Accès abonné :              
La CNCE s’attaque aux coûts informatiques Version imprimable
22-09-2008

Pour limiter les coûts informatiques, la CNCE adopte un logiciel capable de dupliquer un PC réel en six à huit « PC virtuels ». Une solution peu énergivore selon ses concepteurs.

La Caisse d’Epargne de Côte d’Ivoire (CNCE) vient d’installer un logiciel multi-utlisateurs unique afin d’améliorer sa productivité informatique. Développé par la société Mini Frame, le logiciel Soft Xpand permet d’équiper six à huit stations de travail avec une seule unité centrales selon le principe de la « virtualisation informatique ». « Les économies dégagées vont de l’économie réalisée au moment de l’achat à la réduction de l’ordre de 75% de la consommation électrique », avance un responsable de la société Rtis Technologies, intégrateur de solutions informatiques et de télécommunication basé à Abidjan et chargé du déploiement de SoftXpand à la Caisse d’Epargne. « Au lieu d’acheter plusieurs ordinateurs, vous n’avez besoin que de raccorder des écrans, des claviers et des souris à votre ordinateur existant. Chaque unité (écran/clavier/souris) devient un ordinateur a part entière », avance le même responsable pour qui le logiciel SoftXpand ne dispose pas de concurrent en termes de réduction de coûts informatiques.

 

Coûts de l’internet

Il faut savoir que contrairement aux entreprises industrielles où le coût de l’informatique varie entre 1 et 1,5%, chez les banques de détail ce ratio atteint aisément 8 à 14%, voire 18% pour les banques d’investissements. L’informatique devient alors un enjeu important pour la rentabilité. Les experts pensent que l’augmentation des coûts de l’internet, conséquence même de la densification des réseaux bancaires, ne peut être compensée que par une forte croissance. Or, depuis septembre 2007, le secteur bancaire est entré en zone de turbulence, incitant au recours à des solutions moins énergivores, comme la mutualisation.

Pour Marcellin Zahui, directeur général de la Caisse d’Epargne, cette innovation répond à un but précis : « En tant que banque avec des succursales dans toute la Côte d’Ivoire, nous voulons améliorer notre productivité grâce à ce logiciel. Nous allons équiper d’ordinateurs plus d’employés et dans le même temps nos coûts vont être réduits de manière drastique, et ceci sans compromettre les performances des ordinateurs. » Des certitudes naturellement partagées par Eli Segal, PDG de Mini Frame pour qui « les stations PC Soft Xpand sont aussi performantes que le PC hébergeur ».

 

« Nous allons équiper d’ordinateurs plus d’employés et dans le même temps nos coûts vont être réduits de manière drastique. »

Compatibilité

Très prochainement, les salles de réunions des sept succursales principales seront équipées de ce logiciel multi-utilisateurs innovant, et ce dernier sera par la suite installé dans les guichets et l’administration de la totalité des 200 succursales à l’échelle nationale. Selon ses promoteurs, cette technologie confère à la banque un avantage compétitif certain, permettant d’élargir l’accès aux ordinateurs tout en réduisant les coûts informatiques. La banque n’aura pas à supporter des investissements supplémentaires pour adapter son réseau vu que SoftXpand, développé par MiniFrame, société israélienne basée à Netanya, est compatible avec tous les logiciels existants, dont le système bancaire DeltaBank.

La virtualisation ne restreint pas les fonctions standard d’un PC, à savoir la bureautique, l’accès aux applications multimédia, le microphone, les haut parleurs etc. Il s’agit d’une technologie adaptée aux écoles, où le personnel technique est souvent réduit, et aux administrations confrontées à des budgets limités. L’inconvénient, il se situe plutôt du côté des employés, compte tenu que le raccordement des stations de travail à un seul poste hébergeur permet à l’encadrement de disposer d’un moyen dissuasif contre le chat et les loisirs de l’internet. Le succès de ce produit sera déterminant pour le développement de Miniframe (présent dans 25 pays) en Afrique.

 

MBF

 
< Précédent   Suivant >