Nigeria : Le président par intérim déterminé à mettre fin à la violence à Jos Version imprimable
Nigéria
07-04-2010

Le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, s'est dit déterminé à mettre un terme à la violence dans l'Etat central du Plateau, où plus de 500 personnes ont été tuées dans des affrontements sectaires, au début du mois de mars.

Un comité présidentiel sur la crise prépare un rapport sur les violences à Jos, la capitale de l'Etat.

« Le gouvernement fédéral est déterminé à élaborer les prochaines étapes cruciales pour endiguer la marée de violence à Jos et dans ses environs », a déclaré Jonathan. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Accompagné de M. Aziz Mekouar chargé des négociations multilatérales et de toute l’équipe de...
[La suite...]

Dans un arrêt rendu, ce 28 avril 2016 à Ouagadougou, la Cour de cassation du Burkina à cassé le...
[La suite...]

Moins d'un an après le lancement de ses activités sur la place financière dakaroise, la Banque de...
[La suite...]

« Résilience africaine face aux risques climatiques et catastrophes naturelles », tel est le thème...
[La suite...]

Le braconnage est en train de causer des ravages dans le continent africain. Si rien n’est fait,...
[La suite...]

L’Algérie a besoin d’un discours cohérent et transparent, une nouvelle politique économique,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :