Accès abonné :              
Rwanda : à la recherche de débouchés pour un excédent de 500 000 t de maïs Version imprimable
Rwanda
07-02-2012
Agnès Kalibata, ministre rwandaise de l’agriculture et des ressources animales, annonce un excédent prévu de 300 000 t de maïs et de 200 000 t de fèves, pour l’année en cours. Face à des récoltes qui ont augmenté de manière exponentielle, les exploitants rwandais sont aujourd’hui confrontés à des difficultés d’écoulement de leurs productions. Maintenant que les déficits ont été surmontés, il reste à combler les lacunes dans la manutention post-récolte pour permettre aux agriculteurs de bénéficier au maximum de leurs moissons. En, effet, il n’est pas rare de trouver dans le district de Musanze (Nord du Rwanda) des agriculteurs, qui grâce à des semences améliorées, sont arrivés à récolter plus 400 kg de maïs, contre à peine 70 kg sur les mêmes unités de surface. A cela s’ajoute les résultats de divers programmes gouvernementaux d’irrigation, de mécanisation et de l’optimisation dans l’utilisation des terres, de semences améliorées, et autres produits phytosanitaires.
 
< Précédent   Suivant >