Accès abonné :              


Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTLa demande d'augmentation des salaires des députés et sénateurs, une absence de morale
PIED DE LETTREPour un développement solidaire
RELATIONS INTERNATIONALESBilan 2014 et prévisions 2015
DOSSIERCorruption La Tunisie classée 79ème sur 175 pays
DOSSIERRapport de Transparency International sur la corruption
DOSSIERAlgérie L'option du gaz de schiste
DOSSIERBaisse des cours Nécessité d'une réorganisation gouvernementale
DOSSIERL'impact de la dégringolade du prix du brut dans le Golfe de Guinée
DOSSIERBaisse du pétrole, les grands perdants
Entreprises et MarchésUn port sec pour décongestionner la place portuaire de Douala
Entreprises et MarchésSÉNÉGAL Cevital va investir dans des mégaprojets industriels
Entreprises et MarchésKENYA Ballon d'oxygène de KfW à Shelter Afrique
Entreprises et MarchésMAROC Le groupe Holmarcom acquiert JNP
Entreprises et MarchésSÉNÉGAL Eiffage, un bâtisseur philanthrope
Entreprises et MarchésCÔTE D'IVOIRE 14 milliards de f CFA pour les ponts Jacqueville et Béoumi
Entreprises et MarchésMARRAKECH Forum économique Maroc-Côte d'Ivoire, un bon début
Banque - AssurancesASSURANCE Le groupe SUNU uniformise sa dénomination dans ses 19 filiales
Banque - AssurancesBURKINA FASO Coris Assurance décroche son quitus assurance-vie
Banque - AssurancesAFFAIRE THIERRY TANOH Ecobank interjette appel
BoursesBCEAO Les dessous d'un placement du Sénégal
BoursesTUNISIE Emission d'un emprunt obligataire
BoursesEGYPTE Régression des réserves en devises, à fin décembre 2014
Politique - EconomieNIGER Libération de Hadiza Ahmadou et de Moussa Haitou
Politique - EconomieTUNISIE Taux d'inflation moyen à 5,5%en 2014
Politique - EconomieCÔTE D'IVOIRE Qui veut la tête de Charles Konan Banny ?
Politique - EconomieCAMEROUN-CEEAC Pour améliorer le climat des affaires
Politique - EconomieLa BEAC table sur une croissance de 5%en 2015 en Afrique centrale
Politique - EconomieRDC Joseph Kabila, début du compte à rebours
Politique - EconomieCONGO Sassou Nguesso veut s'éterniser au pouvoir
Les banques africaines sous-évaluées par la bourse Version imprimable
26-10-2011

C’est la Standard Bank qui est la première banque africaine en termes de capitalisation boursière. Avec 19,6 milliards de dollars, la banque sud-africaine pèse deux fois plus lourd qu’Attijariwafa Bank (8,096 milliards de dollars de capitalisation), et presque cinq fois plus que la BMCE Bank. Cela en notant bien évidemment que certaines valeurs sont sous-évaluées à cause de stratégies boursières pas encore affinées ou de cotations sur des marchés qui ne sont pas encore mûrs. Par exemple, la Banque Centrale Populaire (Maroc), longtemps desservie par une structure complexe la séparant des Banques Populaires régionales, nous semble sous-évaluée à un niveau de capitalisation boursière de 3,1 milliards, nettement en dessous de BMCE Bank, qu’elle dépasse pourtant en termes d’actifs, de fonds propres, de résultats nets, etc.

De même, il semble qu’avec une capitalisation de 1,8 milliard de dollars et un PER de 5,2x, la First Bank of Nigeria soit nettement sous-évaluée, comparée à son secteur d’activité et à son potentiel. L’on peut en dire de même d’Ecobank, cotée en simultané à Accra, Lagos et Abidjan, avec une capitalisation de 1,2 milliard, ou encore de UBA, en décote de 8,46% depuis le début de l’année, avec une capitalisation boursière de 973 millions.

Ces différents indicateurs montrent clairement que la bourse reste le chemin le moins coûteux pour acquérir le contrôle d’une banque africaine.

 

Adama Wade

 
< Précédent   Suivant >