Des privés de l’Inde ciblent des secteurs porteurs du Rwanda Version imprimable
Rwanda
19-11-2010

Clare Akamanzi, Chief Operating Officer du développement au Rwanda, a signifié, la semaine dernière, que : « Des projets de grande envergure, émanant d’entreprises indiennes et estimés à plusieurs centaines de millions de dollars, pourraient voir le jour incessamment au Rwanda.

Les investisseurs sont intéressés par la technologie de l’information, l’exploitation minière, agroalimentaire, l’éducation, les produits pharmaceutiques et de l’énergie ».

Cette information a été appuyée par Developments Rwanda Board (RDB), organisme gouvernemental créé pour faciliter les investissements, qui a soutenu qu’au moins 26 entreprises indiennes ont manifesté leur intérêt à investir au Rwanda.

Parmi celles-ci, on compte Essar Group, le groupe Tata, Karox Société, Hiranandani hôpital et Welingkar Institute of Management.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

A l’orée de la fin du mandat constitutionnel du président congolais Denis Sassou Nguésso fixé en...
[La suite...]

Le mammouth hôtelier de Bamako baptisé Sheraton Bamako entre dans sa phase ultime. Selon des...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique