Nigeria : Le président par intérim déterminé à mettre fin à la violence à Jos Version imprimable
Nigéria
07-04-2010

Le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, s'est dit déterminé à mettre un terme à la violence dans l'Etat central du Plateau, où plus de 500 personnes ont été tuées dans des affrontements sectaires, au début du mois de mars.

Un comité présidentiel sur la crise prépare un rapport sur les violences à Jos, la capitale de l'Etat.

« Le gouvernement fédéral est déterminé à élaborer les prochaines étapes cruciales pour endiguer la marée de violence à Jos et dans ses environs », a déclaré Jonathan. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Dans son rapport 2016, la Cnuced met en garde contre le surendettement des Etats d’Afrique. Elle...
[La suite...]

La localité de Nampala, située à 540 km au nord-est de Bamako, capitale du Mali, a subi des assauts...
[La suite...]

Sommes-nous réellement en 2016 pour évoquer des histoires d’esclaves sur cette Terre? Pourtant...
[La suite...]

Brahim Soua, président-directeur général d’Alstom Maroc, a dévoilé, mardi 19 juillet 2016 à...
[La suite...]

Akinwumi A. Adesina, président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), est en...
[La suite...]

AFC (Africa Finance Corporation), institution financière multilatérale panafricaine pour le...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :