Nigeria : Le président par intérim déterminé à mettre fin à la violence à Jos Version imprimable
Nigéria
07-04-2010

Le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, s'est dit déterminé à mettre un terme à la violence dans l'Etat central du Plateau, où plus de 500 personnes ont été tuées dans des affrontements sectaires, au début du mois de mars.

Un comité présidentiel sur la crise prépare un rapport sur les violences à Jos, la capitale de l'Etat.

« Le gouvernement fédéral est déterminé à élaborer les prochaines étapes cruciales pour endiguer la marée de violence à Jos et dans ses environs », a déclaré Jonathan. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Au moins 16 personnes ont trouvé la mort dans l'attaque qui s'est passé ,hier, dimanche par des...
[La suite...]

Les exportations égyptiennes vers l'Afrique ont augmenté de 17% au premier trimestre de 2018, en...
[La suite...]

La croissance économique devrait croître à un taux de 3,1% en Afrique subsaharienne cette année,...
[La suite...]

Des nominations ont été proposées et validées hier, jeudi 18 avril, au palais royal de Rabat, lors...
[La suite...]

L'endettement mondial atteint des records sous l'impulsion de la Chine, au point de dépasser...
[La suite...]

Plus de 200 enfants ont été libérés de différents groupes armés au Soudan du Sud, annonce ce...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×