Mauritanie : Manifestation réprimée des opposants au régime militaire Version imprimable
Mauritanie
17-04-2009

La marche, interdite, des manifestants du Front national de défense de la démocratie (FNDD) s’est transformée en échauffourées avec les éléments de la police, le jeudi 2 avril à Nouakchott.

Les marcheurs ont brûlé des pneus et jeté des pierres alors que les policiers ripostaient par des jets de grenades.

On compte plusieurs blessés parmi les manifestants.

La foule, à la tête de laquelle se trouvait le président de l’Assemblée nationale, Messoud Ould Boulkheir, scandait des slogans rejetant l’agenda unilatéral établi par le Haut conseil d’Etat, qui a décidé d’organiser une élection présidentielle le 6 juin prochain.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le 27ème Sommet Afrique-France s’est tenu les 13 et 14 janvier 2017, à Bamako, au Mali. Près de 35...
[La suite...]

Bamako, capitale du Mali, va abriter, les 13 et 14 janvier 2017, le 27ème Sommet Afrique-France....
[La suite...]

L’autocrate de Banjul, guerrier dans la journée et négociateur au cours de la nuit, engage...
[La suite...]

Le retour du Maroc à la maison mère se précise. Le Roi Mohammed VI met les bouchées doubles et...
[La suite...]

Dans le sens de l’élan du Maroc vers ses voisins africains, le Royaume vient de décider de porter...
[La suite...]

Djibouti a inauguré la ligne qui le relie à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Le tronçon aurait...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :