Accès abonné :              
Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTQuel modèle de banque agricole pour l'Afrique ?
ZOOM Algérie Abrogation de l'art. 87 bis du Code du travail : quelles incidences sur la...
ZOOMSyndicats en Afrique Mythes ou réalités
DOSSIERNoellie Cecile Tiendrébéogo «Au Burkina Faso, Ecobank détient une part de marché de 20%»
DOSSIERProduction locale, une niche à explorer
DOSSIERMoussa Seck «L'arme alimentaire est autant persuasive que l'arme nucléaire est dissuasive»
DOSSIERCameroun A l'épreuve de l'agriculture de seconde génération
DOSSIERAlbert Kouatelay «Il faut consacrer une part budgétaire conséquente au financement de l'agriculture»
DOSSIERLes Agropoles de MEDZ au SIAM
DOSSIERJaâfar Khattech «L'État en Tunisie garde la mainmise sur la production agricole»
DOSSIERAfrique Le défi de l'autosuffisance alimentaire
DOSSIERKobenan Kouassi Adjoumani «Plan Maroc Vert, source d'inspiration pour nous et pour le continent»
DOSSIERLe financement, le nerf de la guerre de l'agriculture
DOSSIERHicham Laraqui Housseini «L'État joue un rôle de stratège en élaborant une politique publique volont
DOSSIERFinancement de l'agriculture en Afrique
Entreprises et MarchésAIR CEMAC Cloué au sol, faute d'assurance
Entreprises et MarchésNIGERIA Forum économique mondial pour l'Afrique
Entreprises et MarchésBURKINA FASO Rififi autour de la mine de Tambao
Entreprises et MarchésNIGER Entrée en lice de la cimenterie de Keita
Entreprises et MarchésPORT DE DAKAR Fin des travaux de dragage du chenal d'accès
Entreprises et MarchésCAMEROUN L'offensive de Bolloré dans le transport ferroviaire
EditorialNigéria, Boko Haram pour le droit d'ingérence
Banque - AssurancesGroupe Banque populaire invite ses partenaires africains
Banque - AssurancesCAMEROUN Une compagnie d'assurance conteste sa liquidation
Banque - AssurancesLe groupe bancaire United Bank of Africa relifte sa stratégie de management interne
Banque - AssurancesSENEGAL La BIS accorde 10 Mrds de f CFA pour la campagne d'arachide
BoursesCÔTE D'IVOIRE Lancement officiel de l'Eurobond 2014
BoursesSENEGAL Le Fongip et Ecobank s'engagent pour garantir les financements destinés aux PME sénégalaises
Politique - EconomieCroissance économique au Sud du Sahara Le club des 7 meilleures économies de l'année 2013
Politique - EconomieMALI Moussa Mara réussit son premier examen de passage au Parlement
Politique - EconomieMAROC La Caisse de compensation dans le collimateur…
Lancement d’Orange Money en Côte d’Ivoire Version imprimable
25-06-2008

En partenariat avec la banque BICICI (filiale de la BNP Paribas), Orange Côte d’Ivoire, leader de la téléphonie mobile dans ce pays avec 3 millions de clients à fin janvier 2008, a lancé Orange Money, un nouveau service de paiements par mobile dans la zone UEMOA.

Le produit Orange Money permet le dépôt, le retrait d’argent, le paiement des factures et les achats de biens de consommation avec le téléphone mobile. Pour les promoteurs d’Orange Money, le service de paiement par le téléphone permet à la majeure partie de la population d’accéder aux services financiers offerts traditionnellement par les banques. Avec ce nouveau service, les clients n’auront plus besoin d’argent liquide pour les opérations courantes. Le service s’adresse au grand public et plus précisément aux populations ne disposant pas de compte bancaire. Les clients Orange (prépayés et post payés) auront ainsi la possibilité de bénéficier de cette innovation sur l’ensemble du territoire. Le service sera disponible sur tout le réseau de distribution Orange en Côte d’Ivoire et Télécom (Abidjan et intérieur du pays), ainsi que chez tous les distributeurs agréés, comme les pharmacies, les supermarchés, les institutions de microfinance, etc.

Souscription gratuite
Les clients peuvent souscrire gratuitement au service Orange Money dans les agences Orange ou Côte d’Ivoire Télécom et auprès des distributeurs agréés Orange. Avec ce nouveau service, le client final évite les déplacements et les files d’attente pour réaliser les opérations de paiements et accède plus facilement aux services (achat de crédit téléphonique par exemple). Pour le facturier, Orange Money apporte une facilitation du processus de gestion de fonds, la réduction du coût de gestion des espèces, l’optimisation de l’encaissement des factures, la facilitation de la gestion de l’affluence dans les agences, l’innovation au service de ses clients, etc. En plus de ces avantages, Orange Money assure une traçabilité complète des opérations, chaque transaction étant identifiée avec un numéro unique. Par ailleurs, le compte Orange Money, hébergé par le serveur d’Orange, n’est accessible qu’à partir du téléphone mobile du client. Les transactions ne peuvent s’effectuer qu’après validation par code secret. De son côté, la BICICI opère des contrôles réguliers sur le système et s’assure notamment de la bonne conformité du service aux règlements en vigueur. Pour Orange Côte d’Ivoire, cette innovation s’inscrit dans la continuité. L’opérateur a été le premier à lancer en décembre 2005 le service de transfert de crédit, les services GRPS en juin 2006, les recharges dématérialisées en août 2007, la recharge virtuelle en décembre 2007.

MBF

 
< Précédent   Suivant >