Nigeria : Le président par intérim déterminé à mettre fin à la violence à Jos Version imprimable
Nigéria
07-04-2010

Le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, s'est dit déterminé à mettre un terme à la violence dans l'Etat central du Plateau, où plus de 500 personnes ont été tuées dans des affrontements sectaires, au début du mois de mars.

Un comité présidentiel sur la crise prépare un rapport sur les violences à Jos, la capitale de l'Etat.

« Le gouvernement fédéral est déterminé à élaborer les prochaines étapes cruciales pour endiguer la marée de violence à Jos et dans ses environs », a déclaré Jonathan. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×