Nigeria : possible radiation de 50 partis politiques Nigeria : possible radiation de 50 partis polit Version imprimable
Nigéria
10-05-2011

Pour n'avoir pas pu glaner un seul poste électif aux derniers scrutins, plus de 50 des 63 partis politiques enregistrés risquent d'être radiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI ou INEC en anglais).

A ce sujet, les dispositions de la loi sur les élections, telles que modifiées en 2010, sont explicites.

Chaque parti politique doit remporter au moins un siège à l'Assemblée nationale ou dans l'une des chambres des 36 Etats pour continuer d'exister en tant que parti politique enregistré et reconnu par la CENI.

L'article 78, alinéa 7 de la loi électorale donne à la CENI le pouvoir de radier les partis politiques n'ayant pas pu gagner un siège à l'Assemblée nationale ou à l'assemblée d'un Etat.

Or, à l'issue des dernières élections, seuls 10 des 63 partis enregistrés ont été en mesure de répondre à l'exigence légale d'enregistrement en remportant au moins un siège au niveau fédéral ou dans l'un des Etats.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Depuis l'après midi ce dimanche ( hier ) jusque tard dans la nuit, les manœuvres se poursuivent...
[La suite...]

Comme nous l'écrivons dans notre précédent article publié sur notre site électronique : Le premier...
[La suite...]

Dimanche 5 juillet 2015, après que la quasi-totalité des bulletins de vote soit décomptée, le NON...
[La suite...]

Selon des sources autorités contactées par Les Afriques, le Premier ministre et lieutenant-colonel,...
[La suite...]

Les autorités académiques de l’Ecole Inter-Etats des Sciences et Médecines Vétérinaires de Dakar...
[La suite...]

Les enjeux sécuritaires ont dominé la visite du président français au Cameroun, François Hollande...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique