Accès abonné :              


Tanzanie : le comportement des banques fausse les marchés de capitaux Version imprimable
Tanzanie
26-05-2010

La spéculation a été pointée du doigt comme un facteur clé de la dépréciation du shilling.

Le gouvernement accuse les banques d'un comportement haussier qui fausse les marchés monétaires.

Le Trésor a soutenu, dans une récente publication, que la baisse de la valeur du shilling était principalement due à la spéculation de l'offre de devises, suite à la crise financière mondiale.

Quant à l'économiste Dr Honest Ngowi, il trouve que la décision récente de certains donateurs de réduire leur appui budgétaire a intensifié la spéculation sur les marchés monétaires, augmentant la demande de dollars.

Des experts ont averti que le taux de dévaluation actuel pouvait perdurer si les autorités n'entreprenaient pas des mesures pour assurer sa stabilité face aux principales devises et celles de ses partenaires commerciaux.

Les pessimistes déclarent que la dépréciation se poursuivra tout au long de l'année, tant que la spéculation des acteurs clés du marché persistera.

D'un autre côté, les optimistes considèrent la tendance à la dépréciation actuelle temporaire et croient que le shilling ne sera malmené que pour le premier semestre de cette année.

 
< Précédent   Suivant >