Nigeria : possible radiation de 50 partis politiques Nigeria : possible radiation de 50 partis polit Version imprimable
Nigéria
10-05-2011

Pour n'avoir pas pu glaner un seul poste électif aux derniers scrutins, plus de 50 des 63 partis politiques enregistrés risquent d'être radiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI ou INEC en anglais).

A ce sujet, les dispositions de la loi sur les élections, telles que modifiées en 2010, sont explicites.

Chaque parti politique doit remporter au moins un siège à l'Assemblée nationale ou dans l'une des chambres des 36 Etats pour continuer d'exister en tant que parti politique enregistré et reconnu par la CENI.

L'article 78, alinéa 7 de la loi électorale donne à la CENI le pouvoir de radier les partis politiques n'ayant pas pu gagner un siège à l'Assemblée nationale ou à l'assemblée d'un Etat.

Or, à l'issue des dernières élections, seuls 10 des 63 partis enregistrés ont été en mesure de répondre à l'exigence légale d'enregistrement en remportant au moins un siège au niveau fédéral ou dans l'un des Etats.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le 27ème Sommet Afrique-France s’est tenu les 13 et 14 janvier 2017, à Bamako, au Mali. Près de 35...
[La suite...]

Bamako, capitale du Mali, va abriter, les 13 et 14 janvier 2017, le 27ème Sommet Afrique-France....
[La suite...]

L’autocrate de Banjul, guerrier dans la journée et négociateur au cours de la nuit, engage...
[La suite...]

Le retour du Maroc à la maison mère se précise. Le Roi Mohammed VI met les bouchées doubles et...
[La suite...]

Dans le sens de l’élan du Maroc vers ses voisins africains, le Royaume vient de décider de porter...
[La suite...]

Djibouti a inauguré la ligne qui le relie à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Le tronçon aurait...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :