Nigeria : Le gouvernement qualifie d'artificielle la pénurie de carburant Version imprimable
Nigéria
11-11-2009

La pénurie de carburant qui touche la capitale économique du Nigeria, Lagos, et la capitale politique, Abuja, est qualifié d'artificielle par les autorités du pays.

Cette rareté serait due à un stockage de carburant par les distributeurs, qui s'attendent à une dérégulation des prix, annoncée par un dirigeant de la société nationale Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

La coalition de syndicats des travailleurs du Nigeria (NLC) a réagi en menaçant d'aller vers une grève nationale, ce qui a entrainé un recul dans la mise en œuvre de la décision de libéraliser les prix des carburants.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Parti d’Abou Dhabi, le lundi 9 mars 2015, Solar Impulse 2, l’avion qui ne fonctionne qu’à l’énergie...
[La suite...]

En marge de sa visite de travail au Maroc, du 19 au 23 juillet, Akinwumi Ayodeji Adesina, président...
[La suite...]

C’est dans la soirée du samedi au dimanche que Baba Touré, ex-sociétaire de la Jeanne d’Arc de...
[La suite...]

La campagne de récolte de betterave en cours de la région de Béni Mellal-Khénifra démontre encore...
[La suite...]

Le Camerounais Alain Ebobissé vient d’être nommé directeur général du Fonds Africa50. Cet expert du...
[La suite...]

Le Fonds Africa50 a tenu sa 1ère assemblée générale ordinaire le jeudi 21 juillet à Casablanca....
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :