Un comité de régulation de l’uranium Version imprimable
Namibie
13-03-2008

La Chambre des mines de la Namibie a mis en place un comité de régulation de l’uranium.

La création de cette institution est préconisée par l’Agence internationale de l’énergie nucléaire qui encourage la responsabilité et l’engagement collectifs de tous les acteurs pour une gestion plus saine et responsable de l’uranium.

La Namibie est le plus gros producteur africain d’uranium. Il fournit 8% de la production mondiale rien qu’à travers la mine de « Rio Tinto » de Rossing.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

C’est dans la soirée du samedi au dimanche que Baba Touré, ex-sociétaire de la Jeanne d’Arc de...
[La suite...]

La campagne de récolte de betterave en cours de la région de Béni Mellal-Khénifra démontre encore...
[La suite...]

Le Camerounais Alain Ebobissé vient d’être nommé directeur général du Fonds Africa50. Cet expert du...
[La suite...]

Le Fonds Africa50 a tenu sa 1ère assemblée générale ordinaire le jeudi 21 juillet à Casablanca....
[La suite...]

Dans son rapport 2016, la Cnuced met en garde contre le surendettement des Etats d’Afrique. Elle...
[La suite...]

La localité de Nampala, située à 540 km au nord-est de Bamako, capitale du Mali, a subi des assauts...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :