Accès abonné :              
Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTFace à l'internationalisation de la filière, l'usine Renault-Algérie sera-t-elle rentable ?
PIED DE LETTRETourisme L'alternative locale
RELATIONS INTERNATIONALESLibye États-Unis, France, Italie, Allemagne et Royaume-Uni condamnent la violence
DOSSIERTourisme en danger, entre menaces terroristes et Ebola
Entreprises et MarchésÉGYPTE Promotion du tourisme
Entreprises et MarchésL'OCDE planche sur l'accès des PME aux financements
Entreprises et MarchésADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Le Prix des Nations unies décerné à la Tunisie
Entreprises et MarchésExxon et Anadarko dans les eaux profondes du Golfe de Guinée
Entreprises et MarchésRebranding Africa Forum mise sur l'Afrique émergente
Entreprises et MarchésMAROC Benkirane pose ses conditions aux patrons
Entreprises et MarchésCAMEROUN Necotrans en course pour la gestion du terminal portuaire de Kribi
Entreprises et MarchésAFRIQUE CENTRALE ET DE L'OUEST Les ports en quête d'une meilleure compétitivité
Entreprises et MarchésAREVA Luc Oursel jette l'éponge
Entreprises et MarchésAFRICA AGRI FORUM 2014 L'impérative révolution verte
Banque - AssurancesNIGER La Bagri engrange un total bilan de plus de 33 Mrds de f CFA
Banque - AssurancesCAMEROUN Le marché des assurances en pleine expansion
Banque - AssurancesMOHAMMED VI «L'Afrique a plus besoin de partenariats gagnant-gagnant plutôt que d'assistance»
Banque - AssurancesAlassane Ouattara et Macky Sall rejettent l'afro-pessimisme
Banque - AssurancesLe développement de l'Afrique, débattu à Marrakech
FocusHuman Rights Watch cible des acteurs au Mali
Politique - EconomieEGYPTE Moody's relève la perspective de la note de «négative» à «stable»
Politique - EconomieL'Uemoa débloque 1,5 million de dollars pour contrer Ebola
Politique - EconomieEGYPTE Le taux de croissance pour les 3 premiers trimestres 2014 s'élève à 2,2%
Politique - EconomieL'Afrique centrale face aux enjeux énergétiques
L’Internet enregistre une croissance de 220% au Maroc Version imprimable
10-09-2007

L’année 2007 marque un tournant dans le marché des télécoms au Maroc sous l’effet de l’arrivée de deux nouveaux acteurs, Méditelecom et Wana. Le royaume compte aujourd’hui un parc d’environ deux millions d’abonnés fixe, plus de 17 millions pour le mobile et 480 000 pour l’Internet. Les chiffres clés du marché.

L’effet de la libéralisation du marché des telecoms se confirme. Les chiffres publiés récemment par l’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) attestent d’une dynamique de croissance à deux chiffres des différents segments des TIC : téléphonie fixe, mobile et Internet.

En effet, selon le dernier rapport publié par l’observatoire des TIC de l’Agence, le Maroc compte au 30 juin 2007 un parc global de presque deux millions d’abonnés (1 940 896), soit un taux de pénétration de plus de 6% contre 4% en 2006. Cette bonne performance est due essentiellement à l’introduction sur le marché des services de la téléphonie fixe avec mobilité restreinte par les opérateurs Wana et Méditel.

Toujours sur le volet de la téléphonie fixe, le parc de publiphones qui comprend les téléboutiques, les cabines téléphoniques et les publiphones à cartes a enregistré une croissance timide pour atteindre 159 177 publiphones répartis sur l’ensemble du territoire du royaume.

Un taux de pénétration de 57% pour le mobile

S’agissant de la téléphonie mobile, le taux de pénétration continue sa croissance soutenue en dépassant le seuil de 57% avec un parc d’abonnés global de plus de 17 700 000.

Néanmoins, le marché reste dominé par Maroc Telecom, l’opérateur historique, qui détient à peu près les deux tiers du parc mobile avec 66 % du marché contre 34 % pour son concurrent Medi Télécom. L’année 2008 marquera certainement un nouveau tournant pour le marché du mobile, avec l’arrivée d’un troisième acteur, en l’occurrence Wana.

En attendant, la structure d’abonnement au GSM dans le royaume continue de stagner avec la dominance du pré-payé avec une part de plus de 95% contre 5% pour le post-payé.

Une croissance de 220% pour l’Internet depuis 2005

Quid de l’Internet ? L’impact du haut débit (ADSL) se renforce davantage dans la mesure où le marché a enregistré une croissance de 40% par rapport à l’année dernière (juin 2006), pour atteindre le niveau de 480 000 abonnés dont 93% en ADSL, et ce au détriment du bas débit et des liaisons louées (LL).

Quant au nombre des internautes, les professionnels estiment aujourd’hui le marché à plus de six millions d’internautes.

Depuis la mise en œuvre du service ADSL, le marché de l’Internet au Maroc enregistre une dynamique sans précédent puisque le taux de croissance a pulvérisé les records avec un taux de 220% depuis juin 2005. Ce boom a fait passé le parc de 168 000 abonnés en juin 2005 à 480 000 en juin 2007.

A noter que le deuxième semestre 2007 a été marqué par le lancement sur le marché par les trois opérateurs Maroc Telecom, Méditel et Wan d’offres d’accès Internet 3G sur les principales villes du pays, à des tarifs de l’ordre de 600 DH (50 euros) avec des débits supérieurs à 3 méga octects.

R.J, Le Courrier de la Monétique

Pour en savoir plus sur les statistiques et les indicateurs des TIC au Maroc : www.anrt.ma

 
Suivant >