Nigeria : Le président par intérim déterminé à mettre fin à la violence à Jos Version imprimable
Nigéria
07-04-2010

Le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, s'est dit déterminé à mettre un terme à la violence dans l'Etat central du Plateau, où plus de 500 personnes ont été tuées dans des affrontements sectaires, au début du mois de mars.

Un comité présidentiel sur la crise prépare un rapport sur les violences à Jos, la capitale de l'Etat.

« Le gouvernement fédéral est déterminé à élaborer les prochaines étapes cruciales pour endiguer la marée de violence à Jos et dans ses environs », a déclaré Jonathan. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

A l’orée de la fin du mandat constitutionnel du président congolais Denis Sassou Nguésso fixé en...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique