Nigeria : Le gouvernement qualifie d'artificielle la pénurie de carburant Version imprimable
Nigéria
11-11-2009

La pénurie de carburant qui touche la capitale économique du Nigeria, Lagos, et la capitale politique, Abuja, est qualifié d'artificielle par les autorités du pays.

Cette rareté serait due à un stockage de carburant par les distributeurs, qui s'attendent à une dérégulation des prix, annoncée par un dirigeant de la société nationale Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

La coalition de syndicats des travailleurs du Nigeria (NLC) a réagi en menaçant d'aller vers une grève nationale, ce qui a entrainé un recul dans la mise en œuvre de la décision de libéraliser les prix des carburants.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La tournée royale au Ghana a été l’occasion pour Attijariwafa bank et GCB Bank Ltd de signer, sous...
[La suite...]

Après les étapes du Ghana, du jeudi 16 au samedi 18 février, puis de la Zambie, du dimanche 19 au...
[La suite...]

Suite aux pluies diluviennes qui s’abattent sur certaines régions du Maroc, le ministère marocain...
[La suite...]

Que ceux qui s’acharnent sur Donald Trump le laissent enfin tranquille. Le mur qu’il a l’intention...
[La suite...]

Invité en tant qu’expert indépendant à la 20ème Tripartite (gouvernement, syndicats et patronat),...
[La suite...]

Marrakech abrite, les 22 et 23 février, la 2ème édition de la Conférence internationale du sucre...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×