Sénégal : l'abus des banques au recours à « l'expertise étrangère » dans le collimateur Version imprimable
Sénégal
23-10-2009

Le président du Sénat, Pape Diop, a annoncé une proposition de loi, au cours de la session 2009-2010, pour combattre certaines pratiques de banques et d'entreprises installées au Sénégal, qui recourent à « une expertise étrangère » pour renouveler leurs données informatiques malgré l'existence de compétences dans le pays.

« Il y a des banques au Sénégal qui, pour renouveler des données informatiques, font recours à une expertise étrangère au Maroc, alors qu'il y a suffisamment de compétences dans ce pays », a déploré M. Diop.

« Nous allons faire une proposition de loi. Je vais demander au Sénat de chercher dans tous les domaines concernant les banques et entreprises qui sont installées. Tout ce que ces entreprises doivent faire dans ce domaine, elles n'ont qu'à le faire au Sénégal ». 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les enjeux sécuritaires ont dominé la visite du président français au Cameroun, François Hollande...
[La suite...]

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique