Accès abonné :              


Rwanda : les nouvelles exigences du marché Version imprimable
Rwanda
30-11-2009

L'action de la Kenya Commercial Bank (KCB) s'est appréciée à la Bourse de Kigali, suivant en cela la tendance du marché à Nairobi. Cette évolution satisfait grandement les dirigeants de la Bourse rwandaise, pour lesquels l'amorce de transactions connectées aux marchés est un très bon signe.

Ainsi Pierre Celestin Rwabukumba, directeur des opérations du Conseil consultatif des marchés de capitaux (CMAC), s'est félicité de cet état de choses qui traduit effectivement, selon les analystes, une bonne circulation de l'information et une plus grande réactivité des investisseurs.

La nécessité d'offrir une qualité de service en ligne avec les nouvelles exigences des entreprises impose des adaptations parfois douloureuses à des banques obligées de revoir leur business model.

La Banque de Kigali a ainsi entrepris une restructuration de ses services opérationnels et a décidé de licencier 55 employés, dont les niveaux de formation ont été jugés trop élémentaires.

La Banque recrute des profils différents, à même de soutenir l'effort de diversification entrepris dans un contexte de plus grande concurrence et de sophistication croissante des acteurs. 

 
< Précédent   Suivant >