Cession des parts du gouvernement dans les entreprises publiques Version imprimable
Mozambique
04-09-2008

Le PDG de l’Institut de gestion des parts de l’Etat (IGEPE) a déclaré qu’il allait concentrer ses activités sur les secteurs stratégiques et réduire ses actions au sein des entreprises gérées par l’Etat dans le cadre du
programme de privatisation.

Parmi les entreprises stratégiques figurent la Compagnie des télécommunications du Mozambique (TDM) et la Compagnie pétrolière du Mozambique (PETROMOC).

Sur les 146 entreprises publiques, certaines seront liquidées, alors que d’autres verront leur capital social cédé à 20% à des repreneurs privés.

Le nombre d’entreprises qui resteront dans le giron de l’Etat sera de 40.


 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), a...
[La suite...]

Le chef de l’État congolais, Joseph Kabila, en fin de mandat constitutionnel, a effectué le 25...
[La suite...]

48 heures après la prestation de serment d’Ali Bongo, investi par la Cour constitutionnelle pour un...
[La suite...]

À la suite de la proclamation des résultats présidentiels par le ministre de l’Intérieur, le 31...
[La suite...]

À quelques semaines de la COP22, une vingtaine de ministres africains, des représentants...
[La suite...]

Engagé dans le co-investissement dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie saoudite, en...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :