourées avec les éléments de la police, le jeudi 2 avril à Nouakchott.

Les marcheurs ont brûlé des pneus et jeté des pierres alors que les policiers ripostaient par des jets de grenades.

On compte plusieurs blessés parmi les manifestants.

La foule, à la tête de laquelle se trouvait le président de l’Assemblée nationale, Messoud Ould Boulkheir, scandait des slogans rejetant l’agenda unilatéral établi par le Haut conseil d’Etat, qui a décidé d’organiser une élection présidentielle le 6 juin prochain.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Accompagné de M. Aziz Mekouar chargé des négociations multilatérales et de toute l’équipe de...
[La suite...]

Dans un arrêt rendu, ce 28 avril 2016 à Ouagadougou, la Cour de cassation du Burkina à cassé le...
[La suite...]

Moins d'un an après le lancement de ses activités sur la place financière dakaroise, la Banque de...
[La suite...]

« Résilience africaine face aux risques climatiques et catastrophes naturelles », tel est le thème...
[La suite...]

Le braconnage est en train de causer des ravages dans le continent africain. Si rien n’est fait,...
[La suite...]

L’Algérie a besoin d’un discours cohérent et transparent, une nouvelle politique économique,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :