Mauritanie : Manifestation réprimée des opposants au régime militaire Version imprimable
Mauritanie
17-04-2009

La marche, interdite, des manifestants du Front national de défense de la démocratie (FNDD) s’est transformée en échauffourées avec les éléments de la police, le jeudi 2 avril à Nouakchott.

Les marcheurs ont brûlé des pneus et jeté des pierres alors que les policiers ripostaient par des jets de grenades.

On compte plusieurs blessés parmi les manifestants.

La foule, à la tête de laquelle se trouvait le président de l’Assemblée nationale, Messoud Ould Boulkheir, scandait des slogans rejetant l’agenda unilatéral établi par le Haut conseil d’Etat, qui a décidé d’organiser une élection présidentielle le 6 juin prochain.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’édition 2017, tenue du 19 au 25 septembre, a axé ses travaux sur le thème «Priorité à l’être...
[La suite...]

Lors de son allocution à la Tribune des Nations unies, lors de l’ouverture de la 72ème Assemblée...
[La suite...]

Engagés dans un conflit maritime dans la partie continentale de l’océan Atlantique regorgeant selon...
[La suite...]

La Banque islamique de développement (BID) etl’Association pour le développement de l’éducation en...
[La suite...]

À fin juin 2017, le groupe Attijariwafa bank, présent dans 26 pays, notamment en Afrique au sud du...
[La suite...]

Le 30 janvier 2017, à l’occasion du 28ème Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le Maroc a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×