Nigeria : Le gouvernement qualifie d'artificielle la pénurie de carburant Version imprimable
Nigéria
11-11-2009

La pénurie de carburant qui touche la capitale économique du Nigeria, Lagos, et la capitale politique, Abuja, est qualifié d'artificielle par les autorités du pays.

Cette rareté serait due à un stockage de carburant par les distributeurs, qui s'attendent à une dérégulation des prix, annoncée par un dirigeant de la société nationale Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

La coalition de syndicats des travailleurs du Nigeria (NLC) a réagi en menaçant d'aller vers une grève nationale, ce qui a entrainé un recul dans la mise en œuvre de la décision de libéraliser les prix des carburants.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’Algérie accueille, du 3 au 5 décembre 2016, le Forum africain d’investissements et d’affaires....
[La suite...]

A peine rentré de Madagascar, où il a effectué une visite officielle de plusieurs jours, avant et...
[La suite...]

Les élections présidentielles du jeudi 1er décembre 2016 viennent d’être remportées par le...
[La suite...]

Les marchés sont au beau fixe. Ils semblent insensibles au Brexit, à l’élection de Donald Trump...
[La suite...]

C’est ce jeudi, à l’âge de 81 ans, que le célèbre sculpteur sénégalais nous a quittés. Ce virtuose...
[La suite...]

Portant sur le «Rôle des agriculteurs et de leurs organisations dans la mise en œuvre des...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :