Un comité de régulation de l’uranium Version imprimable
Namibie
13-03-2008

La Chambre des mines de la Namibie a mis en place un comité de régulation de l’uranium.

La création de cette institution est préconisée par l’Agence internationale de l’énergie nucléaire qui encourage la responsabilité et l’engagement collectifs de tous les acteurs pour une gestion plus saine et responsable de l’uranium.

La Namibie est le plus gros producteur africain d’uranium. Il fournit 8% de la production mondiale rien qu’à travers la mine de « Rio Tinto » de Rossing.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le 27ème Sommet Afrique-France s’est tenu les 13 et 14 janvier 2017, à Bamako, au Mali. Près de 35...
[La suite...]

Bamako, capitale du Mali, va abriter, les 13 et 14 janvier 2017, le 27ème Sommet Afrique-France....
[La suite...]

L’autocrate de Banjul, guerrier dans la journée et négociateur au cours de la nuit, engage...
[La suite...]

Le retour du Maroc à la maison mère se précise. Le Roi Mohammed VI met les bouchées doubles et...
[La suite...]

Dans le sens de l’élan du Maroc vers ses voisins africains, le Royaume vient de décider de porter...
[La suite...]

Djibouti a inauguré la ligne qui le relie à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Le tronçon aurait...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :