Nigeria : possible radiation de 50 partis politiques Nigeria : possible radiation de 50 partis polit Version imprimable
Nigéria
10-05-2011

Pour n'avoir pas pu glaner un seul poste électif aux derniers scrutins, plus de 50 des 63 partis politiques enregistrés risquent d'être radiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI ou INEC en anglais).

A ce sujet, les dispositions de la loi sur les élections, telles que modifiées en 2010, sont explicites.

Chaque parti politique doit remporter au moins un siège à l'Assemblée nationale ou dans l'une des chambres des 36 Etats pour continuer d'exister en tant que parti politique enregistré et reconnu par la CENI.

L'article 78, alinéa 7 de la loi électorale donne à la CENI le pouvoir de radier les partis politiques n'ayant pas pu gagner un siège à l'Assemblée nationale ou à l'assemblée d'un Etat.

Or, à l'issue des dernières élections, seuls 10 des 63 partis enregistrés ont été en mesure de répondre à l'exigence légale d'enregistrement en remportant au moins un siège au niveau fédéral ou dans l'un des Etats.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Ces derniers jours, après plusieurs tentatives plus ou moins réussies, ce sont plus de 800 immigrés...
[La suite...]

L’ancien patron de la filiale gabonaise du premier groupe bancaire de l’Afrique centrale a été...
[La suite...]

En marge de la Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, tenues récemment à Marrakech,...
[La suite...]

L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a été désigné président de la Commission de la...
[La suite...]

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui prône une coopération plus étroite avec les pays...
[La suite...]

Les financements de l’’Agence française de développement (AFD) au Cameroun en 2016 s’élèvent à 145...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×